Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

samedi 18 décembre 2010

L'importance de l'étiquette


Il est vrai que l'étiquette n'a guère d'importance sauf à celui ou celle qui veut se glorifier. Ce qu'il faut comprendre c'est ceci c'est que chaque âme vient apprendre dans la matière, elle prend une forme et elle vibre à un niveau correspondant à sa fréquence.
Tous les Êtres Vivants vibrent mais chacun a sa propre émanation. Dans ce monde on utilise le son pour dialoguer, la parole, le langage, lorsque l'on dit une parole, un son est émis dans le cosmos. C'est que l'Être émet un son sur sa propre fréquence et il attire vers lui toute vibration similaire. Les mots n'ont aucun pouvoir comme tel, mais en lisant ou en récitant ces mots, ils prennent vies, ces sons sont le reflet de votre fréquence, elle attire la lumière approprié.
Ce que j'essaie de vous expliquez est ceci, chacun est un émetteur et récepteur, tu émanes une fréquence et tu reçois en retour le fruit de ton émanation.
Plus tu t'élèves en niveau de conscience plus ta fréquence émise reçoit la lumière. C'est la raison principale que ce monde reçoit tant de fréquence différente, il y en a pour tout les goûts.
Ce monde est une École en soi, car elle reçoit des âmes dans toutes les constellations et univers, ce qui veut dire que dans ce monde, il y a plusieurs dimensions jusqu'à 13 qui partage la même planète, dans le but d'apprendre de la dualité pour vivre l'Unité, l'UNIFICATION DIVINE.

Ces différents niveaux de consciences permettent l'ascension, car celui qui est en 3 monte en 4, celui qui est 4 monte en 5 etc...
Déjà au départ, par votre acquis vous appartenez à un Univers/Dimension/Constellation.
Plusieurs êtres humains venant de ces hautes dimensions sont en mesure d'apporter une nouvelle connaissance dans ce monde. Tout est mesurable, que ce soit l'âme en devenir, les mots, les textes, les messages, les saintes écriture, les enseignements ; tout n'est que vibration et selon votre niveau de conscience, vous adhérez à ce qui vous convient. Personne ne peut sauter d'étape, c'est une loi divine, quand l'Élève est prêt le Maître agit.

Ne demander pas à quelqu'un qui est dans la troisième dimensions de comprendre la huitième, pas à pas il va intégré pour aller dans la quatrième. Mais si votre acquis est la huitième, il est plus facile pour cette personne de vivre l'Unicité, l'unification divine et de partager son savoir.
Peu importe le niveau de conscience de chacun l'important est de comprendre que nous provenons tous de la source divine, point besoin de nom, c'est par lui que tout Évolue et prend de l'Expansion.

Merci ! Gratitude et Namaste - Namaskar

http://www.facebook.com/Flot.Rah

michel pépé ,le jour où je me suis aimé vraiment de charlie chaplin

À voir et à revoir



mercredi 15 décembre 2010

" De l'hypersensibilité à la grande sensibilité ou comment devenir l'ange que vous êtes

Par Gerrit Gielen
__________________


Beaucoup de gens sont hypersensibles. Ils ne supportent pas le bruit, l'agressivité et le rythme effréné de la société moderne. Ils souffrent souvent de troubles psychosomatiques et d'insomnies. Ce qui pour les autres semble aller de soi, par exemple : une fête de famille, est pour eux une corvée. Simplement faire ce que les autres considèrent comme normal tourne souvent au désastre pour eux.

Enfants, ils sont souvent incompris et sous-estimés. Parce qu'il leur est difficile de s'affirmer et qu'ils se réfugient dans leurs rêves, leur scolarité est pénible. Très souvent, mener une carrière et réussir selon les critères de la société ne fonctionne pas pour eux. Ils végètent alors plus ou moins en marge de la société. Le simple fait de participer aux activités courantes est vécu comme quelque chose d'épuisant. À cause de tout cela, l'image qu'ils ont d'eux-mêmes n'est pas très positive, ils se sentent souvent en situation d'insécurité et d'infériorité. Leurs pensées sont confuses, et il leur arrive de répéter sans cesse les mêmes choses.

Évidemment, ce tableau est assez caricatural. Cependant, beaucoup de gens s'y reconnaîtront (en partie). Concentrons-nous maintenant sur certains traits positifs communs aux êtres hypersensibles. Ils apprécient la paix et le calme, aspirent à vivre en harmonie avec leurs congénères. Ils sont sensibles à la beauté, surtout à celle de la nature. Ils sont très empathiques et ouverts au spirituel. Ils ont une imagination fertile. Ils attirent à leur insu les gens en difficulté qui leur demandent conseil.

Quel est leur problème ? La réponse est qu'ils ne sont pas (seulement) hypersensibles, ils sont aussi dotés d'une grande sensibilité. En fait, ce sont des anges déguisés.


Qu'est-ce qu'une grande sensibilité ?

Tout être vivant émet une certaine vibration, une aura : les fleurs, le soleil, les humains, les animaux, les plantes, ainsi que la société humaine dans son ensemble. Vous êtes d'une grande sensibilité lorsque votre vibration, votre aura, sont plus raffinées que celles de la société humaine.

Imaginez un instant un bel ange radieux qui descend du Ciel pour naître en un corps humain dans une métropole moderne. L'ange passe un moment très difficile, confronté au bruit, au chaos et à la laideur du monde qui l'entoure. Où sont passées la sérénité et la beauté de la nature ? Où sont les fleurs ? Où est la profonde sagesse intérieure ? Le sentiment d'unité avec le cosmos ? L'ange se sent anéanti, étranger. Le monde alentour ne le nourrit pas, il ne le reconnaît pas. L'ange commence à penser qu'il y a en lui quelque chose qui ne va pas, et il devient triste et déprimé. Comme il ne se sent pas chez lui ici, il vit à l'écart et aspire vaguement à une autre réalité. Les gens autour de lui le considèrent comme un rêveur qui ne veut pas affronter les réalités de la vie. La lumière de l'ange diminue. Alors qu'il était d'abord quelqu'un d'une grande sensibilité, il est maintenant devenu hypersensible.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi cet ange s'est incarné sur Terre ?

Beaucoup d'anges s'incarnent sur Terre et chaque ange a sa propre motivation. Il existe toutefois une motivation d'ordre général : celle d'aider la Terre. Grâce à la présence de tous ces anges, la société humaine dans son ensemble gagne en lumière et en sensibilité. La présence angélique élève les vibrations du monde. C'est surtout vrai lorsque les anges se souviennent de qui ils sont et qu'ils ont retrouvé confiance en eux. Quand leur lumière brille vraiment.

Maintenant, imaginez un instant que vous êtes l'un de ces anges. Que pouvez-vous faire pour redevenir radieux, pour transformer votre hypersensibilité en une grande sensibilité ?


Première étape : Réaliser que vous êtes un ange

Réalisez que vous êtes un ange et n'ayez pas peur de le montrer. Croyez en votre lumière, en vos capacités créatrices et surmontez votre peur de vous montrer. Ceci est la première étape.

Comment ferez-vous cela ?

En vous connectant au spirituel. Voir le monde selon une perspective spirituelle, se souvenir de la sphère intemporelle d'amour et de beauté dont vous êtes originaire et à laquelle vous appartenez. Vous avez toujours été en contact avec cette réalité subtile, éthérée. À présent, faites un nouveau pas en avant et croyez vraiment qu'elle est là. À l'instant où vous entrez en connexion avec elle, vous entrez aussi en contact avec votre centre intérieur et vous commencez à réaliser qui vous êtes réellement. Vous vous souvenez que votre conscience est éternelle et que c'est une source prodigieuse de lumière et de créativité.

À partir du moment où vous réalisez que vous faites partie de cette autre sphère, qui est votre véritable foyer, le jugement que la société porte sur vous devient beaucoup moins pesant. Vous réalisez que votre séjour ici n'est que temporaire, et que cette société chaotique et trépidante va disparaître un jour et faire place à une société plus paisible, harmonieuse et heureuse. Ce que cette société pense et attend de vous est secondaire. Le plus important, c'est ce que vous êtes venus faire, comment vous allez manifester votre lumière en ce monde.

En percevant votre origine véritable, vous allumez votre lumière. La lumière est créatrice et transformatrice. Vous remarquerez que votre environnement va commencer à réagir différemment. La vie va devenir plus facile et les gens vont vous prendre plus au sérieux. Vous aurez franchi la première étape fondamentale dans la transition entre l'hypersensibilité et la grande sensibilité.


Seconde étape : Devenir conscient(e) de votre énergie masculine

Vous êtes capable de vraiment offrir votre lumière aux autres à la seule condition que vous soyez également capable de ne pas la donner. Si vous ne savez pas dire Non aux autres, votre Oui n'a pas de sens. Apprendre à poser des des limites et à vous affirmer est crucial. Si vous ne le faites pas, votre énergie s'écoule dans un trou sans fond, et vous vous sentirez en permanence faible et fatigué.

Pour empêcher cela, vous avez besoin d'entrer en contact avec votre énergie masculine. Beaucoup de gens qui sont enclins au spirituel ont une image n"négative de l'énergie masculine. Elle est associée à la violence, l'oppression, l'agressivité et elle est considérée comme n'étant pas spirituelle. En résultat de cette attitude négative envers l'énergie masculine, beaucoup de personnes de tendance spirituelle et hypersensibles se sentent impuissantes et incapables de s'affirmer.

La solution est de comprendre qu'il n'y a rien de mauvais dans l'énergie masculine, en soi. C'est le déséquilibre entre le masculin et le féminin qui est la cause du problème. En considérant comme inférieure l'énergie masculine, beaucoup de personnes affaiblissent leur propre force. C'est ce qui arrive surtout chez les femmes sensibles. Spécialement lorsque l'on traverse un processus de croissance spirituelle, il est de première importance de se connecter avec son énergie masculine.

Dès que vous aurez franchi la première étape et que vous serez plus conscient(e) de ce que vous êtes en réalité, vous allez vous distinguer énergétiquement de votre entourage. Votre lumière sera remarquée. Ce qui va attirer vers vous ce que j'appelle des sangsues énergétiques. Ce sont des personnes ou d'autres entités, par exemple l'organisation pour laquelle vous travaillez, qui se nourrissent de votre énergie. Ils vous privent de votre énergie sans rien vous donner en retour. Si vous n'êtes pas capable de vous protéger dans un tel environnement, vous êtes coincé(e).

À ce point, il est nécessaire d'utiliser votre énergie masculine. Accueillez votre part masculine, votre homme intérieur et faites-lui confiance. Laissez-le prendre la forme d'une épée qui, dans vos mains, tranche les liens entre vous et tout ce qui vous prive de votre énergie.

Un piège fréquent, lorsque vous utilisez l'épée de votre énergie masculine efficacement, est la notion d'égalité. "Nous sommes égaux et je ne devrais pas donc pas faire de distinction entre moi et les autres, et je devrais partager ce que j'ai avec eux." La notion d'égalité est vraie jusqu'à un certain point. Au niveau de l'âme, nous sommes tous égaux. Au niveau de la manifestation, toutefois, nous ne le sommes pas. Certaines personnes sont plus aptes que d'autres à laisser briller leur lumière. En ne reconnaissant pas cela, nous donnons libre accès aux sangsues énergétiques. Spécialement ceux qui rayonnent beaucoup de lumière et qui ont beaucoup à donner devraient se protéger. Faites attention à qui ou à quoi vous donnez votre énergie. Tout le monde n'est pas prêt à recevoir ce que vous avez à offrir. Ne laissez pas votre don précieux être gaspillé par des personnes ou des organisations qui ne correspondent pas à vos vibrations. Utilisez votre énergie masculine pour discerner.


Troisième étape : Réaliser que mère Terre est votre amie

Beaucoup d'êtres hypersensibles éprouvent de la résistance à vivre sur Terre. Cette résistance est en partie due au fait qu'ils ne se sentent pas chez eux dans notre société occidentale moderne. L'énergie de la société ne correspond pas à la leur et ils se sentent étrangers à cette société. Ils veulent partir. Dans leur subconscient, ils se souviennent de leur héritage spirituel et aspirent à rentrer "à la maison". Ils veulent retourner à la paix et à l'harmonie de leurs sphères célestes, qui contrastent tant avec le bruit, la peur, l'agressivité et l'anonymat de la société humaine actuelle.

À part cette raison pour laquelle ils ressentent de la résistance envers le fait de vivre sur Terre, les êtres sensibles savent aussi intuitivement ce qu'il leur est arrivé au cours de leurs vies passées sur Terre. Ils ont souvent des mémoires de guerre, de persécution ou d'autres formes d'agression. Ils se souviennent d'avoir essayé d'être bons et de faire le bien sur Terre et d'avoir été violemment rejetés pour cette raison.

Pour surmonter votre résistance à être ici, il est important de faire la distinction entre l'énergie de la société humaine et l'énergie de la Terre en elle-même. Pour ce faire, trouvez-vous un bel endroit dans la nature. Allez-y en semaine, par exemple, quand c'est calme. Ressentez l'énergie présente, la sérénité et la paix. Ouvrez votre cœur à ce lieu naturel et ressentez toutes les énergies qui y sont présentes. À part vous, il y a aussi des esprits de la nature, comme les fées et les lutins, qui travaillent en étroite collaboration avec la Terre. À présent, ressentez la Terre, cette Terre pour laquelle vous êtes venus, la Terre qui vous vient en aide et qui souhaite vous soutenir. Ouvrez votre cœur à son énergie et à son amour.

En entrant en communion avec la Terre, vous êtes capable de prendre vraiment votre place et de laisser briller votre lumière dans ce monde. Vous êtes capable de changer le monde et de le rendre plus beau. Il y a un lieu pour vous sur Terre, où vous vous sentez chez vous. Et cela deviendra un phare qui transformera le monde alentour.

Les êtres hypersensibles se cachent. La lumière de ceux qui sont d'une grande sensibilité rayonne dans le monde.


Quatrième étape : Utiliser votre énergie féminine pour devenir encore plus sensible

Votre énergie féminine peut faire la différence entre avoir peur de quelqu'un et aimer quelqu'un. Elle vous permet de regarder derrière le masque et de voir sa vulnérabilité. Dans notre cœur, nous sommes tous bons. Dieu est dans le cœur de chacun. Vous pouvez utiliser l'énergie féminine qui est en vous pour devenir quelqu'un d'encore plus sensible ; utiliser votre capacité d'empathie pour comprendre réellement comment l'autre se sent dans ses souliers. Comprendre l'autre de l'intérieur peut vous aider à relativiser ses remarques désobligeantes ou son comportement belliqueux. Cela peut vous aider à lâcher prise.

Cela devient possible quand l'énergie masculine en vous est assez forte pour protéger votre côté féminin. Quand nous sommes blessés par ce que quelqu'un nous dit, bien souvent, ce ne sont pas ses paroles qui nous blessent, mais notre interprétation trop susceptible de ces paroles. Bien souvent, les gens ne nous en veulent pas personnellement, ils ne font que nous lancer à la figure ce qui ne nous était pas destiné personnellement. Votre énergie féminine peut vous aider à ressentir ce qui se passe en réalité chez l'autre. En utilisant le don féminin de la sensibilité, nous voyons à présent pleins de lumière dans ce monde obscur qui nous entoure. Devenant encore plus sensibles, nous franchissons une étape vers le cœur de nos congénères, qui est souvent plus chaleureux et lumineux que nous le pensions. En percevant la lumière dans le cœur de l'autre, celle-ci brillera davantage.

Devenir encore plus sensible fonctionne dans deux directions : non seulement vous percevez mieux qui est l'autre, mais aussi les autres vous connaissent mieux. Ils ressentent quelque chose de sensible, de chaleureux et de beau en vous, qu'ils n'avaient pas remarqué auparavant. En reconnaissant l'autre, les autres vous reconnaissent. C'est comme cela que vous commencez à vous sentir chez vous sur Terre.


Être un ange, c'est être équilibré

Tout être humain donne et reçoit. Pour rester en bonne santé physique et spirituelle, nous avons besoin d'être en équilibre avec notre entourage. Les courants du don et de la réception ont besoin d'être équilibrés. À partir du moment où notre lumière rayonne davantage, que nous faisons la transition de l'hypersensibilité à la grande sensibilité, et que nous devenons l'ange que nous sommes, le courant du don s'accroît. Il émane de nous une belle lumière créatrice et nous la partageons avec notre entourage, souvent à notre insu. L'énergie que nous projetons dans le monde veut nous revenir sous forme d'abondance (physique).

C'est une cause de problèmes pour beaucoup de personnes sensibles. Souvent, les hypersensibles ne croient pas que la vie peut être belle, pleine de richesses et d'abondance pour eux. Ils ont l'impression que ce ne serait pas juste, qu'ils ne le méritent pas, et c'est ainsi qu'ils bloquent le courant de réception qui veut venir à eux. Des traditions religieuses qui vous enseignent qu'il vaut mieux donner que recevoir, ou bien que c'est un péché de se réjouir, renforcent cette ligne de pensée. La peur et le doute font obstacle à l'abondance naturelle qui veut venir à vous.

Soyez attentif (ve) à cela. Vérifiez si vous êtes bien ouvert(e) à ce que l'univers aimerait vous donner, à tout l'amour qui est là pour vous. Tant que vous ne dites pas Oui à ce que l'univers veut vous envoyer sur votre chemin, vous ne vous êtes pas vraiment dit Oui. Dites-vous un Oui franc et sonore, plein d'amour, à vous tout entier.

Accepter le courant de réception dans votre vie vous deviendra alors naturel. "


© Gerrit Gielen

www.jeshua.net
Message des Mayas sur les vibrations de la fin de l'année 2010



Bonjour,

En cadeau de fin d'année voici le dernier message reçu de nos amis Mayas. Ils nous parlent du mois de décembre (surtout de la fin de ce mois).

Je suis en ce moment en Espagne pour participer à un forum sur les Traditions Ancestrales et le message des Mayas.

Pour rappel, les informations qui suivent ne sont que des informations, des clés qui peuvent aider à mieux comprendre les évènements de la période actuelle en fonction du positionnement des étoiles, des planètes et de la pleine lune du 21 décembre (date du solstice d hiver).

"Le mois de décembre sera le dernier mois d'une année forte en défis.
Ce mois pourra donner l impression de passer lentement, même s'il présentera de nombreuses opportunités pour compléter le travail commencé pendant toute l année. Cette dernière période de l'année aidera à se libérer définitivement de croyances, personnes, situations et souvenirs sur lesquels nous travaillons depuis plusieurs années.

Il s agit donc d une grande période de libération.
La période actuelle et notamment la pleine lune du 21 décembre nous invite à se libérer et à prendre conscience que ce qui pouvait passer pour optionnel est désormais obligatoire.

Le solstice du 21 Décembre 2010 nous propulse vers 2012 et ses profonds changements.
La position de Mercure et de Pluton apporte une énergie hautement transformatrice qui élimine tous les obstacles pour le changement.

Le passe se libère, notamment au niveau karmique (vies passées). En effet, les circonstances énergétiques actuelles permettent d'affronter et de régler les défis de son cycle karmique.
Peu importe si vous ne savez pas réellement en quoi ils consistent, lorsqu'ils apparaîtront vous les verrez.

Une piste précieuse: soyez à l écoute de chaque chose qui arrive, de chaque personne qui pourrait vous faire réagir avec colère.
Soyez également à l écoute des situations qui pourraient entraîner du stress ou des explosions.
La pleine lune du 21 décembre va aider à libérer les blocages et a se libérer du karma.
Autour de cette période, une forte énergie de finalisation sera la. Elle invite a être a l écoute de ses relations aux autres.

L'aspect central de ce mois est de décider comment chacun souhaite entrer dans la nouvelle année.
Le mois de décembre aidera à se détacher du passé et de tout ce qui pourrait interférer avec votre chemin spirituel.

Durant ce mois de décembre, laissez de coté les remords et ne vous opposez pas à ce qui arrivera dans votre vie.

C'est une profonde libération qui s'installe et se met en place.
Beaucoup de poids du passe seront transmutés, libèrés et donnés à la Lumière.
Ainsi, restez bien concentrés sur la paix, la joie, la prospérité, l'abondance et l'amour.

Les obstacles et anciens schémas disparaîtrons d'eux même si vous êtes à l'écoute de votre être intérieur.

Il est important de prendre conscience que l'énergie qui devrait être libérée pendant le mois actuel agira de façon significative sur la pensée et la conduite de chaque être vivant sur terre.

Chacun sera forcé à se libérer des anciennes habitudes et des vieux comportements.
Les situations difficiles pourront tourner en crise et les situations fragiles pourraient simplement exploser.
Ces évènements et situations qui peuvent se déployer rapidement vont forcer les décisions difficiles et la volonté d'avancer à travers l'incertitude et les hésitations.
Pour avancer sereinement, il suffit de suivre le plus profond de son être.

Malgré ce pouvoir de transformation et de destruction, l'énergie du mois de décembre sera profondément Spirituelle et agira sur le plan émotionnel.

Nous serons face à nos limites et échecs. Nos illusions vont s'opposer à la dure réalité, motivant ainsi à changer profondément.

Les énergies ne permettront pas de retourner de façon commode à nos vieilles coutumes. Tout cela créera le désir d'obtenir une compréhension beaucoup plus profonde de nos situations et expériences ainsi qu'une forte détermination de mettre en place des changements profonds et durables.

Au fur et a mesure que nous traversons l'époque actuelle avec des combinaisons vibratoires liées au positionnement des plantes, des frustrations et des turbulences émotionnelles risquent de s'intensifier.

Pour pouvoir gérer ces fortes énergies, il est vital de réveiller la compassion et l'amour en soi.


La pleine lune de décembre a une éclipse totale qui aura lieu au moment du solstice d hiver le 21 décembre 2010. Cela donne une importance toute particulière a la pleine lune et implique que ses effets seront beaucoup plus grands que d'habitude. Son importance est renforcée par sa proximité avec le Centre de la Galaxie (Hunab Ku).

C'est une grande période d énergie, de motivation et d'intentions.


La compassion et la sincérité seront les principales énergies qui pourront nous aider. Cette éclipse lunaire nous propose une opportunité extraordinaire pour atteindre de nouvelles façons d'être en respectant ceux avec qui nous partageons la Terre Mère.
Nous sommes appellés à maintenir notre pensée dans l'unité avec tous les êtres et agir de la façon la plus authentique possible, dans le respect de toute forme de vie.
Cette fin de 2010 est essentielle pour apporter au monde un esprit de compassion sincère pour tous les êtres."

______________________
Pour les personnes qui le souhaitent, une méditation collective sera proposée a partir de 20h le 21 Décembre. Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent se connecter et méditer, prier pour la libération et la transmutation de tous les êtres. Toutes les bougies et les flammes d'amour sont les bienvenues.

Par ailleurs, la date du 1 1 2011 est une date très importante et chaque être est invite à activer sa lumière par ses prières, danses, méditations et faire une offrande à la Pachamama (la Terre Mère) avec son coeur pour cette journée qui sera placée sous le signe de la Lumière, de la Paix, de la Joie et de l'Amour.

Ce sera une forte journée d'activation (toute la journée) et la Terre Mère a besoin de ressentir nos vibrations de Paix, d'Amour, de Joie et d'Harmonie dès le début de cette nouvelle année qui nous mènera à 2012.

Comme d habitude nous serons connectés dans plusieurs pays pour cette grande rencontre et je serai en Egypte. Nous serons tous connectés.

KUTIANECH TIN PUKSIKAL IN LAK ECH

Modite
Les étoiles du berger

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 9 décembre 2010 par Simon Leclerc


Nous vous saluons chers amis,

Il nous fait plaisir d’être présents à vos côtés en ce jour béni. Nous saluons l’ouverture des coeurs ici présents et sommes ravis de venir vous stimuler. Cela fait quelque temps que nous n’avons pas échangé avec vous sous cette forme et nous sommes heureux de pouvoir le faire en ce moment.

Plusieurs mémoires et impressions vous confirment qu’en tant que Travailleurs de la lumière, vous avez effectué un long parcours terrestre. Vos sensations vous permettent de constater cela. Tous ces déjà-vu, toutes ces sensations de familiarité et ces retrouvailles spontanées témoignent de cette réalité. En même temps, ce parcours ne se veut pas laborieux comme certains Êtres aiment se l’imaginer, puisqu’il a été initié par une envie claire de venir apporter une fréquence d’étoile sur Terre, votre fréquence individuelle. Vous êtes des porteurs d’étoile.

Cette étoile que vous avez transportée avec vous dans vos bagages pour venir l’offrir au plan terrestre, c’est l’étoile du berger, celle qui guide les pas de vos frères et sœurs incarnés pour les mener vers les réalités supérieures, vers un autre état de conscience représenté par l’état d’union avec toute vie. La présence de cette étoile à l’intérieur de la matrice Terre témoigne de votre détermination à venir soutenir cette humanité dans son passage transitoire vers l’état de conscience de l’absolu : ouverture à un autre état de conscience correspondant à ce que vous êtes en réalité.

C’est donc par envie de servir et avec une grande détermination que vous êtes venu emprunter un véhicule terrestre à une époque bien précise, pour apporter votre fréquence individuelle à l’humanité. Époque fort lointaine pour certains et plus récente pour d’autres, mais qui vous a conduit à un certain moment du parcours à prendre une forme physique et à venir apporter votre énergie personnelle pour ensemencer cette planète de l’étoile du berger.

La détermination
Plusieurs Êtres doutent de cela parce qu’ils se disent «si véritablement cela était juste, je serais déjà porté par tant d’envie d’entraide et de soutiens, alors qu’actuellement, je suis plutôt préoccupé à sortir la tête de l’eau».

Plusieurs Êtres sont essoufflés, fatigués, épuisés d’être sur Terre. Et pourtant, le courage dont vous témoignez vous a amené à vivre ces incarnations successives avec tant de détermination, tant d’enthousiasme. Lorsque nous observons votre champ aurique, il nous apparaît évident que vous êtes épuisé, mais nous observons aussi avec tout autant de présence votre détermination à avancer et à compléter le cycle de la densité telle que vous la connaissez actuellement. Nous contemplons votre détermination à servir la Grande Œuvre Universelle et cela est magnifique.

Montrer l’exemple
Cela est magnifique d’observer la détermination dont vous avez fait preuve en venant sur Terre percer les voiles de l’oubli. Mais pour cela, il vous fallait vous-même oublier et vous avez accepté de revêtir ce manteau, afin d’apporter votre propre étoile du berger. Et une fois dans la matière, vous observez la souffrance humaine. Par compassion profonde, plusieurs ont l’impression qu’ils doivent en porter une partie sur leurs épaules, quelques fragments pour alléger le fardeau des autres. Et petit à petit, des Êtres se sont alourdis, parce qu’ils ne comprenaient pas qu’il leur fallait montrer l’exemple. Ils ont cru à tort qu’ils devaient supporter l’intolérable pour alléger le poids des autres.

D’une certaine manière, il a été pertinent qu’il en soit ainsi, parce que pour un temps, il a été utile que des Êtres comme vous sur Terre portent les poids des autres, pour les aider à traverser certaines étapes. Mais au cours de la dernière décennie, vous avez été libéré de cette responsabilité, parce que maintenant, tous les Êtres sont responsables et souverains de leur navire. Ils sont les capitaines du bateau et ont la responsabilité de franchir eux-mêmes les portails. Et les Êtres qui ont porté les fardeaux par compassion sont invités à revisiter la vision qu’ils ont de l’entraide, pour véritablement redonner à chaque Être sa responsabilité créatrice en tant qu’Âme.

La poutre
Si deux Êtres se partagent le transport d’une poutre parce qu’ils veulent qu’elle soit plus légère à déplacer, ils pourront franchir de grandes distances. Ils avanceront en parcourant de longs chemins à transporter la poutre et à faire des pauses en cours de route. Quelque pas sur les épaules de l’un, quelque pas sur les épaules de l’autre, et voilà qu’ils se partagent le poids du chargement.

Mais dans cette réalité, aucun Être ne questionne la pertinence de transporter la poutre. Pourquoi porter une poutre? «Mais parce qu’il le faut !» Et pourquoi le faut-il? «Mais parce qu’il en a toujours été ainsi !» Et pourquoi en a-t-il toujours été ainsi? «Parce que nos ancêtres l’ont fait avant nous et qu’il nous a été demandé de transporter la poutre !» Mais qui l’a demandé? C’est la conscience collective !

Les poids des autres
La conscience collective réclame que des Êtres portent les poids des autres. Les humains nomment cela l’amour et la compassion, mais en réalité, il s’agit d’un encouragement à une déresponsabilisation individuelle et collective. Chaque Être est créateur de sa vie et il devra tôt ou tard en assumer la totalité. Tant qu’un Être n’accepte pas de porter le poids de toute sa vie et de ses créations, il ne peut véritablement choisir de se délester de ce qui l’alourdit.

Convaincus que Dieu, à travers la conscience collective, leur demande de faire des efforts pour porter le poids des autres, tant d’Êtres vont transporter des fardeaux qui ne leur appartiennent pas, en croyant qu’ils soutiennent ainsi l’humanité. Et pendant ce temps, les Êtres qui voient leur fardeau porté par les autres se sentent allégés. Ils continuent de porter des poids, mais ceux-ci sont partagés avec d’autres, ce qui leur procure une sensation de légèreté temporaire. Mais dans cette équation, jamais les Êtres ne réévaluent la pertinence de transporter le fardeau. Ils croient plutôt qu’il faut le déplacer, parce que d’autres avant eux ont fait la même chose. Peut-être, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un poids inutile. Tant d’Êtres transportent des lourdeurs qui ne leur appartiennent pas, parce qu’ils croient à la pertinence de partager les poids collectifs.

Transporter les fardeaux
Si nous portions vos poids, vous n’auriez pas envie de nous côtoyer, parce que vous nous sentiriez trop lourds. «Mais quel non-sens d’être accompagnés par des Êtres aussi lourds. Que peuvent-ils bien nous offrir, autre que leurs propres lourdeurs? » Pourtant, nous vous répondrions que nous vous aidons à porter vos poids, parce que nous vous aimons. Mais la sensation en vous ne serait pas stimulante. Malgré le partage du fardeau, vous seriez alourdi par nos énergies.

Chers amis, chers amours, vous êtes sur Terre pour montrer l’exemple. Si vous vous alourdissez parce que des Êtres autour de vous souffrent, vous ne rendez service ni à vous-même, ni aux Êtres que vous croyez alléger par votre soutien. Car lorsque vous transportez leur fardeau, vous empêchez ces Êtres de réévaluer la pertinence des bagages apportés. De plus, toutes ces lourdeurs vous empêchent de vous souvenir de votre offrande amoureuse, des talents que vous êtes venus offrir aux humains, parce qu’ils sont camouflés derrière la croyance en ce que vous devez accomplir pour honorer la «volonté de Dieu». Mais vous êtes la «volonté de Dieu». Si vous êtes alourdi par les poids que vous portez, comment pourrez-vous stimuler les autres à la légèreté?

La volonté
Quelle est la volonté de Dieu? C’est celle d’être heureux, d’être joyeux, d’être léger et d’être amour. Plus vous portez de poids, plus vous vous éloignez de cette simple vérité. Le ressentiment, la colère, la honte ou le déni sont tous des éléments que les Êtres, sur le chemin de la conscience, seront invités à transmuter. Car l’attachement à ces états plus lourds empêche les Êtres de s’élever vibratoirement. À un moment ou à un autre du parcours, chacun devra accepter de laisser aller ces éléments pour s’alléger. C’est la responsabilité de tout Être en évolution de le faire et personne ne pourra effectuer ce détachement pour les autres.

Pour entrer dans les vibrations de la cinquième dimension, chaque Être doit proclamer sa souveraineté et être responsable de ses propres émanations. S’il s’accroche à ses fardeaux parce qu’ils lui permettent de se définir, il devra tôt ou tard réévaluer ses choix en fonction de ses idéaux.

Le détachement est à la base de toute forme d’évolution. L’Être est passionné de toutes les expériences qu’il vit dans l’incarnation, mais il ne se définit pas en fonction d’elles, car il sait qu’il existe au-delà la matière. Il déguste tout ce que la vie a à lui offrir, mais il sait qu’il est libre de tout attachement, car sa conscience vogue librement dans l’Univers.

Être responsable de ses créations
Plusieurs Êtres se reconnaîtront ici, parce qu’ils sont alourdis par des thématiques vécues quotidiennement. Observez votre colonne vertébrale et les douleurs au dos. Ils vous confirment que des poids inutiles sont portés. Chers amis, permettez aux Êtres autour de vous d’être responsables de leurs propres créations et choisissez vous aussi d’assumer les vôtres en totalité.

Certes, vous avez vos propres douleurs, vos zones d’ombre personnelle et nous ne vous proposons pas de les occulter. Dans la densité, tous les Êtres côtoient les limites de la matière, des obstacles et des éléments à nettoyer. Seulement, assurez-vous d’abord que ces éléments à nettoyer soient les vôtres, car nous observons que plusieurs obstacles ont été récupérés par association et par envie de soutien. Vous aurez compris qu’il s’agit là d’une distorsion, d’une envie de porter sur vos épaules le poids des autres, parce que vous avez cru que cela allait les soutenir. Mais en réalité, vous ne contribuez pas ainsi à alléger la situation. Et soyez attentifs aux sensations de culpabilité qui pourraient vous suggérer le contraire.

Les relations mère-fille sont probablement les terrains d’exploration les plus évidents de cette réalité. Plusieurs Êtres se reconnaîtront dans cette dynamique. Ce que vous nommez «les couples», les relations de duos, sont aussi des terreaux fertiles pour explorer cela. Et nous comprenons qu’il en soit ainsi, car les liens sont très intenses.

Ne vous sentez pas jugés par nos propos. Osez observer vos relations avec un regard sincère et vous comprendrez. Il y a des liens de cœur, des liens amoureux qui sont complexes à départir, et nous le comprenons. Ces liens vous amènent à souhaiter que vos proches soient allégés de leur poids. Mais les aidez-vous vraiment? Voilà la véritable question à se poser.

Vouloir convaincre
Certes, cet entretien ne vous offrira pas de réponse toute faite, mais il pointe une situation que chacun pourra observer dans sa vie quotidienne. Voulez-vous que les Êtres autour de vous se transforment davantage qu’eux-mêmes? Êtes-vous en paix avec leurs résistances et leur fermeture? Souhaitez-vous les convaincre de quelque chose? Voici des questions intéressantes à se poser.

Nous souhaitons en ce jour vous aider à inscrire en vous un autre regard sur des situations délicates qui amènent beaucoup d’Êtres à s’éloigner d’eux-mêmes, en croyant précisément se rapprocher. En posant la bonne question, vous recevrez la bonne réponse, celle de votre cœur sacré. «Suis-je devant un élément à intégrer, à décortique, un élément qui m’appartient et qui cherche mon amour, ou suis-je plutôt attiré par l’envie de sauver mon voisin, en prenant sur moi une partie de son fardeau, soit par culpabilité ou dans une illusion de compassion». Certains croient qu’ils gagneront ainsi leur ciel, pour reprendre votre expression populaire, mais en réalité, cette situation ne fait qu’alourdir les Êtres.

Peu importe qu’ils portent leurs propres poids ou qu’ils laissent les autres les porter à leur place, tous les Êtres seront prisonniers de cette situation en agissant ainsi, car ils n’arriveront pas à retrouver la lumière. Nous le répétons, chaque Âme doit être souveraine de ses énergies pour pénétrer les dimensions supérieures, et personne n’est autorisé à ouvrir la porte pour les autres. L’aide existe pour tous, mais chaque Être est invité à emprunter son propre chemin.

L’équilibre
Soyez attentifs pour ne pas interpréter de nos propos que nous vous suggérons de vous déresponsabiliser de toute forme d’aide puisque «chacun est responsable de ses poids». Cela ne veut pas dire de vous déconnecter de toute la souffrance humaine. Mais la compassion n’est pas la pitié. Vous n’êtes pas venu sur terre pour sauver les Êtres, vous êtes venu pour leur offrir votre soutien et votre aide. Vouloir aider quelqu’un et vouloir le sauver est très différent, chers amis. En voulant sauver un Être, votre intervention n’est plus dans l’équilibre, car vous vous éloignez de la neutralité, du point zéro. Lorsqu’un Être est en paix avec tous les scénarios possibles, son action sera porteuse de vie, car il ne portera pas la peur. Il propose et sait que l’Être qui reçoit est libre d’accueillir, à son propre rythme, au moment opportun.

Vouloir aider un Être est très différent que de vouloir le sauver. L’aide est un mouvement naturel vers l’avant. Le soutien est proposé et chacun est libre de le recevoir ou non. Une forme de neutralité accompagne ce mouvement. À l’inverse, vouloir sauver amène les intervenants à prendre sur eux, suggérant du même coup que l’Être est trop petit et qu’il n’arrivera pas à s’en sortir. Un jugement est ainsi émis et sans s’en rendre compte, tous les intervenants s’alourdissent. Et l’Être en situation d’être sauvé qui ne souhaite pour le moment pas émerger de son état, va plutôt utiliser les énergies environnantes pour nourrir son identification à sa souffrance, appréciant du même coup toute l’attention que son état lui procure.

L’Être au fond du puits
Imaginez un Être prisonnier d’un puits qui, au lieu d’envisager la possibilité d’en sortir, réclame qu’on le nourrisse tout au fond. «Descendez les nourritures et l’eau, lancez-moi ceci, cela» dit-il. Et tous les Êtres du village sont à son service, à sa merci pour ainsi dire. À tout moment il a besoin de ceci, de cela, et les Êtres courent pour le lui apporter en pensant «pauvre de lui, il est dans le fond d’un puits, il faut le nourrir». Ils s’imaginent combien il serait difficile pour eux de vivre au fond du puits, et par envie de compassion, ils se convainquent qu’ils doivent répondre à toutes les exigences.

Et lorsque quelqu’un vient et lui tend une corde, l’Être la refuse. Il se dit « mais, si je sors du puits, je perds tous ces avantages, ce pouvoir que j’ai sur tant d’Êtres qui sont à mon service. Quelle tristesse ! Pourquoi ne pas rester encore un peu?». Et lorsque les Êtres à l’extérieur cessent de l’alimenter ou ne le font que par stricte nécessité pour lui permettre d’aller au bout de son expérience, mais sans l’encourager, voilà qu’il requestionne son choix. Il se demande alors s’il est toujours aussi agréable d’être au fond d’un puits, prisonnier. Il évalue alors ses avantages et les bénéfices qu’il obtient de son comportement. Car il y a toujours des bénéfices à une situation, chers amis, qu’ils soient conscients ou inconscients. Et voilà qu’à un moment, après avoir vraiment réfléchi sur sa situation, l’Être réclamera lui-même la corde pour sortir du puits, constatant son envie réelle de vivre une nouvelle expérience plus légère.

Sans jugement
Pendant ce temps, d’autres Êtres, qui respectent le choix sans pour autant l’encourager, continuent de vivre la légèreté. Et lorsque l’Être du puits réclame la corde, ils viendront l’aider à en sortir. Ils l’aideront également à rattraper les expériences qu’il n’a pas pu vivre pendant qu’il était au fond du puits. Et voilà que la vie continue, sans aucun jugement. Aucun Être dans cette histoire n’ira juger, culpabiliser celui qui a vécu son expérience au fond du puits. «Pourquoi as-tu choisi cela, quelle expérience idiote, à quoi cela t’a-t-il servi?» C’était une expérience, voilà tout. Elle a été vécue pour le plaisir de comprendre la vie au fond d’un puits. Pourquoi tenter d’y voir autre chose?

Il y a un apprentissage à aller puiser ici. Seulement, l’expérience a été prolongée parce que des Êtres ont eu pitié, «pauvre de lui au fond de son puits». Et cette aventure s’est étirée de façon disproportionnée jusqu’au point où tout un village est devenu attristé parce qu’un des leurs était au fond d’un puits. Et les autres Êtres qui passaient par là ont senti.
- «N’allez pas dans ce village, les habitants y sont tristes».
- «Mais pourquoi ce village est triste?»
- «Parce qu’un Être est au fond d’un puits».

Ils ont tous choisi d’arrêter de vivre en attendant que l’Être sorte de son puits. Ils l’ont abreuvé, nourri, lui ont chanté des chansons, raconté des histoires. Ils l’ont pris en pitié. Et pendant ce temps, d’autres villages ont célébré la vie et la relation qu’ils entretiennent avec elle. Ils ont maintenu la vision de la joie, pour que d’autres puissent s’en inspirer au moment opportun.

Le karma, une expérience
Sur le chemin de la maîtrise, tous les Êtres sont souverains de leur navire. Chacun est responsable de ses créations. Il ne sert à rien de supplier l’Univers pour obtenir les faveurs. Celui-ci ne connaît pas la pitié. Ce sont les humains qui l’ont inventée.

L’Univers est un immense terrain d’exploration où les Êtres souverains proclament leur pouvoir créateur en alliance avec la vie et choisissent de créer ce qu’ils souhaitent et ressentent profondément.

Chaque Être est souverain et responsable de ses créations. Même si un Être supplie l’Univers de lui procurer l’abondance, tant et aussi longtemps que sa valeur de lui-même l’amène à se percevoir comme un mendiant, l’Univers répondra à cette demande et amplifiera la mendicité dans la vie de cet Être. D’autres Êtres diront «voilà, il est puni pour ses actions passées». Ils diront «c’est son karma». Mais le karma n’est pas une punition universelle. C’est une expérience qui n’a pas été comprise et pacifiée.

Aucun karma n’est irréversible. Tout Être qui se questionne sur la capacité de sortir d’une situation qu’il considère être une impasse est déjà en train de transformer son karma. Un karma n’est pas une fatalité, c’est une expérience qui provient d’une thématique que l’Âme souhaite expérimenter. Mais l’Âme ne se dit pas «j’ai besoin d’expérimenter cela pendant 14 vies». L’Âme se dira «j’ai besoin d’expérimenter cela, jusqu’à ce que je sois en paix avec la situation et qu’alors, je puisse transformer la création pour expérimenter autre chose». La durée n’a aucun lien avec la mémoire karmique. Dès que l’Être transmute le regard qu’il a face à une expérience, il s’ouvre à vivre autre chose. C’est ainsi que la vie fonctionne.

Retrouver son pouvoir créateur
Dans le passage actuel et prochain, vous découvrirez beaucoup d’Êtres suppliants l’Univers de répondre à leur prière. Vous serez invités à les éduquer sur le fait qu’ils SONT l’Univers et qu’ils SONT le Dieu qu’ils prient. Qu’est-ce que cela veut dire? Les Êtres ne peuvent se dissocier des situations qu’ils vivent, puisque c’est eux-mêmes qui les ont créées, même lorsqu’elles sont inconfortables. S’ils prient pour s’en élever en se dissociant de ce qu’ils ont créé, ils nient ainsi une partie de leur pouvoir créateur. La reconnaissance de sa paternité-maternité face à toutes ses créations est essentielle pour pouvoir les transformer.

L’Être qui supplie l’Univers pour l’aider à transmuter une situation qui l’alourdit doit se réassocier d’abord à elle pour qu’elle cesse de le maintenir vers l’arrière. Il doit d’abord accepter qu’il en est le créateur. C’est le premier pas vers tout changement. L’Être pourra ainsi proclamer son alliance universelle, parce qu’il reconnait qu’il est créateur souverain de tout ce qu’il expérimente. Et voila que dans cette attitude d’assumer 100% la paternité-maternité de ses créations, l’Être retrouve la capacité d’orienter sa vie dans la direction de ses intentions. Il retrouve son plein pouvoir créateur.

Dans la transition actuelle, tous les Êtres seront invités à retrouver leur pouvoir souverain. Et personne ne pourra le faire pour les autres. Chacun est responsable de ce qu’il crée. Vous qui connaissez la vérité, vous serez invités à la partager avec vos frères et sœurs incarnés. Vous êtes les messagers du Nouveau Monde, les étoiles du berger. Maintenant, vous savez. L’Univers sait. Toute la planète sait.

Que les Êtres comprennent aujourd’hui qu’ils sont les Dieux créateurs de l’Univers, que tout doit revenir à l’Être en tant que souverain de son propre univers, relié en permanence au Grand Univers.

Chers amours, nous vous remercions d’avoir ouvert vos cœurs à nous accueillir. Nous recevons avec gratitude vos présences amoureuses. Nous allons maintenant compléter cet entretien.

Salutations à vous.

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle

--------------------------------------

Reçu le 9 décembre 2010, par Simon Leclerc www.psychologiedelame.com

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

dimanche 12 décembre 2010

Prenons-en de la graine.wmv

Amour pur, juste Être, dans le moment présent, sans le filtre du mental, ni jugement de race, de critère de beauté, de culture.

lundi 6 décembre 2010

Prière pour l'amour

Je partage avec vous ce magnifique texte qu'on vient de m'envoyer.
_________

Ensemble nous allons partager un rêve merveilleux, un rêve que vous souhaiterez faire en permanence.
Ce rêve se déroule par une journée magnifique, chaude et ensoleillée.

Vous entendez les oiseaux, le vent et une petite rivière.
Vous marchez vers la rivière, au bord de laquelle un vieil homme médite.

De sa tête, vous voyez jaillir une lumière magnifique, de différentes couleurs. Vous essayez de ne pas le déranger, mais il sent votre présence
et ouvre ses yeux.
Il a de ces yeux qui sont plein d'amour, et il arbore un grand sourire. Vous lui demandez comment il fait pour irradier toute cette splendide lumière.
Vous souhaitez qu'il vous enseigne à faire ce qu'il fait.
Il vous répond que lui aussi, il y a de nombreuses années,
a posé la même question à son instructeur.

Le vieil homme se met à vous raconter son histoire :

“ Mon instructeur a ouvert sa poitrine et sorti son coeur,
pour en prendre une magnifique flamme. Puis il a ouvert ma poitrine et mon coeur pour y mettre cette flamme à l'intérieur.
Ensuite il a remis mon coeur dans ma poitrine, et à peine était il à sa place que j'ai ressenti un amour puissant,
car la flamme qu'il avait mise dans mon coeur était son propre amour.

“ Cette flamme s'est mise à croître dans mon coeur pour devenir un grand, grand feu, un feu qui ne brûle pas, mais qui purifie tout ce qu'il touche.
Ce feu est entré en contact avec chacune des cellules de mon corps, et mes cellules se sont mises à me renvoyer cet amour.
Je n'ai fait plus qu'un avec mon corps, mais mon amour continuait de croître. Ce feu a alors touché toutes les émotions de mon esprit,
et elles se sont toutes transformées en un amour puissant et intense.

Et je me suis mis à m'aimer complètement et sans conditions.

“ Mais le feu continuait de bruler et je ressentais le besoin de partager mon amour.

J'ai donc décidé de mettre une petite part de mon amour dans chaque arbre, et les arbres m'ont renvoyé leur amour en retour,
et je n'ai fait plus qu'un avec les arbres, mais mon amour ne s'arrêtait pas, il croissait encore.

J'ai mis une part de mon amour dans chaque fleur, dans l'herbe, dans la terre, et toutes m'ont renvoyé leur amour en retour, et nous sommes devenus un.

Et mon amour croissait encore et encore, jusqu'à aimer tous les animaux de la terre. Eux aussi ont répondu à mon amour et m'ont aimé en retour,
et nous sommes aussi devenus un.

Mais mon amour continuait de grandir et de grandir encore.

“J'ai alors mis une part de mon amour dans chaque cristal, dans chaque pierre du sol, dans la boue, dans les métaux, et tous m'ont renvoyé leur amour en retour, et je n'ai fait plus qu'un avec la terre. Puis j'ai décidé de mettre mon amour dans l'eau,dans les océans, les rivières, la pluie et la neige.
Et ils m'ont aimé en retour et nous sommes devenus uns.

Et mon amour ne cessait de croître. Je l'ai alors aussi donné à l'air et au vent.

J'ai ressenti un lien puissant avec la terre, avec le vent,
avec les océans, avec la nature, et mon amour croissait encore.
“J'ai regardé vers le ciel, le soleil et les étoiles, et j'ai mis une part de mon amour dans chaque étoile, dans la lune, dans le soleil,
et eux aussi m'ont renvoyé leur amour.

Et je n'ai fait plus qu'un avec la lune et le soleil et les étoiles, et mon amour continuait de grandir.
Alors j'ai mis une part de mon amour dans chaque être humain, jusqu'à ne faire plus qu'un avec toute l'humanité. Où que j'aille, qui que je rencontre,
je me vois dans leurs yeux, car je fais partie de tout et de chacun parce que j'aime. ”

Et le vieil homme ouvre sa propre poitrine, sort son coeur et la magnifique
flamme qu'il contient, et il met cette flamme dans votre coeur.
Et désormais cet amour se met à croître en vous. Maintenant vous ne faites qu'un avec le vent, avec l'eau, avec les étoiles, avec toute la nature, les animaux et les humains.Vous ressentez la chaleur et la lumière qui émanent de cette flamme dans votre coeur.

De votre tête jaillit une magnifique lumière aux multiples couleurs.Vous irradiez
l''amour et vous priez :

“ Merci, ô Créateur de l'Univers, pour le don de la vie que tu m'as accordé.

Merci de m'avoir toujours donné tout ce dont j'ai vraiment besoin.

Merci de m'avoir offert
la possibilité de jouir de ce corps splendide et de cet esprit merveilleux.

Merci devivre en moi avec tout ton amour, avec ton esprit pur et sans limites, avec ta lumière chaude et radieuse.

“ Merci de te servir de mes mots, de mes yeux et de mon coeur pour partager ton amour où que j'aille. Je t'aime comme tu es, et puisque je suis ta création, je m'aime comme je suis.

Aide-moi à conserver l'amour et la paix dans mon coeur, et à faire de
cet amour un nouveau mode de vie, afin que je vive dans l'amour jusqu'à la fin de mes jours.

Amen. ”

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur