Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

samedi 18 décembre 2010

L'importance de l'étiquette


Il est vrai que l'étiquette n'a guère d'importance sauf à celui ou celle qui veut se glorifier. Ce qu'il faut comprendre c'est ceci c'est que chaque âme vient apprendre dans la matière, elle prend une forme et elle vibre à un niveau correspondant à sa fréquence.
Tous les Êtres Vivants vibrent mais chacun a sa propre émanation. Dans ce monde on utilise le son pour dialoguer, la parole, le langage, lorsque l'on dit une parole, un son est émis dans le cosmos. C'est que l'Être émet un son sur sa propre fréquence et il attire vers lui toute vibration similaire. Les mots n'ont aucun pouvoir comme tel, mais en lisant ou en récitant ces mots, ils prennent vies, ces sons sont le reflet de votre fréquence, elle attire la lumière approprié.
Ce que j'essaie de vous expliquez est ceci, chacun est un émetteur et récepteur, tu émanes une fréquence et tu reçois en retour le fruit de ton émanation.
Plus tu t'élèves en niveau de conscience plus ta fréquence émise reçoit la lumière. C'est la raison principale que ce monde reçoit tant de fréquence différente, il y en a pour tout les goûts.
Ce monde est une École en soi, car elle reçoit des âmes dans toutes les constellations et univers, ce qui veut dire que dans ce monde, il y a plusieurs dimensions jusqu'à 13 qui partage la même planète, dans le but d'apprendre de la dualité pour vivre l'Unité, l'UNIFICATION DIVINE.

Ces différents niveaux de consciences permettent l'ascension, car celui qui est en 3 monte en 4, celui qui est 4 monte en 5 etc...
Déjà au départ, par votre acquis vous appartenez à un Univers/Dimension/Constellation.
Plusieurs êtres humains venant de ces hautes dimensions sont en mesure d'apporter une nouvelle connaissance dans ce monde. Tout est mesurable, que ce soit l'âme en devenir, les mots, les textes, les messages, les saintes écriture, les enseignements ; tout n'est que vibration et selon votre niveau de conscience, vous adhérez à ce qui vous convient. Personne ne peut sauter d'étape, c'est une loi divine, quand l'Élève est prêt le Maître agit.

Ne demander pas à quelqu'un qui est dans la troisième dimensions de comprendre la huitième, pas à pas il va intégré pour aller dans la quatrième. Mais si votre acquis est la huitième, il est plus facile pour cette personne de vivre l'Unicité, l'unification divine et de partager son savoir.
Peu importe le niveau de conscience de chacun l'important est de comprendre que nous provenons tous de la source divine, point besoin de nom, c'est par lui que tout Évolue et prend de l'Expansion.

Merci ! Gratitude et Namaste - Namaskar

http://www.facebook.com/Flot.Rah

michel pépé ,le jour où je me suis aimé vraiment de charlie chaplin

À voir et à revoir



mercredi 15 décembre 2010

" De l'hypersensibilité à la grande sensibilité ou comment devenir l'ange que vous êtes

Par Gerrit Gielen
__________________


Beaucoup de gens sont hypersensibles. Ils ne supportent pas le bruit, l'agressivité et le rythme effréné de la société moderne. Ils souffrent souvent de troubles psychosomatiques et d'insomnies. Ce qui pour les autres semble aller de soi, par exemple : une fête de famille, est pour eux une corvée. Simplement faire ce que les autres considèrent comme normal tourne souvent au désastre pour eux.

Enfants, ils sont souvent incompris et sous-estimés. Parce qu'il leur est difficile de s'affirmer et qu'ils se réfugient dans leurs rêves, leur scolarité est pénible. Très souvent, mener une carrière et réussir selon les critères de la société ne fonctionne pas pour eux. Ils végètent alors plus ou moins en marge de la société. Le simple fait de participer aux activités courantes est vécu comme quelque chose d'épuisant. À cause de tout cela, l'image qu'ils ont d'eux-mêmes n'est pas très positive, ils se sentent souvent en situation d'insécurité et d'infériorité. Leurs pensées sont confuses, et il leur arrive de répéter sans cesse les mêmes choses.

Évidemment, ce tableau est assez caricatural. Cependant, beaucoup de gens s'y reconnaîtront (en partie). Concentrons-nous maintenant sur certains traits positifs communs aux êtres hypersensibles. Ils apprécient la paix et le calme, aspirent à vivre en harmonie avec leurs congénères. Ils sont sensibles à la beauté, surtout à celle de la nature. Ils sont très empathiques et ouverts au spirituel. Ils ont une imagination fertile. Ils attirent à leur insu les gens en difficulté qui leur demandent conseil.

Quel est leur problème ? La réponse est qu'ils ne sont pas (seulement) hypersensibles, ils sont aussi dotés d'une grande sensibilité. En fait, ce sont des anges déguisés.


Qu'est-ce qu'une grande sensibilité ?

Tout être vivant émet une certaine vibration, une aura : les fleurs, le soleil, les humains, les animaux, les plantes, ainsi que la société humaine dans son ensemble. Vous êtes d'une grande sensibilité lorsque votre vibration, votre aura, sont plus raffinées que celles de la société humaine.

Imaginez un instant un bel ange radieux qui descend du Ciel pour naître en un corps humain dans une métropole moderne. L'ange passe un moment très difficile, confronté au bruit, au chaos et à la laideur du monde qui l'entoure. Où sont passées la sérénité et la beauté de la nature ? Où sont les fleurs ? Où est la profonde sagesse intérieure ? Le sentiment d'unité avec le cosmos ? L'ange se sent anéanti, étranger. Le monde alentour ne le nourrit pas, il ne le reconnaît pas. L'ange commence à penser qu'il y a en lui quelque chose qui ne va pas, et il devient triste et déprimé. Comme il ne se sent pas chez lui ici, il vit à l'écart et aspire vaguement à une autre réalité. Les gens autour de lui le considèrent comme un rêveur qui ne veut pas affronter les réalités de la vie. La lumière de l'ange diminue. Alors qu'il était d'abord quelqu'un d'une grande sensibilité, il est maintenant devenu hypersensible.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi cet ange s'est incarné sur Terre ?

Beaucoup d'anges s'incarnent sur Terre et chaque ange a sa propre motivation. Il existe toutefois une motivation d'ordre général : celle d'aider la Terre. Grâce à la présence de tous ces anges, la société humaine dans son ensemble gagne en lumière et en sensibilité. La présence angélique élève les vibrations du monde. C'est surtout vrai lorsque les anges se souviennent de qui ils sont et qu'ils ont retrouvé confiance en eux. Quand leur lumière brille vraiment.

Maintenant, imaginez un instant que vous êtes l'un de ces anges. Que pouvez-vous faire pour redevenir radieux, pour transformer votre hypersensibilité en une grande sensibilité ?


Première étape : Réaliser que vous êtes un ange

Réalisez que vous êtes un ange et n'ayez pas peur de le montrer. Croyez en votre lumière, en vos capacités créatrices et surmontez votre peur de vous montrer. Ceci est la première étape.

Comment ferez-vous cela ?

En vous connectant au spirituel. Voir le monde selon une perspective spirituelle, se souvenir de la sphère intemporelle d'amour et de beauté dont vous êtes originaire et à laquelle vous appartenez. Vous avez toujours été en contact avec cette réalité subtile, éthérée. À présent, faites un nouveau pas en avant et croyez vraiment qu'elle est là. À l'instant où vous entrez en connexion avec elle, vous entrez aussi en contact avec votre centre intérieur et vous commencez à réaliser qui vous êtes réellement. Vous vous souvenez que votre conscience est éternelle et que c'est une source prodigieuse de lumière et de créativité.

À partir du moment où vous réalisez que vous faites partie de cette autre sphère, qui est votre véritable foyer, le jugement que la société porte sur vous devient beaucoup moins pesant. Vous réalisez que votre séjour ici n'est que temporaire, et que cette société chaotique et trépidante va disparaître un jour et faire place à une société plus paisible, harmonieuse et heureuse. Ce que cette société pense et attend de vous est secondaire. Le plus important, c'est ce que vous êtes venus faire, comment vous allez manifester votre lumière en ce monde.

En percevant votre origine véritable, vous allumez votre lumière. La lumière est créatrice et transformatrice. Vous remarquerez que votre environnement va commencer à réagir différemment. La vie va devenir plus facile et les gens vont vous prendre plus au sérieux. Vous aurez franchi la première étape fondamentale dans la transition entre l'hypersensibilité et la grande sensibilité.


Seconde étape : Devenir conscient(e) de votre énergie masculine

Vous êtes capable de vraiment offrir votre lumière aux autres à la seule condition que vous soyez également capable de ne pas la donner. Si vous ne savez pas dire Non aux autres, votre Oui n'a pas de sens. Apprendre à poser des des limites et à vous affirmer est crucial. Si vous ne le faites pas, votre énergie s'écoule dans un trou sans fond, et vous vous sentirez en permanence faible et fatigué.

Pour empêcher cela, vous avez besoin d'entrer en contact avec votre énergie masculine. Beaucoup de gens qui sont enclins au spirituel ont une image n"négative de l'énergie masculine. Elle est associée à la violence, l'oppression, l'agressivité et elle est considérée comme n'étant pas spirituelle. En résultat de cette attitude négative envers l'énergie masculine, beaucoup de personnes de tendance spirituelle et hypersensibles se sentent impuissantes et incapables de s'affirmer.

La solution est de comprendre qu'il n'y a rien de mauvais dans l'énergie masculine, en soi. C'est le déséquilibre entre le masculin et le féminin qui est la cause du problème. En considérant comme inférieure l'énergie masculine, beaucoup de personnes affaiblissent leur propre force. C'est ce qui arrive surtout chez les femmes sensibles. Spécialement lorsque l'on traverse un processus de croissance spirituelle, il est de première importance de se connecter avec son énergie masculine.

Dès que vous aurez franchi la première étape et que vous serez plus conscient(e) de ce que vous êtes en réalité, vous allez vous distinguer énergétiquement de votre entourage. Votre lumière sera remarquée. Ce qui va attirer vers vous ce que j'appelle des sangsues énergétiques. Ce sont des personnes ou d'autres entités, par exemple l'organisation pour laquelle vous travaillez, qui se nourrissent de votre énergie. Ils vous privent de votre énergie sans rien vous donner en retour. Si vous n'êtes pas capable de vous protéger dans un tel environnement, vous êtes coincé(e).

À ce point, il est nécessaire d'utiliser votre énergie masculine. Accueillez votre part masculine, votre homme intérieur et faites-lui confiance. Laissez-le prendre la forme d'une épée qui, dans vos mains, tranche les liens entre vous et tout ce qui vous prive de votre énergie.

Un piège fréquent, lorsque vous utilisez l'épée de votre énergie masculine efficacement, est la notion d'égalité. "Nous sommes égaux et je ne devrais pas donc pas faire de distinction entre moi et les autres, et je devrais partager ce que j'ai avec eux." La notion d'égalité est vraie jusqu'à un certain point. Au niveau de l'âme, nous sommes tous égaux. Au niveau de la manifestation, toutefois, nous ne le sommes pas. Certaines personnes sont plus aptes que d'autres à laisser briller leur lumière. En ne reconnaissant pas cela, nous donnons libre accès aux sangsues énergétiques. Spécialement ceux qui rayonnent beaucoup de lumière et qui ont beaucoup à donner devraient se protéger. Faites attention à qui ou à quoi vous donnez votre énergie. Tout le monde n'est pas prêt à recevoir ce que vous avez à offrir. Ne laissez pas votre don précieux être gaspillé par des personnes ou des organisations qui ne correspondent pas à vos vibrations. Utilisez votre énergie masculine pour discerner.


Troisième étape : Réaliser que mère Terre est votre amie

Beaucoup d'êtres hypersensibles éprouvent de la résistance à vivre sur Terre. Cette résistance est en partie due au fait qu'ils ne se sentent pas chez eux dans notre société occidentale moderne. L'énergie de la société ne correspond pas à la leur et ils se sentent étrangers à cette société. Ils veulent partir. Dans leur subconscient, ils se souviennent de leur héritage spirituel et aspirent à rentrer "à la maison". Ils veulent retourner à la paix et à l'harmonie de leurs sphères célestes, qui contrastent tant avec le bruit, la peur, l'agressivité et l'anonymat de la société humaine actuelle.

À part cette raison pour laquelle ils ressentent de la résistance envers le fait de vivre sur Terre, les êtres sensibles savent aussi intuitivement ce qu'il leur est arrivé au cours de leurs vies passées sur Terre. Ils ont souvent des mémoires de guerre, de persécution ou d'autres formes d'agression. Ils se souviennent d'avoir essayé d'être bons et de faire le bien sur Terre et d'avoir été violemment rejetés pour cette raison.

Pour surmonter votre résistance à être ici, il est important de faire la distinction entre l'énergie de la société humaine et l'énergie de la Terre en elle-même. Pour ce faire, trouvez-vous un bel endroit dans la nature. Allez-y en semaine, par exemple, quand c'est calme. Ressentez l'énergie présente, la sérénité et la paix. Ouvrez votre cœur à ce lieu naturel et ressentez toutes les énergies qui y sont présentes. À part vous, il y a aussi des esprits de la nature, comme les fées et les lutins, qui travaillent en étroite collaboration avec la Terre. À présent, ressentez la Terre, cette Terre pour laquelle vous êtes venus, la Terre qui vous vient en aide et qui souhaite vous soutenir. Ouvrez votre cœur à son énergie et à son amour.

En entrant en communion avec la Terre, vous êtes capable de prendre vraiment votre place et de laisser briller votre lumière dans ce monde. Vous êtes capable de changer le monde et de le rendre plus beau. Il y a un lieu pour vous sur Terre, où vous vous sentez chez vous. Et cela deviendra un phare qui transformera le monde alentour.

Les êtres hypersensibles se cachent. La lumière de ceux qui sont d'une grande sensibilité rayonne dans le monde.


Quatrième étape : Utiliser votre énergie féminine pour devenir encore plus sensible

Votre énergie féminine peut faire la différence entre avoir peur de quelqu'un et aimer quelqu'un. Elle vous permet de regarder derrière le masque et de voir sa vulnérabilité. Dans notre cœur, nous sommes tous bons. Dieu est dans le cœur de chacun. Vous pouvez utiliser l'énergie féminine qui est en vous pour devenir quelqu'un d'encore plus sensible ; utiliser votre capacité d'empathie pour comprendre réellement comment l'autre se sent dans ses souliers. Comprendre l'autre de l'intérieur peut vous aider à relativiser ses remarques désobligeantes ou son comportement belliqueux. Cela peut vous aider à lâcher prise.

Cela devient possible quand l'énergie masculine en vous est assez forte pour protéger votre côté féminin. Quand nous sommes blessés par ce que quelqu'un nous dit, bien souvent, ce ne sont pas ses paroles qui nous blessent, mais notre interprétation trop susceptible de ces paroles. Bien souvent, les gens ne nous en veulent pas personnellement, ils ne font que nous lancer à la figure ce qui ne nous était pas destiné personnellement. Votre énergie féminine peut vous aider à ressentir ce qui se passe en réalité chez l'autre. En utilisant le don féminin de la sensibilité, nous voyons à présent pleins de lumière dans ce monde obscur qui nous entoure. Devenant encore plus sensibles, nous franchissons une étape vers le cœur de nos congénères, qui est souvent plus chaleureux et lumineux que nous le pensions. En percevant la lumière dans le cœur de l'autre, celle-ci brillera davantage.

Devenir encore plus sensible fonctionne dans deux directions : non seulement vous percevez mieux qui est l'autre, mais aussi les autres vous connaissent mieux. Ils ressentent quelque chose de sensible, de chaleureux et de beau en vous, qu'ils n'avaient pas remarqué auparavant. En reconnaissant l'autre, les autres vous reconnaissent. C'est comme cela que vous commencez à vous sentir chez vous sur Terre.


Être un ange, c'est être équilibré

Tout être humain donne et reçoit. Pour rester en bonne santé physique et spirituelle, nous avons besoin d'être en équilibre avec notre entourage. Les courants du don et de la réception ont besoin d'être équilibrés. À partir du moment où notre lumière rayonne davantage, que nous faisons la transition de l'hypersensibilité à la grande sensibilité, et que nous devenons l'ange que nous sommes, le courant du don s'accroît. Il émane de nous une belle lumière créatrice et nous la partageons avec notre entourage, souvent à notre insu. L'énergie que nous projetons dans le monde veut nous revenir sous forme d'abondance (physique).

C'est une cause de problèmes pour beaucoup de personnes sensibles. Souvent, les hypersensibles ne croient pas que la vie peut être belle, pleine de richesses et d'abondance pour eux. Ils ont l'impression que ce ne serait pas juste, qu'ils ne le méritent pas, et c'est ainsi qu'ils bloquent le courant de réception qui veut venir à eux. Des traditions religieuses qui vous enseignent qu'il vaut mieux donner que recevoir, ou bien que c'est un péché de se réjouir, renforcent cette ligne de pensée. La peur et le doute font obstacle à l'abondance naturelle qui veut venir à vous.

Soyez attentif (ve) à cela. Vérifiez si vous êtes bien ouvert(e) à ce que l'univers aimerait vous donner, à tout l'amour qui est là pour vous. Tant que vous ne dites pas Oui à ce que l'univers veut vous envoyer sur votre chemin, vous ne vous êtes pas vraiment dit Oui. Dites-vous un Oui franc et sonore, plein d'amour, à vous tout entier.

Accepter le courant de réception dans votre vie vous deviendra alors naturel. "


© Gerrit Gielen

www.jeshua.net
Message des Mayas sur les vibrations de la fin de l'année 2010



Bonjour,

En cadeau de fin d'année voici le dernier message reçu de nos amis Mayas. Ils nous parlent du mois de décembre (surtout de la fin de ce mois).

Je suis en ce moment en Espagne pour participer à un forum sur les Traditions Ancestrales et le message des Mayas.

Pour rappel, les informations qui suivent ne sont que des informations, des clés qui peuvent aider à mieux comprendre les évènements de la période actuelle en fonction du positionnement des étoiles, des planètes et de la pleine lune du 21 décembre (date du solstice d hiver).

"Le mois de décembre sera le dernier mois d'une année forte en défis.
Ce mois pourra donner l impression de passer lentement, même s'il présentera de nombreuses opportunités pour compléter le travail commencé pendant toute l année. Cette dernière période de l'année aidera à se libérer définitivement de croyances, personnes, situations et souvenirs sur lesquels nous travaillons depuis plusieurs années.

Il s agit donc d une grande période de libération.
La période actuelle et notamment la pleine lune du 21 décembre nous invite à se libérer et à prendre conscience que ce qui pouvait passer pour optionnel est désormais obligatoire.

Le solstice du 21 Décembre 2010 nous propulse vers 2012 et ses profonds changements.
La position de Mercure et de Pluton apporte une énergie hautement transformatrice qui élimine tous les obstacles pour le changement.

Le passe se libère, notamment au niveau karmique (vies passées). En effet, les circonstances énergétiques actuelles permettent d'affronter et de régler les défis de son cycle karmique.
Peu importe si vous ne savez pas réellement en quoi ils consistent, lorsqu'ils apparaîtront vous les verrez.

Une piste précieuse: soyez à l écoute de chaque chose qui arrive, de chaque personne qui pourrait vous faire réagir avec colère.
Soyez également à l écoute des situations qui pourraient entraîner du stress ou des explosions.
La pleine lune du 21 décembre va aider à libérer les blocages et a se libérer du karma.
Autour de cette période, une forte énergie de finalisation sera la. Elle invite a être a l écoute de ses relations aux autres.

L'aspect central de ce mois est de décider comment chacun souhaite entrer dans la nouvelle année.
Le mois de décembre aidera à se détacher du passé et de tout ce qui pourrait interférer avec votre chemin spirituel.

Durant ce mois de décembre, laissez de coté les remords et ne vous opposez pas à ce qui arrivera dans votre vie.

C'est une profonde libération qui s'installe et se met en place.
Beaucoup de poids du passe seront transmutés, libèrés et donnés à la Lumière.
Ainsi, restez bien concentrés sur la paix, la joie, la prospérité, l'abondance et l'amour.

Les obstacles et anciens schémas disparaîtrons d'eux même si vous êtes à l'écoute de votre être intérieur.

Il est important de prendre conscience que l'énergie qui devrait être libérée pendant le mois actuel agira de façon significative sur la pensée et la conduite de chaque être vivant sur terre.

Chacun sera forcé à se libérer des anciennes habitudes et des vieux comportements.
Les situations difficiles pourront tourner en crise et les situations fragiles pourraient simplement exploser.
Ces évènements et situations qui peuvent se déployer rapidement vont forcer les décisions difficiles et la volonté d'avancer à travers l'incertitude et les hésitations.
Pour avancer sereinement, il suffit de suivre le plus profond de son être.

Malgré ce pouvoir de transformation et de destruction, l'énergie du mois de décembre sera profondément Spirituelle et agira sur le plan émotionnel.

Nous serons face à nos limites et échecs. Nos illusions vont s'opposer à la dure réalité, motivant ainsi à changer profondément.

Les énergies ne permettront pas de retourner de façon commode à nos vieilles coutumes. Tout cela créera le désir d'obtenir une compréhension beaucoup plus profonde de nos situations et expériences ainsi qu'une forte détermination de mettre en place des changements profonds et durables.

Au fur et a mesure que nous traversons l'époque actuelle avec des combinaisons vibratoires liées au positionnement des plantes, des frustrations et des turbulences émotionnelles risquent de s'intensifier.

Pour pouvoir gérer ces fortes énergies, il est vital de réveiller la compassion et l'amour en soi.


La pleine lune de décembre a une éclipse totale qui aura lieu au moment du solstice d hiver le 21 décembre 2010. Cela donne une importance toute particulière a la pleine lune et implique que ses effets seront beaucoup plus grands que d'habitude. Son importance est renforcée par sa proximité avec le Centre de la Galaxie (Hunab Ku).

C'est une grande période d énergie, de motivation et d'intentions.


La compassion et la sincérité seront les principales énergies qui pourront nous aider. Cette éclipse lunaire nous propose une opportunité extraordinaire pour atteindre de nouvelles façons d'être en respectant ceux avec qui nous partageons la Terre Mère.
Nous sommes appellés à maintenir notre pensée dans l'unité avec tous les êtres et agir de la façon la plus authentique possible, dans le respect de toute forme de vie.
Cette fin de 2010 est essentielle pour apporter au monde un esprit de compassion sincère pour tous les êtres."

______________________
Pour les personnes qui le souhaitent, une méditation collective sera proposée a partir de 20h le 21 Décembre. Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent se connecter et méditer, prier pour la libération et la transmutation de tous les êtres. Toutes les bougies et les flammes d'amour sont les bienvenues.

Par ailleurs, la date du 1 1 2011 est une date très importante et chaque être est invite à activer sa lumière par ses prières, danses, méditations et faire une offrande à la Pachamama (la Terre Mère) avec son coeur pour cette journée qui sera placée sous le signe de la Lumière, de la Paix, de la Joie et de l'Amour.

Ce sera une forte journée d'activation (toute la journée) et la Terre Mère a besoin de ressentir nos vibrations de Paix, d'Amour, de Joie et d'Harmonie dès le début de cette nouvelle année qui nous mènera à 2012.

Comme d habitude nous serons connectés dans plusieurs pays pour cette grande rencontre et je serai en Egypte. Nous serons tous connectés.

KUTIANECH TIN PUKSIKAL IN LAK ECH

Modite
Les étoiles du berger

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 9 décembre 2010 par Simon Leclerc


Nous vous saluons chers amis,

Il nous fait plaisir d’être présents à vos côtés en ce jour béni. Nous saluons l’ouverture des coeurs ici présents et sommes ravis de venir vous stimuler. Cela fait quelque temps que nous n’avons pas échangé avec vous sous cette forme et nous sommes heureux de pouvoir le faire en ce moment.

Plusieurs mémoires et impressions vous confirment qu’en tant que Travailleurs de la lumière, vous avez effectué un long parcours terrestre. Vos sensations vous permettent de constater cela. Tous ces déjà-vu, toutes ces sensations de familiarité et ces retrouvailles spontanées témoignent de cette réalité. En même temps, ce parcours ne se veut pas laborieux comme certains Êtres aiment se l’imaginer, puisqu’il a été initié par une envie claire de venir apporter une fréquence d’étoile sur Terre, votre fréquence individuelle. Vous êtes des porteurs d’étoile.

Cette étoile que vous avez transportée avec vous dans vos bagages pour venir l’offrir au plan terrestre, c’est l’étoile du berger, celle qui guide les pas de vos frères et sœurs incarnés pour les mener vers les réalités supérieures, vers un autre état de conscience représenté par l’état d’union avec toute vie. La présence de cette étoile à l’intérieur de la matrice Terre témoigne de votre détermination à venir soutenir cette humanité dans son passage transitoire vers l’état de conscience de l’absolu : ouverture à un autre état de conscience correspondant à ce que vous êtes en réalité.

C’est donc par envie de servir et avec une grande détermination que vous êtes venu emprunter un véhicule terrestre à une époque bien précise, pour apporter votre fréquence individuelle à l’humanité. Époque fort lointaine pour certains et plus récente pour d’autres, mais qui vous a conduit à un certain moment du parcours à prendre une forme physique et à venir apporter votre énergie personnelle pour ensemencer cette planète de l’étoile du berger.

La détermination
Plusieurs Êtres doutent de cela parce qu’ils se disent «si véritablement cela était juste, je serais déjà porté par tant d’envie d’entraide et de soutiens, alors qu’actuellement, je suis plutôt préoccupé à sortir la tête de l’eau».

Plusieurs Êtres sont essoufflés, fatigués, épuisés d’être sur Terre. Et pourtant, le courage dont vous témoignez vous a amené à vivre ces incarnations successives avec tant de détermination, tant d’enthousiasme. Lorsque nous observons votre champ aurique, il nous apparaît évident que vous êtes épuisé, mais nous observons aussi avec tout autant de présence votre détermination à avancer et à compléter le cycle de la densité telle que vous la connaissez actuellement. Nous contemplons votre détermination à servir la Grande Œuvre Universelle et cela est magnifique.

Montrer l’exemple
Cela est magnifique d’observer la détermination dont vous avez fait preuve en venant sur Terre percer les voiles de l’oubli. Mais pour cela, il vous fallait vous-même oublier et vous avez accepté de revêtir ce manteau, afin d’apporter votre propre étoile du berger. Et une fois dans la matière, vous observez la souffrance humaine. Par compassion profonde, plusieurs ont l’impression qu’ils doivent en porter une partie sur leurs épaules, quelques fragments pour alléger le fardeau des autres. Et petit à petit, des Êtres se sont alourdis, parce qu’ils ne comprenaient pas qu’il leur fallait montrer l’exemple. Ils ont cru à tort qu’ils devaient supporter l’intolérable pour alléger le poids des autres.

D’une certaine manière, il a été pertinent qu’il en soit ainsi, parce que pour un temps, il a été utile que des Êtres comme vous sur Terre portent les poids des autres, pour les aider à traverser certaines étapes. Mais au cours de la dernière décennie, vous avez été libéré de cette responsabilité, parce que maintenant, tous les Êtres sont responsables et souverains de leur navire. Ils sont les capitaines du bateau et ont la responsabilité de franchir eux-mêmes les portails. Et les Êtres qui ont porté les fardeaux par compassion sont invités à revisiter la vision qu’ils ont de l’entraide, pour véritablement redonner à chaque Être sa responsabilité créatrice en tant qu’Âme.

La poutre
Si deux Êtres se partagent le transport d’une poutre parce qu’ils veulent qu’elle soit plus légère à déplacer, ils pourront franchir de grandes distances. Ils avanceront en parcourant de longs chemins à transporter la poutre et à faire des pauses en cours de route. Quelque pas sur les épaules de l’un, quelque pas sur les épaules de l’autre, et voilà qu’ils se partagent le poids du chargement.

Mais dans cette réalité, aucun Être ne questionne la pertinence de transporter la poutre. Pourquoi porter une poutre? «Mais parce qu’il le faut !» Et pourquoi le faut-il? «Mais parce qu’il en a toujours été ainsi !» Et pourquoi en a-t-il toujours été ainsi? «Parce que nos ancêtres l’ont fait avant nous et qu’il nous a été demandé de transporter la poutre !» Mais qui l’a demandé? C’est la conscience collective !

Les poids des autres
La conscience collective réclame que des Êtres portent les poids des autres. Les humains nomment cela l’amour et la compassion, mais en réalité, il s’agit d’un encouragement à une déresponsabilisation individuelle et collective. Chaque Être est créateur de sa vie et il devra tôt ou tard en assumer la totalité. Tant qu’un Être n’accepte pas de porter le poids de toute sa vie et de ses créations, il ne peut véritablement choisir de se délester de ce qui l’alourdit.

Convaincus que Dieu, à travers la conscience collective, leur demande de faire des efforts pour porter le poids des autres, tant d’Êtres vont transporter des fardeaux qui ne leur appartiennent pas, en croyant qu’ils soutiennent ainsi l’humanité. Et pendant ce temps, les Êtres qui voient leur fardeau porté par les autres se sentent allégés. Ils continuent de porter des poids, mais ceux-ci sont partagés avec d’autres, ce qui leur procure une sensation de légèreté temporaire. Mais dans cette équation, jamais les Êtres ne réévaluent la pertinence de transporter le fardeau. Ils croient plutôt qu’il faut le déplacer, parce que d’autres avant eux ont fait la même chose. Peut-être, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un poids inutile. Tant d’Êtres transportent des lourdeurs qui ne leur appartiennent pas, parce qu’ils croient à la pertinence de partager les poids collectifs.

Transporter les fardeaux
Si nous portions vos poids, vous n’auriez pas envie de nous côtoyer, parce que vous nous sentiriez trop lourds. «Mais quel non-sens d’être accompagnés par des Êtres aussi lourds. Que peuvent-ils bien nous offrir, autre que leurs propres lourdeurs? » Pourtant, nous vous répondrions que nous vous aidons à porter vos poids, parce que nous vous aimons. Mais la sensation en vous ne serait pas stimulante. Malgré le partage du fardeau, vous seriez alourdi par nos énergies.

Chers amis, chers amours, vous êtes sur Terre pour montrer l’exemple. Si vous vous alourdissez parce que des Êtres autour de vous souffrent, vous ne rendez service ni à vous-même, ni aux Êtres que vous croyez alléger par votre soutien. Car lorsque vous transportez leur fardeau, vous empêchez ces Êtres de réévaluer la pertinence des bagages apportés. De plus, toutes ces lourdeurs vous empêchent de vous souvenir de votre offrande amoureuse, des talents que vous êtes venus offrir aux humains, parce qu’ils sont camouflés derrière la croyance en ce que vous devez accomplir pour honorer la «volonté de Dieu». Mais vous êtes la «volonté de Dieu». Si vous êtes alourdi par les poids que vous portez, comment pourrez-vous stimuler les autres à la légèreté?

La volonté
Quelle est la volonté de Dieu? C’est celle d’être heureux, d’être joyeux, d’être léger et d’être amour. Plus vous portez de poids, plus vous vous éloignez de cette simple vérité. Le ressentiment, la colère, la honte ou le déni sont tous des éléments que les Êtres, sur le chemin de la conscience, seront invités à transmuter. Car l’attachement à ces états plus lourds empêche les Êtres de s’élever vibratoirement. À un moment ou à un autre du parcours, chacun devra accepter de laisser aller ces éléments pour s’alléger. C’est la responsabilité de tout Être en évolution de le faire et personne ne pourra effectuer ce détachement pour les autres.

Pour entrer dans les vibrations de la cinquième dimension, chaque Être doit proclamer sa souveraineté et être responsable de ses propres émanations. S’il s’accroche à ses fardeaux parce qu’ils lui permettent de se définir, il devra tôt ou tard réévaluer ses choix en fonction de ses idéaux.

Le détachement est à la base de toute forme d’évolution. L’Être est passionné de toutes les expériences qu’il vit dans l’incarnation, mais il ne se définit pas en fonction d’elles, car il sait qu’il existe au-delà la matière. Il déguste tout ce que la vie a à lui offrir, mais il sait qu’il est libre de tout attachement, car sa conscience vogue librement dans l’Univers.

Être responsable de ses créations
Plusieurs Êtres se reconnaîtront ici, parce qu’ils sont alourdis par des thématiques vécues quotidiennement. Observez votre colonne vertébrale et les douleurs au dos. Ils vous confirment que des poids inutiles sont portés. Chers amis, permettez aux Êtres autour de vous d’être responsables de leurs propres créations et choisissez vous aussi d’assumer les vôtres en totalité.

Certes, vous avez vos propres douleurs, vos zones d’ombre personnelle et nous ne vous proposons pas de les occulter. Dans la densité, tous les Êtres côtoient les limites de la matière, des obstacles et des éléments à nettoyer. Seulement, assurez-vous d’abord que ces éléments à nettoyer soient les vôtres, car nous observons que plusieurs obstacles ont été récupérés par association et par envie de soutien. Vous aurez compris qu’il s’agit là d’une distorsion, d’une envie de porter sur vos épaules le poids des autres, parce que vous avez cru que cela allait les soutenir. Mais en réalité, vous ne contribuez pas ainsi à alléger la situation. Et soyez attentifs aux sensations de culpabilité qui pourraient vous suggérer le contraire.

Les relations mère-fille sont probablement les terrains d’exploration les plus évidents de cette réalité. Plusieurs Êtres se reconnaîtront dans cette dynamique. Ce que vous nommez «les couples», les relations de duos, sont aussi des terreaux fertiles pour explorer cela. Et nous comprenons qu’il en soit ainsi, car les liens sont très intenses.

Ne vous sentez pas jugés par nos propos. Osez observer vos relations avec un regard sincère et vous comprendrez. Il y a des liens de cœur, des liens amoureux qui sont complexes à départir, et nous le comprenons. Ces liens vous amènent à souhaiter que vos proches soient allégés de leur poids. Mais les aidez-vous vraiment? Voilà la véritable question à se poser.

Vouloir convaincre
Certes, cet entretien ne vous offrira pas de réponse toute faite, mais il pointe une situation que chacun pourra observer dans sa vie quotidienne. Voulez-vous que les Êtres autour de vous se transforment davantage qu’eux-mêmes? Êtes-vous en paix avec leurs résistances et leur fermeture? Souhaitez-vous les convaincre de quelque chose? Voici des questions intéressantes à se poser.

Nous souhaitons en ce jour vous aider à inscrire en vous un autre regard sur des situations délicates qui amènent beaucoup d’Êtres à s’éloigner d’eux-mêmes, en croyant précisément se rapprocher. En posant la bonne question, vous recevrez la bonne réponse, celle de votre cœur sacré. «Suis-je devant un élément à intégrer, à décortique, un élément qui m’appartient et qui cherche mon amour, ou suis-je plutôt attiré par l’envie de sauver mon voisin, en prenant sur moi une partie de son fardeau, soit par culpabilité ou dans une illusion de compassion». Certains croient qu’ils gagneront ainsi leur ciel, pour reprendre votre expression populaire, mais en réalité, cette situation ne fait qu’alourdir les Êtres.

Peu importe qu’ils portent leurs propres poids ou qu’ils laissent les autres les porter à leur place, tous les Êtres seront prisonniers de cette situation en agissant ainsi, car ils n’arriveront pas à retrouver la lumière. Nous le répétons, chaque Âme doit être souveraine de ses énergies pour pénétrer les dimensions supérieures, et personne n’est autorisé à ouvrir la porte pour les autres. L’aide existe pour tous, mais chaque Être est invité à emprunter son propre chemin.

L’équilibre
Soyez attentifs pour ne pas interpréter de nos propos que nous vous suggérons de vous déresponsabiliser de toute forme d’aide puisque «chacun est responsable de ses poids». Cela ne veut pas dire de vous déconnecter de toute la souffrance humaine. Mais la compassion n’est pas la pitié. Vous n’êtes pas venu sur terre pour sauver les Êtres, vous êtes venu pour leur offrir votre soutien et votre aide. Vouloir aider quelqu’un et vouloir le sauver est très différent, chers amis. En voulant sauver un Être, votre intervention n’est plus dans l’équilibre, car vous vous éloignez de la neutralité, du point zéro. Lorsqu’un Être est en paix avec tous les scénarios possibles, son action sera porteuse de vie, car il ne portera pas la peur. Il propose et sait que l’Être qui reçoit est libre d’accueillir, à son propre rythme, au moment opportun.

Vouloir aider un Être est très différent que de vouloir le sauver. L’aide est un mouvement naturel vers l’avant. Le soutien est proposé et chacun est libre de le recevoir ou non. Une forme de neutralité accompagne ce mouvement. À l’inverse, vouloir sauver amène les intervenants à prendre sur eux, suggérant du même coup que l’Être est trop petit et qu’il n’arrivera pas à s’en sortir. Un jugement est ainsi émis et sans s’en rendre compte, tous les intervenants s’alourdissent. Et l’Être en situation d’être sauvé qui ne souhaite pour le moment pas émerger de son état, va plutôt utiliser les énergies environnantes pour nourrir son identification à sa souffrance, appréciant du même coup toute l’attention que son état lui procure.

L’Être au fond du puits
Imaginez un Être prisonnier d’un puits qui, au lieu d’envisager la possibilité d’en sortir, réclame qu’on le nourrisse tout au fond. «Descendez les nourritures et l’eau, lancez-moi ceci, cela» dit-il. Et tous les Êtres du village sont à son service, à sa merci pour ainsi dire. À tout moment il a besoin de ceci, de cela, et les Êtres courent pour le lui apporter en pensant «pauvre de lui, il est dans le fond d’un puits, il faut le nourrir». Ils s’imaginent combien il serait difficile pour eux de vivre au fond du puits, et par envie de compassion, ils se convainquent qu’ils doivent répondre à toutes les exigences.

Et lorsque quelqu’un vient et lui tend une corde, l’Être la refuse. Il se dit « mais, si je sors du puits, je perds tous ces avantages, ce pouvoir que j’ai sur tant d’Êtres qui sont à mon service. Quelle tristesse ! Pourquoi ne pas rester encore un peu?». Et lorsque les Êtres à l’extérieur cessent de l’alimenter ou ne le font que par stricte nécessité pour lui permettre d’aller au bout de son expérience, mais sans l’encourager, voilà qu’il requestionne son choix. Il se demande alors s’il est toujours aussi agréable d’être au fond d’un puits, prisonnier. Il évalue alors ses avantages et les bénéfices qu’il obtient de son comportement. Car il y a toujours des bénéfices à une situation, chers amis, qu’ils soient conscients ou inconscients. Et voilà qu’à un moment, après avoir vraiment réfléchi sur sa situation, l’Être réclamera lui-même la corde pour sortir du puits, constatant son envie réelle de vivre une nouvelle expérience plus légère.

Sans jugement
Pendant ce temps, d’autres Êtres, qui respectent le choix sans pour autant l’encourager, continuent de vivre la légèreté. Et lorsque l’Être du puits réclame la corde, ils viendront l’aider à en sortir. Ils l’aideront également à rattraper les expériences qu’il n’a pas pu vivre pendant qu’il était au fond du puits. Et voilà que la vie continue, sans aucun jugement. Aucun Être dans cette histoire n’ira juger, culpabiliser celui qui a vécu son expérience au fond du puits. «Pourquoi as-tu choisi cela, quelle expérience idiote, à quoi cela t’a-t-il servi?» C’était une expérience, voilà tout. Elle a été vécue pour le plaisir de comprendre la vie au fond d’un puits. Pourquoi tenter d’y voir autre chose?

Il y a un apprentissage à aller puiser ici. Seulement, l’expérience a été prolongée parce que des Êtres ont eu pitié, «pauvre de lui au fond de son puits». Et cette aventure s’est étirée de façon disproportionnée jusqu’au point où tout un village est devenu attristé parce qu’un des leurs était au fond d’un puits. Et les autres Êtres qui passaient par là ont senti.
- «N’allez pas dans ce village, les habitants y sont tristes».
- «Mais pourquoi ce village est triste?»
- «Parce qu’un Être est au fond d’un puits».

Ils ont tous choisi d’arrêter de vivre en attendant que l’Être sorte de son puits. Ils l’ont abreuvé, nourri, lui ont chanté des chansons, raconté des histoires. Ils l’ont pris en pitié. Et pendant ce temps, d’autres villages ont célébré la vie et la relation qu’ils entretiennent avec elle. Ils ont maintenu la vision de la joie, pour que d’autres puissent s’en inspirer au moment opportun.

Le karma, une expérience
Sur le chemin de la maîtrise, tous les Êtres sont souverains de leur navire. Chacun est responsable de ses créations. Il ne sert à rien de supplier l’Univers pour obtenir les faveurs. Celui-ci ne connaît pas la pitié. Ce sont les humains qui l’ont inventée.

L’Univers est un immense terrain d’exploration où les Êtres souverains proclament leur pouvoir créateur en alliance avec la vie et choisissent de créer ce qu’ils souhaitent et ressentent profondément.

Chaque Être est souverain et responsable de ses créations. Même si un Être supplie l’Univers de lui procurer l’abondance, tant et aussi longtemps que sa valeur de lui-même l’amène à se percevoir comme un mendiant, l’Univers répondra à cette demande et amplifiera la mendicité dans la vie de cet Être. D’autres Êtres diront «voilà, il est puni pour ses actions passées». Ils diront «c’est son karma». Mais le karma n’est pas une punition universelle. C’est une expérience qui n’a pas été comprise et pacifiée.

Aucun karma n’est irréversible. Tout Être qui se questionne sur la capacité de sortir d’une situation qu’il considère être une impasse est déjà en train de transformer son karma. Un karma n’est pas une fatalité, c’est une expérience qui provient d’une thématique que l’Âme souhaite expérimenter. Mais l’Âme ne se dit pas «j’ai besoin d’expérimenter cela pendant 14 vies». L’Âme se dira «j’ai besoin d’expérimenter cela, jusqu’à ce que je sois en paix avec la situation et qu’alors, je puisse transformer la création pour expérimenter autre chose». La durée n’a aucun lien avec la mémoire karmique. Dès que l’Être transmute le regard qu’il a face à une expérience, il s’ouvre à vivre autre chose. C’est ainsi que la vie fonctionne.

Retrouver son pouvoir créateur
Dans le passage actuel et prochain, vous découvrirez beaucoup d’Êtres suppliants l’Univers de répondre à leur prière. Vous serez invités à les éduquer sur le fait qu’ils SONT l’Univers et qu’ils SONT le Dieu qu’ils prient. Qu’est-ce que cela veut dire? Les Êtres ne peuvent se dissocier des situations qu’ils vivent, puisque c’est eux-mêmes qui les ont créées, même lorsqu’elles sont inconfortables. S’ils prient pour s’en élever en se dissociant de ce qu’ils ont créé, ils nient ainsi une partie de leur pouvoir créateur. La reconnaissance de sa paternité-maternité face à toutes ses créations est essentielle pour pouvoir les transformer.

L’Être qui supplie l’Univers pour l’aider à transmuter une situation qui l’alourdit doit se réassocier d’abord à elle pour qu’elle cesse de le maintenir vers l’arrière. Il doit d’abord accepter qu’il en est le créateur. C’est le premier pas vers tout changement. L’Être pourra ainsi proclamer son alliance universelle, parce qu’il reconnait qu’il est créateur souverain de tout ce qu’il expérimente. Et voila que dans cette attitude d’assumer 100% la paternité-maternité de ses créations, l’Être retrouve la capacité d’orienter sa vie dans la direction de ses intentions. Il retrouve son plein pouvoir créateur.

Dans la transition actuelle, tous les Êtres seront invités à retrouver leur pouvoir souverain. Et personne ne pourra le faire pour les autres. Chacun est responsable de ce qu’il crée. Vous qui connaissez la vérité, vous serez invités à la partager avec vos frères et sœurs incarnés. Vous êtes les messagers du Nouveau Monde, les étoiles du berger. Maintenant, vous savez. L’Univers sait. Toute la planète sait.

Que les Êtres comprennent aujourd’hui qu’ils sont les Dieux créateurs de l’Univers, que tout doit revenir à l’Être en tant que souverain de son propre univers, relié en permanence au Grand Univers.

Chers amours, nous vous remercions d’avoir ouvert vos cœurs à nous accueillir. Nous recevons avec gratitude vos présences amoureuses. Nous allons maintenant compléter cet entretien.

Salutations à vous.

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle

--------------------------------------

Reçu le 9 décembre 2010, par Simon Leclerc www.psychologiedelame.com

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

dimanche 12 décembre 2010

Prenons-en de la graine.wmv

Amour pur, juste Être, dans le moment présent, sans le filtre du mental, ni jugement de race, de critère de beauté, de culture.

lundi 6 décembre 2010

Prière pour l'amour

Je partage avec vous ce magnifique texte qu'on vient de m'envoyer.
_________

Ensemble nous allons partager un rêve merveilleux, un rêve que vous souhaiterez faire en permanence.
Ce rêve se déroule par une journée magnifique, chaude et ensoleillée.

Vous entendez les oiseaux, le vent et une petite rivière.
Vous marchez vers la rivière, au bord de laquelle un vieil homme médite.

De sa tête, vous voyez jaillir une lumière magnifique, de différentes couleurs. Vous essayez de ne pas le déranger, mais il sent votre présence
et ouvre ses yeux.
Il a de ces yeux qui sont plein d'amour, et il arbore un grand sourire. Vous lui demandez comment il fait pour irradier toute cette splendide lumière.
Vous souhaitez qu'il vous enseigne à faire ce qu'il fait.
Il vous répond que lui aussi, il y a de nombreuses années,
a posé la même question à son instructeur.

Le vieil homme se met à vous raconter son histoire :

“ Mon instructeur a ouvert sa poitrine et sorti son coeur,
pour en prendre une magnifique flamme. Puis il a ouvert ma poitrine et mon coeur pour y mettre cette flamme à l'intérieur.
Ensuite il a remis mon coeur dans ma poitrine, et à peine était il à sa place que j'ai ressenti un amour puissant,
car la flamme qu'il avait mise dans mon coeur était son propre amour.

“ Cette flamme s'est mise à croître dans mon coeur pour devenir un grand, grand feu, un feu qui ne brûle pas, mais qui purifie tout ce qu'il touche.
Ce feu est entré en contact avec chacune des cellules de mon corps, et mes cellules se sont mises à me renvoyer cet amour.
Je n'ai fait plus qu'un avec mon corps, mais mon amour continuait de croître. Ce feu a alors touché toutes les émotions de mon esprit,
et elles se sont toutes transformées en un amour puissant et intense.

Et je me suis mis à m'aimer complètement et sans conditions.

“ Mais le feu continuait de bruler et je ressentais le besoin de partager mon amour.

J'ai donc décidé de mettre une petite part de mon amour dans chaque arbre, et les arbres m'ont renvoyé leur amour en retour,
et je n'ai fait plus qu'un avec les arbres, mais mon amour ne s'arrêtait pas, il croissait encore.

J'ai mis une part de mon amour dans chaque fleur, dans l'herbe, dans la terre, et toutes m'ont renvoyé leur amour en retour, et nous sommes devenus un.

Et mon amour croissait encore et encore, jusqu'à aimer tous les animaux de la terre. Eux aussi ont répondu à mon amour et m'ont aimé en retour,
et nous sommes aussi devenus un.

Mais mon amour continuait de grandir et de grandir encore.

“J'ai alors mis une part de mon amour dans chaque cristal, dans chaque pierre du sol, dans la boue, dans les métaux, et tous m'ont renvoyé leur amour en retour, et je n'ai fait plus qu'un avec la terre. Puis j'ai décidé de mettre mon amour dans l'eau,dans les océans, les rivières, la pluie et la neige.
Et ils m'ont aimé en retour et nous sommes devenus uns.

Et mon amour ne cessait de croître. Je l'ai alors aussi donné à l'air et au vent.

J'ai ressenti un lien puissant avec la terre, avec le vent,
avec les océans, avec la nature, et mon amour croissait encore.
“J'ai regardé vers le ciel, le soleil et les étoiles, et j'ai mis une part de mon amour dans chaque étoile, dans la lune, dans le soleil,
et eux aussi m'ont renvoyé leur amour.

Et je n'ai fait plus qu'un avec la lune et le soleil et les étoiles, et mon amour continuait de grandir.
Alors j'ai mis une part de mon amour dans chaque être humain, jusqu'à ne faire plus qu'un avec toute l'humanité. Où que j'aille, qui que je rencontre,
je me vois dans leurs yeux, car je fais partie de tout et de chacun parce que j'aime. ”

Et le vieil homme ouvre sa propre poitrine, sort son coeur et la magnifique
flamme qu'il contient, et il met cette flamme dans votre coeur.
Et désormais cet amour se met à croître en vous. Maintenant vous ne faites qu'un avec le vent, avec l'eau, avec les étoiles, avec toute la nature, les animaux et les humains.Vous ressentez la chaleur et la lumière qui émanent de cette flamme dans votre coeur.

De votre tête jaillit une magnifique lumière aux multiples couleurs.Vous irradiez
l''amour et vous priez :

“ Merci, ô Créateur de l'Univers, pour le don de la vie que tu m'as accordé.

Merci de m'avoir toujours donné tout ce dont j'ai vraiment besoin.

Merci de m'avoir offert
la possibilité de jouir de ce corps splendide et de cet esprit merveilleux.

Merci devivre en moi avec tout ton amour, avec ton esprit pur et sans limites, avec ta lumière chaude et radieuse.

“ Merci de te servir de mes mots, de mes yeux et de mon coeur pour partager ton amour où que j'aille. Je t'aime comme tu es, et puisque je suis ta création, je m'aime comme je suis.

Aide-moi à conserver l'amour et la paix dans mon coeur, et à faire de
cet amour un nouveau mode de vie, afin que je vive dans l'amour jusqu'à la fin de mes jours.

Amen. ”

lundi 22 novembre 2010

The End
By AA Uriel thru Hazel
Nov 21, 2010 - 6:16:36 AM



That which has been promised is fulfilled. Fulfilment originates in the spirit and that has been accomplished. The moments shall now begin to turn into reality as events brandish your world that will leave indelible prints in its long and colorful history. The thermometer is now set at its highest and the heat will be experienced by many on your earth plane. For it is through this heat that the well needed cleansing shall in earnest begin.

The cycle peaks now and the pinnacle is conspicuous. As you take these last few steps on what has been an uphill climb with the end in sight, you will know that with every end, new beginning dawns. Let your end signal the rewards of a new tomorrow. We near the pinnacle of completion and at the peak of the mountain of this life rests a new ambience, a crater of goodness already present and waiting to be released in a fresh flow of energy that will cradle your new world.

Count the joys of today for those of tomorrow will be greater. Know thyselves today for the uncovering of tomorrow shall bring wealth of certainty and you shall be reminded of aspects of thee that you long thought forgotten. For it is in the reminding that you shall reflect with deeper vision and begin to envisage the reality of your new day after the end of the old.

If you can listen with intent on that day you shall hear the applause from above as we welcome you to new abode and new vibration.

I have before this time requested that you say your good byes. Do not leave for tomorrow what you must do today for time shall creep upon you as a lion to its prey. Before you are aware, you shall be in new pastures. Shed unwanted aspects of thee in readiness now. We are most present with thee at this time of great awakening. Close the doors beloveds, ensure that not even a peephole remains for now there must be no looking back. Regrets are yesteryear, hope bides its time to manifest within the glorious vision of tomorrow. Let your space rejoice in that joy. Know that for all, wherever some may go, new beginnings will be had, new opportunities present and a journey to continue in different energies. None shall die; there will only be a re establishment that all may be given fair chance to ascend. Be glad that the Mother shall return to the spice of her origin. The end bespeaks a time of great rejoicing.

The promise of the resurrection is being fulfilled before you now. Be vigilant. Join your hearts together to welcome the bright new tomorrow and give thanks to all that has passed for it has brought you to this point in your incarnation. Thank all who and which have contributed to your growth to date; for a new sequence is to begin wherein you shall utilize all you have learnt to take you forward in tune with higher resolve.

This is the END beloveds. The clock is short a few seconds of stopping. Prepare yourselves now. Go within and ensure that YOU are attired in your best wear, so that you glow with divine radiance. Prepare to give your best to others and let your mood delight in all that is spiritual. For this is your homecoming. Listen out as the celestial music begins that you may be ready to participate in the first dance of this your ascension parade.

Our Father, You who have dwelt within us in this incarnation, we give Thee thanks for Your perpetual presence and the continuous guidance of Your Light within, even in those times when we could not see or know. How we bless this our experience acknowledging that where we are now is a credit to the extent that we allowed you to manifest within and through our lives. We glorify in the sanctuary of our inner light as we take these last steps that will gain us entry into our new world. Be with us even and ever more that our inner awareness may assume a greater dimension of knowing and purpose as we transcend and transition into new grounds that will earn us and offer us opportunities to further bridge the divide between physical and spiritual. As we bid goodbye, we do so in love and gratitude and we look forward to creating spiritual sentiments going forward, that which last eternally.

I am Uriel come to redefine what the end means and to remind you that this promise is upon you now. Rejoice.

Uriel come in the light of Aton.


http://www.abundanthope.net/pages


© Copyright by AbundantHope.net all rights reserved

mercredi 3 novembre 2010

Pourquoi croyez-vous que les ermites vont vivre dans les déserts

"Même pour les meilleures personnes, l’argent peut être une source de tentations. Il faut être très fort pour mener au milieu de l’opulence la même vie spirituelle que si l’on ne possédait que le strict nécessaire. Pourquoi croyez-vous que les ermites vont vivre dans les déserts ou que les moines acceptent de faire vœu de pauvreté ? Parce que la richesse n’est pas la meilleure condition pour la vie spirituelle qui exige tellement de renoncements et d’efforts intérieurs. Ils ont compris que la vraie richesse, c’est d’y voir clair et d’être dans la paix. Car qu’est-ce que cette richesse que l’on obtient au détriment de tout ce qui est le plus précieux en soi ?
La véritable richesse est celle des pensées et des sentiments que l’on peut distribuer aux autres sans jamais s’appauvrir soi-même."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

vendredi 29 octobre 2010

Les 10 Commandements de la Matrice Mère Marry

par Père Christ Michaël

Aujourd’hui, Moi, Michaẽl, je vais ouvrir les trois autres Commandements,
car il y en a 13. Je vais les ouvrir, je vais regarder si je les ouvre de
vive voix ou si je les ouvre au niveau de l’esprit. Je ne suis plus ici
dans cet habitacle simplement pour donner. Il fut trop donné autrefois,
alors, aujourd’hui, il ne sera point trop donné.

Les 10 Commandements sont ainsi :



Le 1er commandement
Savoir écouter l’autre comme soi-même.
Si l’écoute de soi-même n’est pas alors, l’oreille divine ne peut écouter l’autre. A ce moment-ci, ce qui se passe, c’est que tu crois avoir dit, mais l’autre a refusé ton dit parce
que tu n’es pas capable de t’écouter. A ce moment-ci, n’aide pas l’autre,
si en toi tu ne sais pas comment écouter l’autre dans le silence le plus
profond des silences, savoir écouter l’autre, pour un grand résultat, ton
verbe ne sort pas.
Tu écoutes l’autre de son 1er son jusqu’à la fin de son dernier son. Ceci
est savoir écouter l’autre et si l’autre après te permet de lui dire
quelque chose, ton verbe ne sort pas dans l’immédiat. Il y a vraiment un
équilibre à aller toucher pour que ce soit le cœur, le royaume qui donne la
parole dans la justesse et la droiture.

Le 2ième Commandement :
Acceptation des ajustements des autres.
Ici sur terre, ceci ne s’est point accompli. C’est impossible parce que
l’esprit ne peut encore toucher l’effleurement du corps humain, de ce corps
physique. Accepter dans le Liciam ici et maintenant ce que l’autre dit,
n’existe pas encore sur terre.
Vous êtes tous en évolution de ceci parce que si ceci serait, c’est
certain que je n’aurais pas eu besoin de venir, ni Elle aussi. Savoir
écouter l’autre, savoir accepter l’autre, même si ceci agresse les ondes
mégas, ceci ne doit plus avoir d’importance. Ceci doit rester en équilibre
et ceci se commence avec celui où celle qui vit avec toi dans ton
quotidien, ensuite tu agrandis ton champ lumière. Accepter immédiatement
les ajustements des autres.

Le 3ième Commandement :
Respect de ton âme et de l’âme de l’autre.
Respecter son âme. Une clef pour respecter son âme et l’âme de l’autre :
« Ne point critiquer, la critique est la mort de l’âme. Si tu te critiques
toi en premier et que tu critiques les autres où que tu critiques une
situation, ton âme se meurt en toi et tu ne peux respecter l’âme de
l’autre. Ne pas critiquer. Ajuster la pensée et laisser même voir l’autre
vivre ce qu’il veut vivre et voir ton voisin dans l’évolution, plus que
toi-même. Si tu crois que tu es plus que lui, que tu es rendu encore plus
loin, c’est impossible parce que celui qui vit l’espace de la terre, de
tous ses désordres est rendu plus loin que tout ce qui est ».

Le 4ième Commandement :
La Magie dans le quotidien au pluriel.
Ceci me fait souvent rire, cette Magie. Il y a beaucoup, beaucoup de
créations ici sur Terre planète pour réveiller la conscience de la MAGIE.
Beaucoup d’étoiles ont traversé le plafond de l’atmosphère de Terre planète
pour rentrer dans des consciences humaines afin de créer de la Magie. Des
figurines, beaucoup de Magie concrétisée pour ouvrir la conscience, mais la
Magie au pluriel ici elle doit se vivre. Si tu as une figurine chez toi et
que tu la regardes simplement par de la Magie que tu as placée là, tu ne
réussis pas la Magie. Tu n’es pas consciente de la Magie. La figurine
doit être vivante. La Magie au pluriel dans le quotidien. Il faut
redonner la vie à toute création que l’humain a créée ici et tu dois en
finir à entendre la figurine. Il faut que tu l’entendes. Il faut même
qu’elle t’arrête, si tu passes à côté d’elle. Il faut qu’elle t’arrête.
Pourquoi l’as-tu laissée là aujourd’hui ? Moi, je veux être là
aujourd’hui.
Alors, c’est ce qu’on a fait de la statue de Mãrry. On l’a laissée là.
On n’a pas réveillé la Magie au pluriel.
A l’intérieur la Magie au pluriel dans le quotidien, ça se vit dans le
frisson du corps. Tu dois te faire frissonner dans cette Magie. Les
habitacles, ici à Yerusalem dans cette Gaspésie, alors ainsi il en est que
tout est créé dans le concret, mais Mãrry a redonné la vie aux demeures,
redonné la vie aux cadres, redonné la vie à la figurine. Ce n’est point là
pour vous servir, c’est là pour servir la plan. Orion connaît cette Magie.
Vous habitez dans des maisons. Les maisons ont été trop remplies. Il y
eut trop de créations, trop de densité. Des maisons trop remplies et qui
ne servent à rien. Vous avez de jolies choses. Nous le voyons tous. Tous
les êtres planétaires le voient, mais ceci ne sert à rien si ceci n’est pas
dans la conscience de la Magie au pluriel. Même le plus petit article
que vous prenez dans votre main dans votre journée doit être de Magie.
Vous ne pouvez déplacer la matière sans conscientiser que ceci est de la
magie. Peu importe la matière, vous ne pouvez déplacer la matière sans
conscientiser que ceci a été créé pour de la Magie, pour enlever le
désordre ici sur Terre planète. Toutes les consciences des espaces
d’ailleurs sont toutes en traversée d’atterrir ici. La puissance de
Calicure que la NASA croit qu’elle voit est en train d’atterrir ici aussi.
La Magie au pluriel dans votre quotidien.

Le 5ième Commandement :
Le regard du cœur et non l’œil de l’accusation

Vous remarquez que plus on avance vers les 10 Commandements plus ça
devient sérieux. Le regard du cœur et non l’œil de l’accusation. Alors,
Moi, je n’ai rien à dire sur ceci. Vous devez savoir ce que ceci veut
dire.

Le 6ième Commandement :
Le verbe du langage juste et bon
Je vais prendre Mãrry comme exemple par rapport à ce 6ième
Commandement.......
Il a été porté qu’à partir de son enfance, il y a eu toujours un verbe
aimer. Le verbe juste et bon dans un langage parfait. A ce moment-ci,
c’est vraiment si vous regardez votre collectivité si aujourd’hui, vous
êtes capable de vous lever et de donner un langage juste et bon à l’autre
qui est ici. Alors, nous, en ce moment présent nous pourrons tous, nous
des cieux de Navara élever une énergie d’un langage.
Mãrry ici sur terre a toujours été dans cette flamme intérieure à entendre
et à anneler des verbes, des sons, des vibrations pour que la vérité
lumière dans le langage puisse naître ici ; alors, en ceci dans son
quotidien elle est constamment à regarder, à ressentir la vibration de tout
ce que vous êtes pour aller toucher le langage de votre divinité. Exemple
elle donne que lorsque vous êtes dans sa présence, dans son quotidien et
surtout devant Moi Michaẽl, c’est que vous êtes là dans votre vrai. Être
dans son vrai est grand ici sur terre. L’heure est passée, l’heure a
traversé d’être dans l’apparence d’un être. C’est terminé vous devez aller
toucher le vrai, la vraie énergie à l’intérieur de vous. Et ceci ne veut
point dire que vous n’êtes point vrai. Vous devez être un livre ouvert
pour que le verbe du langage juste et bon soit ici sur terre, à vivre. Être
un livre ouvert. Le jeu est terminé. Il n’y a plus de jeu à jouer. Vous
devez être ce que vous devez être.

Le 7ième Commandement :
La fraternité du moment présent
Vous êtes tous dans cette traversée fraternelle avec Terre planète en
premier; concevoir qu’elle vous a permis à vous tous de vivre ce rêve.
Nous d’ailleurs, nous n’avons point eu cette chance que vous avez eu à
vivre sur Terre planète. Ceci aurait dû apporter une fraternité entre les
peuples et ceci ne s’est point activé.
La fraternité du moment, vous l’avez dès en premier pour vous. Être
fraternel envers vous-même signifie que vous devez vous nourrir de votre
sincérité, de votre honnêteté envers vous-même : Ressentir l’honnêteté et
la sincérité envers soi-même fait que le corps physique donne la santé. Le
corps physique donne la santé. Si Mãrry sur terre a traversé un corps de
maladies alors c’est qu’Elle avait signé de vous permettre de retrouver
votre fraternité envers vous-même. Ceci est accompli pour Elle et pour
l’humanité entière et pour Terre planète : Pour l’humanité entière ceci est
que d’autres écritures se sont relevées par Orion pour que, vous les
envoyés, vous puissiez toucher à ce grain, ce grain de fraternité envers
vous-même.
Être sincère, être honnête, ces deux mots sont différents La sincérité
touche l’âme, l’honnêteté touche l’esprit. Il y a différents éléments à
l’intérieur de vous. La sincérité en vous, l’honnêteté en vous fait que si
vous mariez les deux alors votre âme et votre esprit sont aussi à se
souvenir de ces deux mots sont très précieux. S’il y a trop de mot ici sur
terre qui sont encore trop souvent dits, c’est que ces deux mots n’ont pas
encore été vivants à l’intérieur du corps, non pas à l’intérieur du cœur
divin à l’intérieur du corps vivant dans toutes les cellules et si ceci
n’est pas uni ensemble, ceci vous donne un corps de maladies, un corps à
problème, un corps de fatigue.
Aujourd’hui, dans son nouveau mandat, Mãrry perçoit souvent tout ceci.
Donc à partir d’un gène que Moi je place en elle, de plus en plus, elle
relève pour les envoyés cette fatigue autant au niveau du mental qu’au
niveau du physique afin que de l’ordinateur, à partir de vos écrans
cosmique puisse vous être envoyé des énergies car vous êtes très importants
ici. Puisse vous être envoyé des énergies pour que vous puissiez atteindre
votre propre auto-guérison.
Si le mouvement de mon signe comme ceci est dans le doublé,(index et
majeur uni ensemble) c’est que celui-ci (index) a été trop manquant. Le
mouvement dans le doublé de Michaẽl donne un reflet de votre corps physique
pour que l’unité dans la sincérité et l’honnêteté puisse se fraterniser
dans le moment présent.

Le 8ième Commandement :
La pensée du silence parfait
Avez-vous atteint ceci ? Non, la pensée du silence parfait. Se
commandement 8 a traversé un mouvement du 8 de l’infini pour que vous soyez
capable dans votre quotidien de ressentir au niveau à l’intérieur du
cerveau humain ce plan total. Vous cherchez même à votre pensée où elle
est. Un plan total, arrêter complètement le mental dans votre énergie
humaine quotidienne activée, non pas dans votre méditation, dans vos
énergies, activée donc dans votre quotidien. Il faut atteindre le silence
de la pensée parfaite. La pensée du silence parfait. Vous êtes dans une
action quotidienne, vous ressentez dans votre cerveau humain une énergie
complètement arrêtée selon ce que lui ressent, ce que lui perçoit, ce que
lui voit, la pensée du silence parfait à ce moment-ci en atteignant ceci
vous êtes au service de votre plan et bientôt les Saintes Paĩx vont
pouvoir s’arrêter au-dessus de vous, voir un cerveau complètement
silencieux et vont pouvoir vous donner.

Le 9ième Commandement :
La solidarité inconditionnelle
La solidarité inconditionnelle, ceci n’existe pas pour votre
individualité. Ceci n’existe pas pour un individu à côté de vous où 10
individus à côté de vous. Ceci existe dans les lois universelles pour tout
ce qui se vit ici sur Terre planète. La solidarité inconditionnelle, le 9e
règne qui s’est ouvert il y a bien longtemps qui ne s’est pas vécu mais qui
va se vivre. Tout ce qui se vit ici sur Terre planète, peu importe comment
cela se vit, comment cela se crée où se manifeste, vous devez être
solidaires inconditionnellement envers tout ceci.
C’est même un ordre des hauts lieux sacrés qui vous est donné. D’être
solidaire à ceci ne se vit pas en exposant un mouvement (plus que l’autre)
comme ceci devant d’autres. Ceci se vit dans l’intimité de l’être pour
que l’autre à côté de vous, peu importe le nombre, puisse le ressentir et
immédiatement dans son inconditionnel venir rejoindre celui qui est
solidaire; parce que ne pas être solidaire dans tout ce qui est ici TOUT
ce qui est ici sur terre est un manque à la vie de Terre planète.

Le 10ième Commandement :
La compassion et le pardon inconditionnel
Et ceci ne se vit pas dans la tête. Ceci ne se vit pas dans la voix, ceci
ne se vit pas dans les gestes, ceci se vit dans l’âme. La compassion et le
pardon inconditionnel se vit dans l’âme. Et si la sincérité et l’honnêteté
est placée dans l’âme et que l’âme renaît à chaque seconde vivant ainsi sur
terre, alors c’est certain que tu n’as plus d’efforts à faire pour aimer et
la compassion et la pardon pour les autres est tout ce qui est ici.
Les 10 Commandements ne font qu’un; ils ne font qu’un. Si tu as encore un
besoin d’aller en toi voir si tu as pardonné où si tu as de la compassion
envers tout ce qui est ici, alors, tu n’as pas intégré la sincérité et
l’honnêteté en toi. Donc, à ce moment-ci, le 10e Commandement vient placer
l’autre Commandement (celui non accomplit).
La compassion et le pardon inconditionnel, c’est un reflet de l’âme. Tu
dois le ressentir à l’intérieur de ton âme, tu dois le ressentir à
l’intérieur de toi complètement.
Donc, c’est simple; si tu as des questionnements de tout ce qui est donné
dans les 10 Commandements qui ne sont pas des ordres ni des pouvoirs ni des
contrôles, mais de l’aide précieuse que l’on vous donne. Ton propre
pouvoir sacré à toi-même fait partie de ces commandements de la Matrice
Mère.
Un exemple je place ici : un enfant dans le ventre de sa mère n’est point
confus de bâtir son corps de la 3e dimension. Au sortir du corps, l’âme est
heureuse de lui offrir la 5e dimension et au nom divin de son sentier
d’étoiles, guides, la 8e intervient au nom de l’esprit pour que la 12e un
jour, selon sa route spirituelle lui soit offerte comme un fruit d’énergie
de lumière vivante et vraie…
De la création à la compréhension, c’est le chemin de la liberté des
connaissances apporté par la Matrice Mère et ses 10 Commandements.
Commandements signifiant importance des cycles du corps (3e) de l’âme (5e)
de l’esprit (8e) de l’aura (12e)…
Ces Commandements dans le quotidien reflètent le grand mystère de la vie
éternelle et ainsi sois-tu d’être bénit de toutes tes couleurs de ton cœur…
Bâtir ces Commandements au quotidien donne à l’âme la chance glorieuse de
vivre toute la Lumière pure de l’Aura par l’abondante énergie infinie de
l’Esprit.
La vie du corps est sauvée.
L’Union des Loies Galactiques vous souhaitent de bien œuvrer avec TOUT
ceci.
Bon travail à tous.
Mãrry Michaẽl et Je vous aime tous



La source de ce message : http://www.liberte13.com

sous Marry te parle/4-Cadeau.

Vous êtes invités à consulter le site pour d’autres messages.

dimanche 17 octobre 2010

Symbolisme des sons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher Le symbolisme des sons est la portée, la signification des sons, soit naturels, soit humains (articulés, psalmodiés, chantés), soit musicaux (chantés, instrumentaux).

« On appelle symbolisme phonique la tendance à supposer qu'il existe une relation nécessaire entre le mot et l'objet signifié et à attribuer aux sons une valeur sémantique dénotative ou connotative. Cette relation est saisissable dans les onomatopées ou les mots expressifs (cocorico, miauler) ; cette hypothèse se vérifierait dans le rapport qui existerait entre la voyelle [i], par exemple, et les petits objets. Cette théorie de l'origine naturelle du langage s'oppose à la théorie de l'origine conventionnelle » (Dictionnaire de linguistique, Larousse, 1973, p. 473).

Soutenir "l'existence d'un symbolisme phonétique", c'est affirmer "une correspondance directe entre le sens des mots et la nature des sons qui le composent" (Oswald Ducrot et Jean-Marie Schaeffer, Nouveau dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Seuil, 1995, p. 555). Exemple : Plutarque fait un rapprochement entre le mot Πἀντα (panta, "tout") et le mot Πἐντε (pente, "cinq"), pour identifier symboliquement le monde au nombre cinq.[1]

Le symbolisme des sons concerne les sons en tant que symboles, dans leur puissance à représenter analogiquement, à être interprétés, à porter sens et valeurs (en plus de l'aspect pratique ou matériel). On entre dans l'étude des sons en tant que symboles (symbologie) ou en tant que systèmes (symbolique) ou dans l'examen de leur capacité à désigner, à signifier, à exercer une influence (symbolisme). Le son en général a son symbolisme (il représente le côté vibratoire des choses), et chaque son en particulier a son symbolisme (le phonème /i/ représente l'aigu, la note de musique la représente l'âme).

Sous peine de délire, la symbolique ne doit pas sortir du cadre de l'acoustique et tenir compte des caractéristiques du son : un son est une "sensation auditive produite sur l'organe de l'ouïe par la vibration périodique ou quasi-périodique d'une onde matérielle propagée dans un milieu élastique, en particulier dans l'air".

Sommaire [masquer]
1 Distinctions
2 Analogies et correspondances ; synesthésies
3 Onomatopées, allitérations
4 Le symbolisme des notes de musique
5 Le symbolisme des sons en philosophie grecque
6 Le symbolisme des sons en magie grecque
7 Techniques de décodage
8 Le symbolisme des sons en Inde : les mantra
9 Bibliographie
10 Notes et références
11 Voir aussi
11.1 Articles connexes
11.2 Liens externes

Distinctions [modifier]
Sons naturels, sons du langage articulé humain (phones), sons musicaux.

? Ecouter les notes de musique [Fiche]



Son et phonème. "Le phonème est la plus petite unité distinctive (c'est-à-dire permettant de distinguer des mots les uns des autres) que l'on puisse isoler dans la chaîne parlée. Un phonème est en réalité une entité abstraite, qui peut correspondre à plusieurs sons. Il est en effet susceptible d'être prononcé de façon différente selon les locuteurs ou selon sa position et son environnement au sein du mot" ; on en compte environ 37 en français, 48 en sanskrit. On écrit les graphèmes entre guillemets français simples : arrivée = ; les sons entre crochets droits : arrivée = [a.ri.ve] ; les phonèmes entre barres obliques : arrivée = /aRive/. Mot écrit = ; phonétique = [ɑ̃.d̪y.ˈʁe] ; phonologie = /ɑ̃.dy.re/.
Phonèmes du français (37, sans la jota espagnole, etc.), d'après le Paul Robert (1987) :

1 Voyelles. 1.1 Phonème /i/ : il ; 1.2 Phonème /e/ : blé ; 1.3 Phonème /ε/ : lait ; 1.4 Phonème /a/ : plat ; 1.5 Phonème /ɑ/ : pâte ; 1.6 Phonème /ɔ/ : mort ; 1.7 Phonème /o/ : mot ; 1.8 Phonème /u/ : genou ; 1.9 Phonème /y/ : rue ; 1.10 Phonème /ø/ : peu ; 1.11 Phonème /œ/ : peur ; 1.12 Phonème /ə/ : le ; 1.13 Phonème /ɛ̃/ : plein ; 1.14 Phonème /ɑ̃/ : sans ; 1.15 Phonème /ɔ̃/ : bon ; 1.16 Phonème /œ̃/ : brun.

2 Semi-consonnes. 2.1 Phonème /j/ : yeux ; 2.2 Phonème /w/ : oui ; 2.3 Phonème /ɥ/ : lui.

3 Consonnes. 3.1 Phonème /p/ : père ; 3.2 Phonème /t/ : terre ; 3.3 Phonème /k/ : cou ; 3.4 Phonème /b/ : bon ; 3.5 Phonème /d/ : dans ; 3.6 Phonème /g/ : gare ; 3.7 Phonème /f/ : feu ; 3.8 Phonème /s/ : sale ; 3.9 Phonème /ʃ/ : chat ; 3.10 Phonème /v/ : vous ; 3.11 Phonème /z/ : zéro ; 3.12 Phonème /ʒ/ : je ; 3.13 Phonème /l/ : lent ; 3.14 Phonème /ʁ/ : rue ; 3.15 Phonème /m/ : main ; 3.16 Phonème /n/ : nous ; 3.17 Phonème /ɲ/ : agneau ; 3.18 Phonème /h/ : hop ; 3.19 Phonème /ŋ/ : camping ; 3.20 Phonème /x/ : (jota, esp.).

4 Cas particuliers. 4.1 Cas du « x » : [ks], [gz], [z] ; 4.2 Cas du « y » : prononcé doublement.




Symbole, symbolique, symbologie. Symbolique et symbolisme sont liés. 1) "Le symbole est un signe concret évoquant par un rapport naturel quelque chose d'absent ou d'impossible à percevoir" (André Lalande, Vocabulaire technique et critique de la philosophie). 2) Le symbolisme des sons concerne d'une part leur capacité à signifier, peut-être à agir, influencer, activer, d'autre part leur statut à être interprétés. 3) La symbolique des sons concerne le système signifiant des sons. D'une part, ils forment ensemble un système, un tout, un ensemble, un complexe ; d'autre part, chacun entre dans un réseau (chacun appelle son contraire, son complémentaire, son proche, sa forme ancienne, sa figuration, etc.).
Syntaxe, sémantique, pragmatique. L'approche sémiotique, depuis Charles W. Morris[2], examine trois points de vue, qu'on peut appliquer au symbolisme du son : 1) la syntaxe (les rapports entre sons), 2) la sémantique (le sens des sons, ce qu'ils désignent indirectement, par analogie naturelle)[soit relation signifiant/signifié, soit relation signe/référent], 3) la pragmatique (l'utilisation de sons symboliques dans une situation de communication).
Analogies et correspondances ; synesthésies [modifier]
Voir : Analogies et correspondances.
On saisit mieux le symbolisme des sons en mettant un son en correspondance avec des éléments appartenant à un autre domaine, analogue. Les sons correspondent, sympathisent souvent avec les couleurs. On voit le tonique i en corrélation avec le jaune, acide.

Les pythagoriens ont affirmé que l'astronomie et l'harmonie sont des sciences soeurs (Platon, La République, 530 d). Pour eux, il y a "correspondance entre les intervalles des 7 notes de la gamme de Pythagore jouées sur les 7 cordes de la lyre, et les distances des 7 corps [planétaires] à la Terre sur l'heptacorde cosmique (les cinq planètes connues, le Soleil et la Terre)"[3].

Sons et planètes. Les textes magiques grecs disent parfois que les sept voyelles symbolisent les sept dieux planétaires. D'après Plutarque, A est lié à la Lune, à la note si, au lundi ; E : Mercure, do ; H : Vénus, ré ; I : Soleil, mi ; O : Mars, fa ; Y : Jupiter, sol ; oméga : Saturne, la.[4] Kepler, passionné par l'harmonie des sphères (la musique entre planètes), suppose que le ton de Saturne à son aphélie est le sol, en son périhélie le si ; le ton de Mars, à son périhélie, est le mi. L'ensemble des planètes constitue un choeur où la basse est dévolue à Saturne et Jupiter, le ténor à Mars, l'alto à la Terre et à Vénus, le soprano à Mercure.[5]

Sons et couleurs. Newton (1704) était convaincu qu'il devait y avoir une parfaite correspondance entre les diverses couleurs et les notes de la gamme. Voltaire, dans les Éléments de philosophie de Newton (1738), p. 182, résume les résultats : "La plus grande réfrangibilité du violet répond à ré ; la plus grande réfrangabilité du pourpre répond à mi." Violet/ré, pourpre/mi, bleu/fa, vert/sol, jaune/la, orange/si, rouge/do (ut). Voltaire ajoute : "Cette analogie secrète entre la lumière et le son donne lieu de soupçonner que toutes les choses de la nature ont des rapports cachés que peut-être on découvrira quelque jour."[6] Un occultiste du XIX° s., maître Philippe, de Lyon, soutenait ceci : "Les sons, comme la lumière, sont formés de couleurs qui exercent une grande influence sur l'organisme. Do (rouge) : il excite le cerveau et agit sur l'estomac et les intestins. Ré (orangé) : il agit sur l'estomac, l'abdomen, les intestins... Mi (jaune) : action sur le coeur, la rate. Fa (vert) : il contracte le diaphragme. Soil (bleu) : il agit principalement sur la partie supérieure des organes et sur les bras. La (indigo) : donne des tremblements (coeur et région cardiaque). Si (violet) : elle agit directement sur le coeur lui-même."[7]

Sons et couleurs. Dans son livre, Du spirituel dans l'art (1911), Kandinsky justifie les couleurs par leur musique, il assimile les couleurs à des sons.

Sons et lettres. Chaque lettre écrite ou caractère d'imprimerie a, selon Ramus (Gramere, 1562, p. 24), trois aspects : le son, la figure, le nom. Le V a pour son "vé", pour figure typographique V ou v.

Sons et nombres. Dans un parallèle qui doit beaucoup à la cybernétique, Alain Daniélou[8] schématise le cerveau humain en le comparant à un circuit électronique qui utiliserait trois systèmes de numération: binaire, ternaire et quinaire. De fait, tous les intervalles reconnaissables à l'oreille correspondent, selon l'auteur, à des rapports de fréquence qui s'écrivent comme produit ou quotient des nombres 2, 3 et 5. A contrario, l'oreille ne reconnaît pas un intervalle qui ferait intervenir le facteur 7 ou tout autre nombre premier supérieur.

Certaines personnes perçoivent un son en couleur, ou avec une forme... : il y a synesthésie.

Onomatopées, allitérations [modifier]
Une onomatopée est un mot dont le son est imitatif de la chose qu'il signifie : par exemple, "cancan", "couac", "coucou", "cric", "floc", "frou-frou", "meuh", "miam miam", "patatras", "vlan", "vroum"... Mots expressifs : "bourdonnement", "clapotis", "gloutonnement", "japper", "miauler"...[9]

Les formules magiques reposent souvent sur des répétitions, allitérations, consonances, voyelles répétés.

"La formule de contrainte (...). Prends un bloc carré de soude, écris dessus le grand nom, avec les sept voyelles. Au lieu du clappement de lèvres et du sifflement, dessine sur la première face du bloc d'alcali un crocodile à tête de faucon... Voici maintenant l'inscription sacrée à écrire sur le bloc de soude : 'Je t'invoque, toi qui es plus grand que tout... Je t'invoque, Maître, afin que tu m'apparaisses sous une forme bénéfique, parce que dans ton cosmos je sers ton envoyé Biathiarbar berbir schilatour bouphroumtrôm et ton dieu redoutable Danouph Chratôr Belphali Balbith Iaô. C'est par toi que se tiennent ensemble le Ciel et la Terre...'"(Papyri Graecae Magicae, Ier s. av.-V° s., , XIII, 1-136 : La monade, IV° s., trad. du grec Pascal Charvet et Anne-Marie Ozanam, La magie. Voix secrètes de l'Antiquité, Nil, 1994, p. 104-105).
Dans le grimoire Enchiridion Leonis Papae (1633, p. 171), une "oraison contre les hémorroïdes" se formule ainsi : "Broka, Broket, que Dieu m'a fait ; je ne les ai plus de part Jésus, au nom du Père... Ainsi soit-il." On connaît le fameux "Abracadabra".

Swedenborg déclare : « Le langage des anges célestes sonne beaucoup en voyelles U et O ; et le langage des anges spirituels en voyelles E et I. »

Le symbolisme des notes de musique [modifier]
Selon O. M. Aïvanhov, « le sol représente le cœur, le ré l’intellect, le la l’âme, et le mi l’esprit.[10] En Inde, le do est lié au svadhishthana chakra, il signifie détermination, autorité naturelle ; le ré est lié au anahata chakra, il signifie amitié, sympathie ; le mi est lié au sahasrara chakra, il représente les idées créatives, l'esprit éclairé ; le fa dièse ou sol mineur est lié au vishuddha chakra, il symbolise la discrimination, la justice impitoyable ; le sol dièse ou a bémol est lié au ajna chakra, il représente la compréhension, la compassion ; le la dièse ou si bémol est lié au manipura chakra, il représente l'altruisme, le dévouement. [1]

Le symbolisme des sons en philosophie grecque [modifier]
Platon, dans le Timée, décrit comment le Démiurge façonne l'Âme du monde. J.-Fr. Mattéi résume : "Le démiurge va tirer de sa composition finale une structure harmonique suggestive dont les calculs témoignent d'une influence pythagoricienne. Elle est constituée par une double progression géométrique de raison 2 (1, 2, 4, 8) et de raison 3 (1, 3, 9, 27), qu'il est commode de disposer sur un diagramme en forme de lambda majuscule (Λ), selon un schéma que l'on trouve chez Proclus. Cette figure porte, sur chaque côté de l'angle, les nombres respectifs de la série paire et de la série impaire. Le dernier de ces nombres (27) est égal à la somme des six précédents (1 + 2 + 3 + 4 + 8 + 9 = 27)... La progression selon le facteur 2 donne les octaves par doublement successifs des intervalles (1, 2, 4, 8 = Do1, Do2, DO3, D04...), alors que la progression selon le facteur 3 forme les douzièmes justes (1 = Do, 3 = Sol, 9 = Ré, 27 = La, 81 = Mi, 243 = SI...). On peut alors combler les intervalles musicaux doubles ou triples pour former la gamme complète en s'aidant de deux proportions continues ou 'médiétés', l'une arithmétique (de type 1, 2, 3), l'autre harmonique (de type 3, 4, 6), bien connues des pythagoriciens, en particulier Archytas. L'intervalle des nombres de 1 à 2 sera composé des nombres 1 (Tonique), 4/3 (Quarte), 3/2 (Quinte) et 2 (Octave) ; le ton, dont la valeur est 9/8, se situe entre la quarte et la quinte, puisque 3/2 : 4/3 = 9/8. L'Âme du monde est ainsi composée de cinq tons majeurs égaux entre lesquels est intercalé comme 'reste', leimma, l'intervalle de 256/243 (= 1,053), mesure du demi-ton diatonique de la gamme naturelle de Pythagore, qui est un peu plus faible que notre demi-ton tempéré (16/15 = 1,066)"[11].

Le symbolisme des sons en magie grecque [modifier]
Les Papyrus Grecs Magiques (Ier s. av. J.-C. - V° s.) contiennent des textes souvent fondés sur les sons, des sons magiques, magiques par allitérations, répétitions, correspondances entre les voyelles et des forces de la nature, mots étrangers (hébreux, égyptiens) : bériambo, bériambébo... euphorba, phorba, phorboréou, borborpha erphor phorbaio.[12] Figurent des noms de dieux étrangers (Adonaï...).

"Charme pour attirer à soi quelqu'un, sur de la myrrhe qu'on fait brûler. En la faisant brûler sur des charbons, prononce de manière pressante la formule. Formule : Tu es la myrrhe, l'amère, la difficile, la réconciliation des combattants, celle qui fait brûler et contraint à aimer ceux qui ne se soumettent pas à Érôs. (...) T'ayant adjurée, toi, je t'adjure maintenant encore, Adonaï [un des noms du Dieu juif], Barbar, Iaô, Zagourê, Harsamosi, Alaous et Salaos. Je t'adjure, toi, qui fortifies l'homme pour qu'il vive : écoute, écoute, Dieu grand, Adonaï Ethuia, engendré de toi-même, éternel dieu, Eionê, Iaô Aiô, Aiô, Phnéôs, Sphnintès, Arbathiaô, Iaô, Iaê, Iôa, Ai, toi qui es Ouêr, gonthiaôr, Raraêl, abra [quatre, en hébreu], abra, Soroormérphéergar, mar baphriouirinx, Iaô, Sabaoth, Maskelli Maskellô Amonsoé, Anoch, Rinch, phnoukéntabaoth, sousaé, Phinphésêch, maphirar, amourin, Ibanaoth, Arouêr, chnouph, Anoch, Bathi, ouch Iarbas, babaubar, Éloai [un des noms du Dieu juif] : conduis Une telle, fille d'Une telle, vers moi."
Techniques de décodage [modifier]
Il y a deux niveaux dans l'art de décoder (identifier et interpréter) les symboles, leur code : le déchiffrage et le décryptage. Quand on déchiffre, on connaît le code ; quand on décrypte : on ne le connaît pas.

Première technique : le répertoire. Il faut identifier les objets porteurs de tel son. Qu'est-ce qui émet un son aigu et quel est, éventuellement, le point commun entre les objets émettant un son aigu ?
Deuxième technique : le système. On doit examiner les rapports avec les autres sons. À quel son l'aigu de tel objet est-il opposé, ou accouplé, ou similaire ?
Troisième technique : le vécu. Quel effet produit psychologiquement et physiquement tel son ?
Quatrième technique : le savoir. Que disent les traditions (chansons, proverbes, mythes, contes, etc.) et les savants (musiciens, linguistes, philosophes, théologiens, etc.) ?
Le symbolisme des sons en Inde : les mantra [modifier]
Voir : mantra.
Voir : Om̐.

Ce symbole représente Om̐, l'un des plus importants symboles religieux de l'hindouisme.Abhinavagupta, dans son Tantâloka, insiste sur les trois voyelles fondamentales que sont A, I et U (prononcé "ou"). A représente l'énergie de conscience,I représente l'énergie d'élan, et U représente l'énergie de connaissance. Â (a long) représente la joie, Î (i long) représente l'effervescence, Û (u long) représente la déficience, 0 représente l'activité.[13]

Chaque chakra est en corrélation avec un phonème, par exemple le phonème /i/ avec le troisième oeil.

Bibliographie [modifier]
Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, Dictionnaire des symboles (1969), Robert Laffont, coll. "Bouquins"
J. Canteins, Phonèmes et archétypes , 1972.
Roger Cotte, Musique et symbolisme, Dangles, 1999.
Maurice Grammont, Traité de phonétique, Delagrave, 1933. Croit aux rapports son/sens.
Roman Jakobson et Linda Waugh, La Charpente phonique du langage, Traduit de l’anglais par Alain Kihm, 1980
Collection « Arguments », 336 p. Chap. IV.

D. Zahan, La dialectique du verbe chez les Bambara, 1963.
Notes et références [modifier]
1.↑ Plutarque, Sur la disparition des oracles, 429 d. Sur Isis et Osiris, 374 a.
2.↑ Charles W. Morris, Foundations of the Theory of Signs, article dans l' International Encyclopedia of Unified Science, 1938. Trad. fr. par J.-P. Paillet, Langages, n° 35, sept. 1974.
3.↑ J.-Fr. Mattéi, Pythagore et les pythagoriciens, PUF, coll. "Que sais-je ?", 1993, p. 85.
4.↑ Dupuis, Origine de tous les cultes, 1836, p. 262.
5.↑ Kepler, Harmonices mundi (1619), livre V. Alexandre Koyré, La révolution astronomique. Copernic, Kepler, Borelli, 1961, p. 336-340.
6.↑ Pierre Thuilier, La revanche des sorcières. L'irrationnel et la pensée scientifique, Belin, 1997, p. 62.
7.↑ Philippe Encausse, Le Maître Philippe, de Lyon, thaumaturge et 'Homme de Dieu'", Editions Traditionnelles, 1985, p. 247.
8.↑ Alain Daniélou, Sémantique musicale, 1967.
9.↑ Bernard Dupriez, Gradus. Les procédés littéraires, 1984, p. 316.
10.↑ Omraam Michaël Aïvanhov, Cherchez le Royaume de Dieu", Prosveta, Fréjus, p. 188.
11.↑ Jean-François Mattéi, Platon, PUF, coll. "Que sais-je ?", 2005, p. 73-74
12.↑ Pascal Charvet et Anne-Marie Ozanam, La magie. Voix secrètes de l'Antiquité, Nil éditions, 1994, p. 62.
13.↑ Jean Bouchart d'Orval, Reflets de la splendeur. Le shivaïsme tantrique du Cachemire, Almora, 2009, p. 320-326

mardi 12 octobre 2010

21-12-2012


Hier, 10/10 un grand portail de lumière s’est ouvert pour la terre avec de nouvelles possibilités de développer notre lumière intérieure. Daniel Miron, nous offre cette fois une explication sur le 12/12/2012.

Chers amis, aujourd’hui nous vous entretenons à propos de la date du 21-12-2012. Cette date est très importante car en ce jour, une chose se produira et cette chose n’arrive qu’une seule fois à tous les 26,000 ans. La terre en ce jour sera parfaitement alignée avec le soleil et le centre de votre galaxie. Ceci aura une influence magnétique faramineuse sur les êtres humains.

Cette influence ne pourra pas être soutenue par celui qui vit en dépravé. Que veut dire dépravé? Dépravé veut dire vivre sans Dieu. Vivre en ignorant l’intelligence universelle et les lois universelles qui constituent cet univers. L’ignorance de ces lois ne fait qu’apporter des conséquences néfastes et fâcheuses aux êtres humains.

Le 21-12-2012 sera une date où beaucoup d’êtres humains atteindront le fond du baril et c’est ainsi qu’ils n’auront d’autres choix que de changer. Mais celui qui vit en dépravé vivra cette transition de manière très douloureuse, chaotique. La souffrance sera accrue. Certes, certains soutiennent que la fin du monde arrivera. Rassurez-vous chers amis, ceci n’est appuyé que par la peur des êtres qui disent ceci. La planète terre et les êtres humains arriveront à la fin d’une ère.

Les catastrophes naturelles sont déjà en hausses. Le fait que de plus en plus d’êtres humains vivent en dépravés accroit automatiquement le nombre de maladies. Il est à noter que le nombre de maladies accroit significativement plus rapidement que le pourcentage de la population. Le syndrome dépressif, va aussi en augmentant et ne cessera d’augmenter tant que les êtres humains résisteront à intégrer la voie de leur esprit pour réaliser leur mission d’incarnation.

Une des choses les plus importantes qui se produira au niveau des changements psychiques chez les êtres humains est que l’argent et tout le matériel occuperont une place moins importante qu’ils ne l’occupent maintenant.

Chers amis, la terre tremblera. Les cours d’eau gonfleront. Le feu fera des ravages. Le vent soufflera de plus en plus fort mais celui qui vit en harmonie avec les lois universelles possèdent un élément qui lui permettra de vivre cette transition d’ère en harmonie. Celui qui vit en harmonie avec les lois universelles maitrise le 5ème élément, le plus subtile qui se nomme l’éther.

Cette substance subtile est le passeport, la carte d’identité en lien avec l’intelligence universelle. Celui qui vit en harmonie avec les lois universelles portent autour de lui, des parcelles d’éther dans sa robe lumineuse. Cet éther amplifie le contact avec le monde invisible. Cet éther permet à l’être d’amplifier la clairvoyance, la clairaudience et surtout ses pouvoirs de guérison. Les pouvoirs de guérison sont donnés à ceux qui vivent en harmonie avec les lois universelles. Certes, la compassion, l’humilité, l’amour, le respect et l’authenticité sont des vertus qui favorisent l’éther.

Chers amis en ce qui concernent les 4 autres éléments, elles se manifesteront de manière beaucoup plus importante à l’intérieur des êtres humains. La terre intérieure tremblera. Les êtres qui résistent à Dieu et aux lois universelles seront submergés par les émotions négatives. Ils se consumeront de l’intérieur et certes, ils seront emportés. Leur système respiratoire deviendra déficient. Tout ceci dans le but d’inciter chaque être humain à s’aligner avec sa mission de vie.

Chers amis, tous ceux qui travaillent ardemment sans cesse, sans relâche, nous ne parlons point ici de ceux qui se disent spirituels et qui jugent, qui critiquent et qui méprisent tout ce qui existe sur la terre. Nous parlons ici des êtres qui sont engagés quotidiennement qui savent trouver à l’intérieur d’eux l’humilité pour se présenter devant Dieu et demander pardon lorsqu’ils savent qu’ils ont commis une faute. Il est permis d’errer et de faire des fautes mais, est reconnu par l’intelligence universelle, celui qui possède l’humilité d’accéder à ses fautes et de faire la paix avec celles-ci.

Chers amis, vous ressentirez tous d’ici au 21-12-2012 une augmentation de la vibration en autant que vous viviez en harmonie avec les lois universelles. Tout ira en s’accélérant et pour vous, êtres humains, vous devez absolument accélérer votre champ énergétique. Ceci provoquera une élévation de votre taux vibratoire et c’est ce qui fait que vous recevrez l’éther et que vous serez en mesure de vivre en harmonie peu importe ce qui se passera autour de vous.

Chers amis, mettez-vous immédiatement au travail. Vous en récolterez les bénéfices immédiatement mais surtout votre transition post 2012 sera nettement plus douce et harmonieuse. Ne faites rien de ceci parce que vous avez peur et parce que vous ignorez le futur mais faites le en vivant votre moment présent dans l’allégresse et le 21-12-2012 sera un grand jour pour vous. Mais d’ici à cette date, en travaillant d’arrache-pied à évoluer spirituellement chaque jour sera grandiose et c’est ainsi que le 21-12-2012 sera une journée normale pour vous mais pour ceux qui auront négligé ceci ils auront à vivre de manière individuelle à une intensité différente les conséquences de leur ignorance et de leur laisser aller.

Chers amis, soyez bénis!
Demandez à Dieu de recevoir l’éther mais en même temps sachez que rien n’est acquis que vous aurez à vous investir corps et âme dans votre processus évolutif.

Nous vous remercions et vous disons à très bientôt.
Les Entités de lumière canalisées par le médium Daniel Miron
23 septembre 2010
Témiscaming, Québec, Canada

Daniel Miron et Julie Chrétien
http://www.jeandedieu.ca/tauxvibratoire
jeandedieu.ca@gmail.com

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur