Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

samedi 30 juin 2012

Le moyen le plus simple de prévenir l'arthrose



Cher lecteur,

Si vous avez peur d'avoir un jour de l'arthrose, vous avez raison. L'arthrose empoisonne la vie de la moitié des personnes de plus de 65 ans dans les pays industrialisés : c'est le problème articulaire le plus répandu et la cause principale de handicap chez les personnes âgées.

Si vous avez entre 45 et 64 ans, vous avez un risque de 30 %. (1)

Vu les ennuis et les douleurs que cause cette maladie, pendant des années ou des décennies, il semble indispensable de vous préoccuper dès maintenant de l'empêcher d'apparaître, surtout si vous avez une des prédispositions suivantes :

  • excès de poids ;

  • blessures aux articulations ;

  • hérédité ;

  • sexe (les femmes ont plus d'arthrose que les hommes) ;

  • mauvais alignement des os (jambes en X ou jambes arquées).
Alors voici ce que vous devez savoir sur l'arthrose :

L'arthrose n'est pas causée par l'usure du cartilage

On imagine souvent que l'arthrose est causée par l'usure du cartilage, au point de jonction entre les os. A force de frotter l'une contre l'autre, les deux surfaces de cartilage finiraient par s'éroder.

C'est une vision sympathique mais naïve. Voici comment les choses se passent réellement :

Le cartilage est une couche mince (quelques millimètres au plus dans les plus grosses articulations) qui recouvre le bout des os et qui joue le rôle de « pneu » de l'articulation. Sa surface ferme et élastique est très lisse. Le cartilage est de plus imbibé de synovie, le liquide articulaire, présent normalement en très petite quantité, et de consistance filante (comme du blanc d'oeuf). Cette synovie est si efficace comme lubrifiant, que le cartilage glisse plus facilement sur le cartilage adjacent qu'un patin sur la glace !

Lorsque vous avez de l'arthrose, votre cartilage s'amincit puis disparaît. Mais ce n'est pas à cause de l'usure.

Au contraire : le cartilage n'étant pas irrigué par des vaisseaux sanguins, sa seule façon de se procurer des nutriments pour se renouveler est que la synovie y pénètre et y circule, car c'est dans la synovie que se trouve la « nourriture » des cellules productrices de cartilage. Or, cela ne se produit que sous l'effet des pressions provoquées par les mouvements : compressé puis relâché, le cartilage, un peu à la manière d'une éponge, s'imprègne puis expulse la synovie, se chargeant au passage des précieux nutriments qu'elle contient.

Ainsi, plus vous bougez, plus vous utilisez vos articulations, mieux votre cartilage est irrigué et peut se renouveler ! C'est le miracle du cartilage, qui ne s'use que quand on ne l'utilise pas.

Ainsi, bien souvent, le sportif qui souffre d'arthrose accuse le sport qu'il a pu faire jeune alors que le vrai responsable est en fait la décennie d'inactivité récente.

Lorsque vous avez compris ça, vous avez une avance immense sur les autres personnes qui souffrent d'arthrose. Non seulement vous éviterez les erreurs les plus communes des personnes qui veulent se prémunir de l'arthrose, mais vous avez les outils pour suivre une vraie stratégie efficace contre l'arthrose, qui peut être aussi simple que de... faire le bon choix au supermarché.

Une nouvelle théorie sur les vraies causes de l'arthrose

Car vous allez voir, sur le sujet de l'arthrose comme sur tant d'autres, vos aliments peuvent avoir l'effet de poison, ou de médicament, selon les choix que vous ferez.

Selon le Dr Cheras, un professeur de médecine australien, l'arthrose est causée par la qualité de votre sang, exactement comme les maladies cardiovasculaires. Les études épidémiologiques (études sur le nombre de personnes touchées par des maladies) indiquent un lien entre les deux maladies. (2)

Une étude a montré que les personnes ayant de l'arthrose dans les articulations de la main avaient 40 % de risque en plus de mourir de maladie cardiovasculaire. (3) Une étude menée par le Professeur Cheras a montré que les facteurs de risque annonçant une maladie cardiovasculaires, en particulier les problèmes de coagulation et de fluidité du sang, annonçaient aussi (dans une moindre mesure) l'arthrose. (4)

Ce phénomène pourrait s'expliquer par le fait que l'extrémité des os, juste en-dessous du cartilage, sont irrigués par des capillaires (vaisseaux sanguins extrêmement fins). Selon une récente revue d'études, cela pourrait jouer un rôle clé dans le déclenchement et la progression de l'arthrose. (5)

En fait, l'arthrose ne serait pas causée par la destruction du cartilage, mais par la mort des cellules de l'os, à l'endroit du cartilage, due à une mauvaise irrigation sanguine. On appelle cette partie de l'os « os subchondral ». L'interruption de l'irrigation sanguine entraînerait une baisse des apports en nutriments des cellules osseuses. Après la mort cellulaire, l'os se résorberait, se fissurerait, et le cartilage délicatement posé dessus serait affaibli puis endommagé et détruit.

Cette hypothèse est d'autant plus intéressante qu'une nouvelle étude publiée au Royaume-Uni semble précisément aller dans ce sens :

Il s'agit d'une étude épidémiologique sur les jumeaux atteints d'arthrose. (6) Dans cette étude, la consommation de fruits (hors agrumes) et d'alliacées (ail, oignon, poireaux) a démontré un fort effet protecteur contre le développement d'arthrose dans l'os de la hanche. Au contraire, la consommation de frites et de pommes de terre sautées a été associée à un risque beaucoup plus élevé. Or, les alliacées (ail, oignon, poireau) améliorent la circulation sanguine, en particulier dans les vaisseaux les plus fins comme les capillaires. Ce serait par ce biais qu'ils protègeraient de l'arthrose.

Méfiez-vous de la « glycation »

Cette étude a également établi un autre lien intéressant concernant l'arthrose : il s'agit des effets de la « glycation » pour déclencher la dégénération du cartilage et l'inflammation dans l'articulation.

La « glycation » est le phénomène au cours duquel du glucose se lie de façon irrémédiable à des protéines constitutives de vos tissus, ce qui peut empêcher ces protéines de fonctionner normalement.

Les protéines « glyquées » se forment proportionnellement à la quantité de glucose dans vos tissus, qui elle-même dépend de la façon dont vous réagissez à l'insuline. Il s'en trouve aussi dans votre alimentation : c'est le « grillé » si délicieux des pommes de terre sautées, des frites, de la peau de poulet rôtie, des côtes d'agneau au barbecue...

C'est pourquoi ces modes de cuisson sont malheureusement peu recommandés si vous souhaitez vivre longtemps et surtout en bonne santé.

Cette théorie est appuyée par le fait qu'il existe une corrélation entre la gravité de l'arthrose et le niveau élevé de protéines glyquées dans le cartilage. (7)

En effet, les récepteurs de protéines glyquées déclenchent une augmentation de l'activité catabolique des cellules inflammatoires, et notamment la production de cytokines et d'enzymes dégradant la matrice du cartilage, qui est faite de fibres de collagène. (8) Un cycle d'inflammations se déclenche dans le corps, ce qui nuit fortement au cartilage, comme le savent toutes les personnes qui ont lu nos rapports détaillés sur l'arthrose.

Le meilleur régime pour prévenir l'arthrose

L'accumulation de protéines glyquées dans votre corps peut être fortement réduite si vous évitez déjà d'en manger, c'est évident. Les aliments grillés, rôtis, frits sont très mauvais de ce point de vue, en particulier lorsqu'il s'agit de noix de tous types (incluant les amandes, noisettes, noix de cajou...), les chips, les frites, les viandes et les œufs, les fromages et les huiles de cuisson.

Je sais, ce sont de mauvaises nouvelles, mais votre bien compréhensible tristesse sera peut-être atténuée par l'information suivante : faire mariner vos viandes dans le jus de citron ou le vinaigre avant de les griller réduit fortement la glycation. Et il existe aujourd'hui des techniques de cuisson à basse température qui permettent une cuisine délicieuses, comme par exemple le four à basse température.

J'ajouterais que la qualité déplorable et l'absence de goût navrante des fruits et légumes que l'on trouve actuellement dans le commerce (y compris les boutiques bios) est une raison de plus de ne pas faire surcuire ses aliments. On évite ainsi qu'il ne se transforment en bouillie insipide.

Evitez la glycation spontanée dans vos tissus

Vous aviez toutefois noté que votre corps produit malheureusement lui aussi des protéines glyquées, quand bien même vous n'en auriez pas dans votre alimentation. C'est vrai, mais souvenez-vous aussi que cette production est proportionnelle à la quantité de sucre que vous avez dans vos tissus.

Or, si vous avez beaucoup de sucre, c'est parce que vous mangez trop des nourritures qui se transforment trop rapidement en sucre. Et que, avec le temps, votre sensibilité à l'insuline a diminué, puisque, normalement, quand votre taux de sucre sanguin monte, votre pancréas fabrique une hormone, l'insuline, qui va « ouvrir » des petites portes dans vos cellules, qui vont absorber le glucose sanguin et ainsi, miraculeusement, faire baisser votre taux de sucre, et limiter la glycation.

Pour éviter de développer une résistance à l'insuline et ainsi réduire la formation endogène de protéines glyquées (endogène veut dire : à l'intérieur de votre corps, autrement dit produit dans vos tissus, et non issu de l'alimentation), il faut suivre une diète alimentaire à faible index glycémique (ce qui est tout un sujet en soi, mais vous pouvez aller faire un tour sur le site montignac.com ou lanutrition.fr pour tout savoir sur l'index glycémique).

Enfin, et c'est là aussi tout un sujet en soi, il existe des produits naturels qui vont ralentir votre vitesse d'absorption du sucre que vous mangez, et des plantes qui maintiennent une bonne sensibilité à l'insuline, comme le chardon-Marie, la Gymnema sylvestris, le ginseng coréen, ainsi que le Coleus forskohlii. Le résultat sera un meilleur contrôle de votre niveau d'insuline – et vous pourriez constater de fortes améliorations sur vos douleurs articulaires, parmi tous les bienfaits que vous en retirerez.

Pour conclure sur le chapitre des plantes, vous vous souvenez que l'effet protecteur des allicées (surtout l'ail) contre l'arthrose est probablement dû à leur effet sur la microcirculation sanguine.

Mais il existe de nombreux fruits qui ont également des bienfaits sur la circulation : ce sont les légumes riches en oligo-proanthocyanidines et en anthocyanines, tels que les raisins et les petits fruits rouges et noirs. D'autres plantes sont bénéfiques pour la microcirculation et pourraient contribuer à prévenir l'arthrose : la myrtille, les extraits d'écorce de pin, le Gingko biloba, et le Gotu kola (ou centella asiatique).

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

**********************

Publicité :

Internet est inondé d'offres, plus ou moins fiables, sur des produits naturels contre l'arthrose et les autres problèmes de santé.

Seuls certains d'entre eux fonctionnent réellement : cliquez ici pour des informations fiables, validées scientifiquement, et garanties "sans conflit d'intérêt".

**********************

Sources de cet article :

  1. Société Française de Rhumatologie : http://www.rhumatologie.asso.fr/05-Bibliotheque/Livre-Blanc/C6-epidemiologie.asp

  2. Kornaat PR, Sharma R, van der Geest RJ et al. Positive association between increased popliteal artery vessel wall thickness and generalized osteoarthritis: is OA also part of the metabolic syndrome? Skeletal Radiol 2009; 38(12): 1147-1151

  3. Conaghan PG, Vanharanta H, Dieppe PA. Is progressive osteoarthritis an atheromatous vascular disease? Ann Rheum Dis 2005; 64(11): 1539-1541

  4. Cheras PA, Whitaker AN, Blackwell EA et al. Hypercoagulability and hypofibrinolysis in primary osteoarthritis. Clin Orthop Relat Res 1997; (334): 57-67

  5. Findlay DM. Vascular pathology and osteoarthritis. Rheumatology 2007; 46(12): 1763-1768

  6. Williams FM, Skinner J, Spector TD et al. Dietary garlic and hip osteoarthritis: evidence of a protective effect and putative mechanism of action. BMC Musculoskelet Disord 2010; 11: 280

  7. DeGroot J, Verzijl N, Wenting-van Wijk MJ et al. Accumulation of advanced glycation end products as a molecular mechanism for aging as a risk factor in osteoarthritis. Arthritis Rheum 2004; 50(4): 1207-1215

  8. Steenvoorden MM, Huizinga TWJ, Verzijl N et al. Activation of receptor for advanced glycation end products in osteoarthritis leads to increased stimulation of chondrocytes and synoviocytes. Arthritis Rheum 2006; 54(1): 253-263

  9. 13. Uribarri J, Woodruff S, Goodman S et al. Advanced glycation end products in foods and a practical guide to their reduction in the diet. J Am Diet Assoc 2010; 110(6): 911-916.e12
**********************

Si vous n'êtes pas encore abonné et que vous souhaitez vous aussi recevoir cette newsletter gratuitement, cliquez ici.

**********************

Si vous souhaitez commenter cet article, vous pouvez vous rendre sur : www.santenatureinnovation.fr/prevenir-arthrose

**********************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment accrédités auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Santé et Nutrition n'est pas responsable de l'exactitude, de la fiabilité, de l'efficacité, ni de l'utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L'éditeur n'est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.
Santé et Nutrition est un service d'information gratuit des Nouvelles Publications de la Santé Naturelle, SARL au capital de 2000 euros, 6 rue Watteau, 92400 Courbevoie. Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.fr

**********************


__,_._,___

vendredi 29 juin 2012

Hum, intéressant!!

 

 

Qu'est-ce que l'illumination?
 
 
Amis et famille ont longtemps insisté pour que j'écrive et parle de mon expérience et de ma compréhension de ce sujet. J'ai hésité, non pas parce que l'illumination est si difficile à décrire, mais parce qu'elle a tendance à vous rendre paresseux.

Avant le changement, j'étais très actif, j'écrivais, je lisais, je jouais de la musique, faisais du sport, bref j'étais toujours en mouvement. Mais après le « changement » comme je l'appelle, il y avait la claire vision que toute cette activité était stupide et qu'elle exigeait un effort incroyable.

Mais avant de poursuivre, laissez moi poser le fait fondamental : je suis éveillé. Je me suis éveillé il y a un an environ. Je sais ce que je suis, ce que j'ai toujours été et ce qu'il est impossible de cesser d'être. Certains appellent cela illumination, ou vérité ultime, conscience de l'unité, esprit infini etc. Mais tous ces noms ne disent pas au non éveillé, ce que c'est. Même moi, je l'appelle « le changement », ce n'est pas vraiment exact, car rien n'a vraiment changé, mais paradoxalement, un énorme changement a pris place.

En termes simples, j'étais auparavant Steve qui vivait sa vie, mais maintenant je suis l'expérience de Steve qui vit sa vie. C'est un changement de perspective. Avant ce changement de perspective, j'avais pratiqué, pendant environ trois ans, une méditation d'intensité moyenne qui consistait à regarder la respiration, répéter quelque peu un mantra et aussi questionner le soi à la manière de Ramana Maharshi. Parallèlement à ces techniques, il y avait un intense désir de trouver et de connaître la vérité. J'ai lu tout ce que je pouvais trouver sur l'illumination.

Après environ trois ans, j'ai eu ma première expérience de « non-dualité » comme on l'appelle. Je venais de lire un passage de Ken Wilber « Le spectre de la conscience » où il indique que la conscience ordinaire est la conscience ultime. Cela m'a vraiment touché, j'ai posé le livre et regardé un papier qui se trouvait sur la table, en face de moi, après environ une minute ou deux, il s'est passé une chose passionnante et effrayante : j'avais disparu !

Ce que j'entends par là c'est que la partie médiane était tombée : Normalement, il y avait ici Steve qui regarde le papier sur le bureau là-bas, maintenant il n'y avait que l'expérience « papier», mais pas de Steve ici pour le regarder. Il était clair que la partie médiane qui normalement sépare le papier de Steve n'existait pas réellement, il n'y avait que l'expérience, « papier ».

Maintenant je vais essayer de rendre cela plus évident par une illustration. Imaginez aussi clairement que possible, que vous pénétriez dans une grande maison dans laquelle vous n'avez jamais été. Vous vous sentez bizarre et un peu effrayé, il y a des meubles, des tentures, mais personne à l'intérieur. Vous visitez partout, et une sensation insidieuse de peur d'être seul dans cette grande maison vous envahit. Vous allez de pièces en pièces sans savoir ce que vous allez trouver. Vous commencez à vous sentir de plus en plus nerveux et effrayé d'être ainsi seul dans cette maison. Vous vous demandez depuis combien de temps elle est vide.

A force, la sensation d'espace et de vide commence à peser lourdement sur vos nerfs. Finalement, au moment où vous ne pouvez plus le supporter, vous avez la réalisation choquante que vous n'êtes pas là non plus ! Seule l'expérience « maison » existe. C'est le ressenti de la non-dualité, c'est la véritable réalité de l'existence. Rappelez vous la question : « Quel est le son d'une main qui applaudit ?» Maintenant, vous connaissez la réponse.

Vous voyez, avec l'illumination vient la connaissance que même s'il y a beaucoup d'activité dans le monde, il n'y a personne qui fasse quoi que ce soit. L'univers, en un sens, est sans vie. Il n'y a personne, seulement des événements et l'expérience de ces événements. L'illumination révèle que l'univers émerge spontanément. Son émergence et son modèle sont parfaits pour les mathématiques, la symétrie, et ne comportent aucun hasard. Rien n'est fortuit, tout ce qui arrive se passe exactement comme il se doit. Il n'y a pas de hasard, ou d'évolution basée sur le hasard.

L'univers est parfait, rien n'est une erreur ou ne peut l'être.

Il semble qu'il existe un hasard ou de l'imprévisibilité du point de vue humain, mais c'est seulement parce que notre référence temps ne nous permet pas de voir l'univers émerger en quelques minutes. Si nous pouvions le voir, nous verrions alors clairement comment chaque événement a été non seulement parfait et nécessaire, mais qu'il était aussi prévisible.

Résumons-nous donc : l'univers est parfait, personne n'existe, pourtant l'expérience « univers » persiste.
Comment est-ce possible ?

La Conscience.

La conscience est consciente.

Si elle ne l'était pas, il n'y aurait pas d'univers. La nature même de l'existence implique la conscience. L'un ne peut pas exister sans l'autre. Il ne peut pas y avoir d'univers sans conscience. Il n'existe pas d'univers ou de dimensions là, où il n'y a pas de conscience. La matière et la forme ne pourraient pas apparaître sans conscience. L'Univers/Conscience, l'Esprit/Matière, la Vague/Particule, appelez cela comme vous voulez, la réalité est que la manifestation, l'apparence que nous appelons l'univers, est Conscience.

Maintenant, ne vous y trompez pas, il n'y a pas d'observateur.

Il n'y a personne qui expérimente l'univers. Qui plus est, il n'y a pas de Personnage Ultime, de Dieu, d'Esprit ou autre, qui observe l'univers. Il n'y a que l'expérience de l'univers sans personne pour l'expérimenter. Cela semble un paradoxe, mais qu'importe, c'est ce qui est. L'expérience « est », c'est tout, c'est ainsi qu'est l'univers, une expérience pour personne.L'univers émerge de la conscience spontanément, tout en étant lui-même conscience.

Nous devons lâcher l'idée de la matière qui est observée par quelque chose que nous appelons la conscience, ce n'est pas exact. Certains enseignants parlent du témoin, le mental passif, qui observe toutes les choses, instant après instant. Cela implique un certain degré de séparation, un témoin ici qui regarde l'univers là-bas. Ce n'est pas ainsi, il n'y a que l'expérience, que l'univers.

Il n'y a pas d'observateur.

Même s'il n'y avait pas de manifestation, le sentiment serait le même. Une fois de plus permettez-moi d'insister sur ce point : la conscience n'est pas consciente « de » l'univers, la conscience est consciente «en tant que» l'univers.

Maintenant, comprenez bien cette dernière phrase. Ne pensez pas: « Oui Steve, je comprends, la conscience n'est pas consciente de l'univers à partir d'un point de vue séparé, comme une âme désincarnée par exemple, la conscience est consciente de l'univers comme l'un des milliards d'êtres qui le composent, l'homme, le chien, ou le poisson.» Non ! Ces pensées sont fausses.

Quand je dis la conscience est consciente «en tant que» l'univers, je veux dire l'acte même d'exister est conscience. Une carotte est elle-même conscience. Il n'y a pas de carotte consciente d'elle-même en tant que carotte, ni de conscience désincarnée et invisible consciente de la carotte en tant que carotte, il y a seulement l'expérience « carotte » et c'est la conscience et c'est l'illumination.

Il n'y a pas d'observateur.

Voyons maintenant comment cela se passe pour la vie humaine. Toutes les personnes, qui ne savent pas ce qui se passe réellement, croient être les gens qu'ils sont : des individus avec des pensées et des désirs, des espoirs et des rêves, un corps et une maison, une femme et un enfant. La liste continue, mais vous avez l'idée.

La vérité est que même si tout ce qui a été dit plus haut a bien lieu, c'est une apparence automatique de l'Univers/Conscience, selon un modèle strict dépourvu de hasard. Plus important encore, personne ne fait quoi que ce soit, il n'y a que l'Univers/Conscience. Pour le dire encore plus clairement : des choses se passent, mais personne ne les fait. Des apparences se produisent et la conscience est consciente.

La personne non éveillée, qui ne sait pas ce qui se passe, croit qu'elle agit, que l'humain « en elle » existe. La réalité est que le corps existe, les pensées existent, les souvenirs existent, c'est la conscience et c'est tout. Quelqu'un pourrait dire que la conscience a provisoirement pris son expérience du corps et les souvenirs du corps, pour une personne, mais même si cette réponse semble expliquer le pourquoi, il n'y a vraiment aucune erreur.

L'Univers/Conscience ne s'est jamais trompé.

La personne peut tomber à tout moment, retrouvant l'état originel de la matière et de la conscience, qui n'a jamais été réellement caché. C'est ce qui m'est arrivé, mais lors de cet événement rien n'a été perdu, car il n'y a jamais eu de moi à perdre, seulement une confusion à corriger, qui n'a jamais existé.

Connaître cela, je veux dire vraiment connaître cela, pas intellectuellement, mais par une expérience directe de la vie quotidienne, c'est ce qu'est l'illumination. Une fois connue, il est impossible de revenir en arrière. Une fois que vous avez ouvert le rideau et vu qui est vraiment Oz, vous ne pouvez plus le fermer et prétendre ne pas connaître la vérité.Alors, comment faisons-nous une fois que nous savons ? Nous laissons l'expérience se manifester, sans intervenir.

Il a été dit : « L'univers est parfait, n'intervenez qu'à vos risques et périls ».

La personne éveillée n'agit jamais. C'est la résolution de l'énigme du karma : il n'y en a pas, il n'y en a jamais eu et il ne pourra jamais y en avoir. Il n'y a pas de réincarnation, comment serait-ce possible ? Qui se réincarnerait ? Il n'y a personne, pas de naissance ni de mort, il n'y a rien, si ce n'est la Manifestation/Conscience. 99,999% des livres et des enseignants spirituels ont complètement tort, et ce, pour la simple raison qu'ils ne sont pas réalisés, ils ne savent pas ce qui se passe. Ainsi, afin de maintenir l'illusion de la personnalité, de l'idée qu'il y a quelque chose ou quelqu'un, ils inventent des histoires, des théories ou des idées, portent des vêtements spéciaux, font des rituels etc. Ils enseignent ce genre de choses, mais la vérité est si simple, cela en est risible.

Maintenant, permettez-moi de faire une claire distinction sur un point : l'expérience mystique n'est pas l'illumination. Vous pouvez avoir une expérience mystique, voir Dieu, être enlevé par des extra-terrestres, recevoir des messages d'un ange, communiquer avec vos guides spirituels, la liste pourrait s'allonger... mais, peu importe ce qui se passe, la vérité est toujours que chaque expérience, mystique ou ordinaire, est un événement de l'Univers/Conscience. Si je pouvais enseigner au monde une leçon, ce serait ceci : Peu importe ce que vous expérimentez, rappelez-vous toujours : « Il n'y a personne qui expérimente, personne qui observe ».

Si vous faites cela souvent et suffisamment longtemps, vous saurez un jour ce qui se passe. Quand ce jour viendra, vous vous rendrez compte que rien n'a changé, et pourtant tout est différent. C'est une sensation et une connaissance, la chute inévitable de ce qui n'est pas vrai. Si vous pensez connaître cela, ce n'est pas le cas. Lorsque vous le connaissez, c'est très clair et personne ne peut vous l'enlever.

Quelques points à éclaircir. Lorsque je disais que la personne éveillée n'agit jamais, je ne voulais pas dire que de telles personnes restent assises dans une grotte et meurent de faim... Le corps peut être très actif et manifester toutes sortes de comportements, bons ou mauvais, le mental peut être débordant de pensées et d'émotions, mais la conscience, maintenant éveillée, sait que personne n'agit. Ce n'est que l'univers qui s'épanouit spontanément et parfaitement. En tant que conscience, vous percevez davantage les sensations du corps, au niveau physique et émotionnel. Ce n'est pas un ressenti, mais vous en êtes plus conscient, car il n'y a pas de division entre celles-ci et la conscience. L'univers et la conscience sont identiques, n'oubliez pas l'équation : U = C.

De plus, ce que nous appelons la personnalité ou l'ego ne disparaît pas totalement. Il peut rester intact avec le corps. Il se comporte et change au fil du temps comme pour toute autre personne, mais l'éveillé sait qu'il n'est pas cet ego. Certaines écoles mettent l'accent sur la destruction de l'ego comme le seul moyen vers la libération. Tout ce qui est vraiment nécessaire, c'est la réalisation que vous n'êtes pas cet ego, que l'ego n'existe pas vraiment, que c'est une illusion ... Il n'est pas vraiment là, mais il semble l'être... Si l'ego commence à s'estomper c'est ok. Rappelez-vous, il n'y a personne qui expérimente.

Permettez-moi de parler brièvement de la pratique. La méditation et l'étude des livres sont utiles et peuvent aider un individu à mûrir vers l'éveil, mais la chose la plus importante est le changement de perspective. Vous devez apprendre à voir ce qui se passe réellement, comprendre que chacun est éveillé en réalité, mais que tout le monde ne sait pas comment le percevoir. La raison en est, que l'illumination est si naturelle, si évidente, et que nous nous sommes habitués, depuis la naissance, à l'ignorer en préférant toutes les autres choses qui se manifestent.

La méditation peut vous aider à calmer le mental et à être plus concentré, mais elle ne vous donnera pas l'illumination. Un changement radical de perspective doit se produire, le point de concentration habituel de votre conscience et votre façon de percevoir doivent changer. Ce n'est pas l'étude des livres qui vous y amènera, vous avez besoin d'un choc.

Le moyen le plus facile que je connaisse, c'est qu'une personne éveillée vous persuade de ce changement de perspective. Les meilleurs livres que j'ai lus étaient ceux qui m'ont convaincu de l'illumination. Les expériences de ressenti, telles que le scénario de la maison ci-dessus, sont utiles pour aider à évoquer le ressenti lors de l'illumination. Essayez de ressentir ce que c'est que de ne pas être là. La véritable percée se fera lorsque vous « sentirez » que c'est vraiment ce qui a lieu.

C'est effrayant, ce n'est ni le bonheur, ni l'extase. Cela doit vous effrayer, le corps doit réagir de manière défensive, ou il peut y avoir un rire incontrôlé devant le ridicule, combien vous avez été stupide et depuis si longtemps...

C'est comme une de ces images en 3D, vous regardez et regardez ces points jusqu'à ce que bingo, l'image se dégage ! Après cela, vous pouvez toujours la voir, vous ne pouvez pas la désapprendre. C'est la même chose avec l'illumination. Toutes les pratiques qui peuvent vous choquer et vous amener à voir ce qui se passe réellement sont bonnes. Mais comprenez : vous voulez vraiment savoir ce qui se passe, le ressentir, avoir un contact avec la réalité.

Ce ne devrait pas prendre longtemps, quelques années tout au plus, moins pour certains. Si une pratique ou un enseignant vous dit que cela prendra 10 ou 20 ans, cherchez une nouvelle pratique ou un nouvel enseignant.....

Steven Norquist


__._,_.___

__,_._,___

jeudi 28 juin 2012

Message des Aines de Sirius C : MANTRA DE TRANSMUTATION PAR LE FEU DU MENTAL




 

Mantra de transmutation par le feu du mental – Ainés de Sirius C

 

…Aujourd'hui mes très Chers nous sommes en train de vivre une phase importante du mental collectif, qui va en quelque sorte griller tout ce qui n'a plus à fonctionner en tant que pensées, représentations, croyances, manipulations, distorsions de chemins, structures inutiles etc…
Ceci amène au plan des individus une certaine surexcitation, accélération/confusion des raisonnements, pensées, images mentales, constructions personnelles (etc) – que l'on peut qualifier de « surchauffe », caractérisée par des états de suractivité désordonnée, peu propices à la moindre créativité mais davantage à un enfermement stérile et désorientant.
Ces états nécessitent une forme de combustion finale, ou par à-coups, qui permettra au plan collectif la calcination d'un grand nombre de données et circuits dans vos systèmes de pensée nommés « cultures » ou « égrégores », dans vos conditionnements et croyances, vos dépendances à ces derniers, vos aveuglements construits (etc)
Cette accélération/surchauffe du mental a donc pour finalité et pour fin une transmutation par ce feu-même.
Il vous est proposé une Phrase de transmutation de cet état, qu'il est recommandé de placer sur des sons émis dans votre corps -ceci s'appelle chanter, n'est-ce pas!..


- ADAZANAA OALA NN AZAT ALANA O AN ARAT ENOU A - (*)
Considérez si vous voulez cette Phrase comme un mantra dont le langage parle directement en vos cellules et structures mentales et plus subtiles. Cette Phrase chantée vous soulagera, et de plus vous amènera à réaliser progressivement cette transmutation, à votre propre niveau mais également (par la bio-résonance) à celui d'autres que vous-mêmes.
Votre mental mes très Chers est collectif avant même d'être individuel : voilà une des grandes illusions qui vous aveugle et vous emprisonne… Cette Phrase a le pouvoir de vous libérer pour aller vers beaucoup de Beauté et de Simplicité, ainsi que d'Intelligence partagée. Ce que vous appelez le passage au Supra-mental est au bout du chemin. Alleluia.


Les Ainés de Sirius C -et Plans associés- via Marie-Madeleine.

via Christine Anne K. le 27 juin 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr
(*) Comment faire : la mélodie du chant est libre, et doit être plaisante. Il est possible aussi de répéter cette phase intérieurement en silence si nécessaire, mais l'effet résonateur est amoindri. Pas plus de 4 répétitions d'affilée, et rester ensuite dans la contemplation intérieure de la transmutation mentale et/ou de ce qui est, sans y accrocher de pensées-commentaires. Se chante seul(e) ou en choeur improvisé, à n'importe quel moment de la journée – mais le soir au coucher il y aura une forme d'intégration particulière dans le sommeil.
__,_._,___

INREES | Comment soigner autrement ?

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

La médecine est parfois en panne de solutions là où des guérisseurs apportent des réponses à l'efficacité inattendue. Entre les deux, le dialogue est souvent fructueux, et cette complémentarité est bénéfique aux patients.



Entre le guérisseur aux mains nues et le médecin en blouse blanche, la frontière est moins infranchissable qu'il n'y paraît...
Lorsque nous pensons médecine, chimie et chirurgie viennent à l'esprit. La médecine énergétique ? Cela paraît suspect...


L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



mercredi 27 juin 2012

Bon ou mauvais ?



Méditation quotidienne: Bon ou mauvais ?
Catholique.org
Une méditation pour aujourd'hui   mercredi  27  juin  2012  
 

Bon ou mauvais ?


1ère lecture, 2 R 22, 8.10-13 ; 23, 1-3

Le roi Josias envoya son secrétaire Shafane auprès du grand prêtre Helcias, chargé de la restauration du Temple. Le grand prêtre dit au secrétaire : « J'ai trouvé le livre de la Loi dans le temple du Seigneur. » Et Helcias donna le livre à Shafane. Celui-ci le lut, et il annonça au roi : « Le prêtre Helcias m'a donné un livre. » Et Shafane fit au roi la lecture de ce livre. Après avoir entendu les paroles du livre de la Loi, le roi déchira ses vêtements. Il donna cet ordre au prêtre Helcias, à son secrétaire et à ses serviteurs : « Allez consulter le Seigneur pour moi et pour le peuple sur les paroles de ce livre qu'on vient de retrouver. La colère du Seigneur est grande : elle s'est enflammée contre nous parce que nos pères n'ont pas obéi aux paroles de ce livre et n'ont pas pratiqué tout ce qui s'y trouve. » Le roi fit convoquer tous les anciens de Juda et de Jérusalem, et il monta au temple du Seigneur avec tous les gens de Juda, tous les habitants de Jérusalem, les prêtres et les prophètes, et tout le peuple, du plus petit au plus grand. Il lut devant eux toutes les paroles du livre de l'Alliance retrouvé dans le Temple. Le roi était debout, devant la colonne, et il conclut l'Alliance en présence du Seigneur. Il s'engageait à suivre le Seigneur en observant ses ordres, ses préceptes et ses commandements, de tout son coeur et de toute son âme, et en accomplissant les paroles de l'Alliance inscrites dans ce livre. Et tout le peuple entra dans l'Alliance.

Psaume, Ps 118 (119), 33-34, 35-36, 37.40

Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ; à les garder, j'aurai ma récompense. Montre-moi comment garder ta loi, que je l'observe de tout coeur. Guide-moi sur la voie de tes volontés, là, je me plais. Incline mon coeur vers tes exigences, non pas vers le profit. Détourne mes yeux des idoles : que tes chemins me fassent vivre. Vois, j'ai désiré tes préceptes : par ta justice fais-moi vivre.

Evangile selon St Matthieu, chapitre 7, 15-20

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : ?« Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. ?C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons. C'est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l'arbre mauvais donne des fruits détestables. Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Prières

Prière d'introduction Seigneur, Tu es mon Dieu, c'est Toi qui m'a créé et qui m'as tout donné, pour cela je veux Te remercier.
Demande Je Te demande d'augmenter en moi la foi, l'espérance et la charité. Guide-moi tout le long de ce jour, afin que toutes mes actions soient faites par amour pour Toi.

Points de réflexion

1. C'est à ses fruits que vous reconnaîtrez l'arbre. Comment comprendre cette parabole. « Un bon arbre ne peut donner de mauvais fruit, ni un mauvais arbre donner de bons fruits » Dans notre vie de tous les jours il y a des fois où je fais du mal, où je parle mal des autres, je suis un pécheur. On a l'impression parfois de porter de mauvais fruits, cela veut donc dire alors que je suis un mauvais arbre. Cependant il y a d'autres fois où je suis serviable, où je fais l'aumône au SDF en bas de chez moi. Je fais du bien, donc on peut dire que je produis de bons fruits, je peux donc me considérer comme un bon arbre. Mais voilà, comment puis-je être à la fois un bon et un mauvais arbre. Je ne peux pas être les deux à la fois, du moins le Christ dans cet Évangile n'a pas donné de troisième catégorie d'arbres.
2. Le Christ : racine et source du bon arbre. Le Christ dans ce passage veut nous transmettre avant tout ce message : Il veut que nous soyons enracinés en Lui. Si le Christ est le centre et le critère de ma vie et de toutes mes occupations, alors je suis sûr que je porterai de bons fruits. Il est vrai que dans notre quotidien, il nous arrive de faire des choses mauvaises, et c'est normal, car nous sommes pécheurs. Les seules personnes à n'avoir jamais péché sont le Christ et la Vierge Marie. Et nous ne sommes ni le Christ ni la Vierge Marie. Il nous faut donc travailler chaque jour pour devenir meilleurs. Mais c'est le Christ qui nous sanctifie et qui nous fait porter du bon fruit. Rappelons-nous qu'avec nos propres forces nous ne sommes pas en mesure d'y arriver. C'est seulement si le Christ est avec nous que nous en serons capables. Le Christ lui-même nous le rappelle « sans moi vous ne pouvez rien faire ».
En revanche l'arbre mauvais est celui qui refuse le Christ. Quand le Christ est absent alors tout devient mauvais et stérile. Rejeter le Christ conduit au dessèchement, c'est comme refuser l'eau, dont on a besoin pour grandir.
3. La prière, le moyen pour être un meilleur arbre. Il faut donc nous enraciner dans le Christ. Plus l'arbre est enraciné dans le Christ, plus il deviendra bon et plus il portera du fruit. Même si on ne voit pas les fruits directement. Si donc dans notre vie nous voulons que ça s'améliore, il faut commencer par la prière. Jésus est la source de tout bien, et on ne peut pas donner ce que l'on n'a pas. Je ne peux pas faire du bien si je ne puise pas à la source du bien. Nous devons à tout moment puiser nos ressources dans la prière afin de pouvoir transmettre aux autres ce que nous avons reçu de la part du Seigneur. Demandons au Seigneur de nous aider et de nous faire grandir chaque jour.
Dialogue avec le Christ Seigneur Tu connais chacun d'entre nous. Tu sais que nous sommes capables de faire le bien mais aussi le mal. Fais nous grandir en Ton amour, afin de devenir des instruments dans Tes mains pour porter de bons fruits. Que ces fruits ne soient pas pour notre propre gloire, mais pour la Tienne et seulement la Tienne. Amen.
Résolution Je ferai en sorte que toutes mes actions soient accomplies par amour pour le Christ.
 


 

message de Laurent Dureau ! QUE LA PEUR SOIT AVEC VOUS

 
> *25 juin 2012*

> <http://345d.fr/wp-content/uploads/2012/05/manege_1.jpg>


Je sais, le titre
> est surprenant mais dans le contexte actuel et surtout à venir, *la peur va
> être votre révélateur à vous-même*. Il est connu que lorsque tout va bien,
> il est rare de vouloir sortir de sa zone de confort.
>
> Par contre, quand le climat économique puis social (sans compter le
> climatique et les coûts induits) se regroupent pour faire freiner la
> mécanique idiote du tout libéral qui ne parle qu'en termes de croissance, *la
> peur va se révéler une grande amie !*
>
> Depuis le mois dernier, j'ai commencé à parler de la peur sous différents
> angles avec, en prime, quelques articles dans le style "Comment faire face
> à… <http://345d.fr/comment-reagir-face-au-manque-dargent-1/>", c'est
> surtout pour vous aider à ne pas baliser devant autant de problématiques
> différentes.
>
> *Garder sa Paix intérieure est le must, l'impératif quoi qu'il arrive.* En
> effet, si vous la perdez, votre jugement intérieur sera altéré et votre
> vision des choses sera loin d'être un modèle de clarté. Or la clarté induit
> les décisions qui, elles, entraînent les paroles et les actes.
>
> Alors avant de dire n'importe quoi et de faire n'importe quoi, il est
> important de reconnaître d'où provient chaque peur qui vous assaille et de
> savoir comment lui parler simplement. Le bordel extérieur actuel va vous
> permettre de prendre conscience de votre bordel intérieur.
>
> Je sais, ce n'est pas très poétique mais *c'est dans les moments les plus
> durs que se construisent les fondations du nouveau à venir.* Alors n'ayez
> pas peur de ce qu'il y a en face de vous. Soyez plutôt curieux de ce qui se
> passe en vous comme un gosse qui s'émerveille de ce qu'il ne connaissait
> pas.
>
> *N'essayez pas de vous gaver d'un positivisme à la con* qui dit que tout va
> s'arranger et que l'on va trouver des solutions pour vous. N'attendez
> aucunes solutions provenant de l'extérieur de vous car elles ne viendront
> pas.
>
> Imaginez-vous comme au bord du Titanic quand il commença à couler. La
> panique fut la première chose à combattre car instinctivement chaque
> individu pense à lui, et puis accessoirement aux autres qui lui sont
> proches ou non.
>
> C'est normal, naturel mais il faut aussi regarder sous un autre angle qui
> est celui de l'organisation. *Quand des individus sont en paniques, ils
> sont comme des moutons totalement apeurés qui suivent les mouvements de la
> foule.*
>
> Il suffit qu'une personne hurle pour que tous les autres hurlent. Ne soyez
> donc pas pris dans cette spirale instinctive et servez-vous de votre
> capacité à prendre du recul pour voir plus loin, plus haut, plus large afin
> d'avoir un meilleur diagnostic.
>
> *L'intelligence d'une foule en panique est quasiment proche de zéro* et
> souvent seule la force brute vient à bout du phénomène de masse. En étant
> capable de vous dominer en dominant vos peurs, vous vous permettez de voir
> la solution que les autres ne verront pas.
>
> Le but n'est pas de se la jouer en solo, juste pour soi mais surtout de
> pouvoir guider cette masse de gens apeurés en anticipant les mouvements
> probables afin de mieux les guider. Autant on peut comprendre les
> mouvements de masse à l'extérieur, autant il faut comprendre qu'elles se
> passent aussi en nous.
>
> *En restant calme et zen, vous démontrerez aux autres que vous voyez des
> solutions, des manières de faire ou des états d'être, qui vous permettent
> de mieux vous guider dans cet océan d'incertitude et de dangers.*
>
> Beaucoup diront que vous vous réfugiez en vous tandis que tous les dangers
> sont autour de vous. Vous sourirez alors avec un regard de compassion qui
> sonnera comme une insulte à ceux qui voudront imposer des actes de
> rébellion.
>
> J'ai déjà vécu ces moments de panique de foule dans quelques manifestations
> assez musclées dont l'une était au bord d'un gros avion qui allait tout
> simplement se crasher en mer. C'est une expérience enrichissante à bien des
> égards.
>
> C'est vrai qu'entendre les trémolos dans la voix du commandant de bord
> n'arrange pas les choses, mais c'est surtout quand les hôtesses de l'air
> sont totalement en larmes que vous commencez à vous dire que la situation
> est grave.
>
> J'ai pu alors constater combien *la peur de mourir fait littéralement
> disjoncter les gens*. Il a même fallu que je donne un sérieux coup de coude
> dans les côtes de ma voisine pour qu'elle arrête de hurler tout en lui
> disant que cela ne servait strictement à rien sur l'issue du problème.
>
> D'autres, plus pragmatiques faisaient leur prières dans les allées en
> espérant qu'ils étaient en direction de la Mecque. C'est vrai que toute
> discipline avait disparu dans l'avion et que c'était un peu le foutoir !
>
> Ultimement, l'avion a pu se poser in extrémis sur un petit aéroport de
> dépannage en pleine nuit et je peux vous dire que 90% des passagers n'ont
> pas voulu remonter dans l'avion après la soi-disant réparation du problème
> concernant le train d'atterrissage.
>
> C'est vrai, je suis passé à côté de la mort par plusieurs fois (de
> l'extrêmement rapide à la super lente) mais à chaque fois j'ai bien capté
> tout ce qui se passait en moi. C'est très instructif pour comprendre
> que*la mort n'est qu'une illusion très puissante.
> *
>
> C'est vrai que lorsque le corps est détruit, tout le monde s'accorde pour
> dire que vous êtes mort mais ce n'est qu'une toute petite partie de
> l'histoire. J'ai prévu d'en parler dans un autre article car ici ce serait
> trop long. Désolé de vous faire attendre un peu !
>
> Pour revenir au sujet central de cet article sur la peur, *dites-vous bien
> que la peur n'est qu'une zone sombre qui réclame la lumière.* *Veillez donc
> à l'éclairer de toute votre attention et vous découvrirez quel est
> véritablement le problème.*
>
> Dans les temps à venir, il va y avoir de quoi travailler sur vous car
> beaucoup de choses vont être remises en question. Alors le premier conseil,
> si je peux me permettre, est de *sécuriser l'existant au lieu de prendre
> des risques.*
>
> Consolidez le bateau plutôt que de vouloir lui rajouter des extensions pour
> le fun. Je veux dire en cela, ne faites plus des plans sur la comète car
> les nuages vont être très bas et très denses tandis que la mer commence à
> avoir une houle plutôt forte.
>
> *La vie est faite d'expansions et de contractions tout comme votre
> respiration.* Une expiration consiste à rejeter les déchets et à préparer
> l'inspiration à du nouveau qui donnera vraiment un bol d'air.
>
> *Le système capitaliste est en train d'expirer pour laisser place à un
> retour aux valeurs sociales et humaines. L'économie de l'avarice, du gain,
> de la propriété à tout prix va laisser place au partage, au communautaire
> et à la communication.*
>
> Le futur qui est devant nous sera celui où la conscience collective sera
> plus forte que la conscience individuelle. C'est le retour des énergies
> féminines pour détrôner l'hégémonie des énergies masculines.
>
> Un équilibre se fera à terme mais pour cela il faut que chacun reste calme
> et fasse le ménage en lui-même. Chacun de nous se devra de réduire ses
> énergies masculines destructives et égoïstes pour accueillir celle des
> énergies féminines plus propice à la réparation, au partage et au
> dévouement pour le collectif.
>
> En clair, chaque peur qui viendra se matérialiser à votre attention
> révèlera la source dont elle est issue. Il vous faudra alors savoir à
> quelle camp elle appartient afin de lui répondre avec le plus de justesse
> possible.
>
> Vu les circonstances, et les millénaires d'histoire, elles appartiendront
> majoritairement aux énergies masculines. Faites-vous donc compréhensif,
> écoutez-les et puis laissez-les repartir dans ce passé qui ne vous
> appartient plus.
>
> *L'humanité sortira gagnante de cette nouvelle évolution à la seule
> condition que chacun fasse le ménage en lui-même.*
>
> *Ne comptez pas sur les politiques, les financiers ou les patrons pour vous
> en sortir.* Il est temps que vous sortiez de l'état d'esclave à un système
> pour devenir cocréateur d'un nouveau qui sera probablement plus adapté au
> futur de l'humanité.
>
> *Accueillez donc vos peurs avec bienveillance, écoutez-les avec attention
> et surtout ne succombez pas à leurs demandes.* Soyez enfin responsable de
> vous-même en prenant les décisions qui vous sembleront les plus adéquates.
>
> Nul besoin d'aller causer à des "religieux" qui se réfèrent sur des écrits
> vieillots, voire des commentaires de soi-disant saints pour vous faire
> votre idée. *Les nouvelles énergies passent du mental (énergies masculines)
> vers celles du coeur (énergies féminines).*
>
> Alors s'il-vous-plait, arrêtez de penser que votre mental réglera tout et
> laissez-vous porter un peu plus vers cette petite voix qui vous vient du
> coeur. Elle sait des choses que votre mental ne saura jamais !
>
> La roue tourne et nous avec ! Alors désirez-vous être sur le manège de
> l'élévation de la conscience humaine ou préférez-vous être dans le tambour
> de la machine à laver ? Entre l'essorage et la joie, une voie du milieu se
> dégage et vos peurs sont là pour vous aider à trouver cet équilibre entre
> ce qui est juste pour vous et ce qui est juste pour l'humanité !
>
> Laurent DUREAU

__,_._,___

mardi 26 juin 2012

INREES | Découvrez la Revue de web de l'INREES...

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Contrairement aux autres sentiments qui agiteraient seulement quelques aires émotionnelles du cerveau, l'amour agiterait l'ensemble des réseaux cérébraux... Et si l'amour était... Lire la suite... »




Entendu sur France-Info


L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



jeudi 21 juin 2012

INREES | Tout savoir sur les guérisseurs... (nouveau magazine)

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

« Guérisseurs & médecine : Comment soigner autrement ? » La médecine est parfois en panne de solutions là où des guérisseurs apportent des réponses à l'efficacité inattendue. Entre les deux, le dialogue est souvent fructueux, et cette complémentarité est bénéfique aux patients. Enquête et témoignages dans ce dossier de 32 pages.
+ Entretien exclusif avec le voyageur Sylvain Tesson
+ Marcel Rufo : un psychiatre parle des enfants
+ Calendrier Maya & 2012 : fin du monde ou début d'une nouvelle ère ?



Entre le guérisseur aux mains nues et le médecin en...
Doit-il se produire quelque chose le 21 décembre 2012 ?...
Dans un monde en crise, en mutation profonde, le mieux...


L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



mercredi 20 juin 2012

INREES | Communiquer avec les forces de la nature

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Depuis quelques années, des dizaines de milliers d'Européens partent vers l'Amazonie en quête de rituels d'initiation, également habités par un désir de reconnexion avec la nature. Analyse et mise en garde avec l'anthropologue Jeremy Narby face à ce désir occidental grandissant.

Revivez la conférence de Jeremy Narby en vidéo HD pour les abonné(e)s.
Abonnez-vous pour en profiter »


Depuis quelques années, le chamanisme, notamment amazonien, attire un grand nombre d'occidentaux. Décryptage, entre ombre et lumière. Abonnez-vous pour lire cet article en intégralité »



L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur