Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

dimanche 28 octobre 2012

Une perle des Lettres du Christ


 

Chers lecteurs des Lettres du Christ,
 
C'est bien la première fois qu'il est suggéré que la Loi de cause à effet est en réalité la Loi de l'électromagnétisme. Seul le Christ, avec sa connaissance intérieure supraconsciente de la vraie relation entre l'esprit et la matière, pouvait nous révéler une réalité aussi révolutionnaire. Il faudrait donc lire et méditer l'extrait suivant jusqu'à ce que le message soit compris et intégré et dans sa totalité.
Vous êtes maintenant probablement assez avancé en pensée pour être capable de recevoir la vérité fondamentale suivante concernant votre existence terrestre.
La Loi de « Cause à Effet » ou « on Récolte ce qu'on Sème » est l'effet visible de ce que vous appelez « l'électromagnétisme » et aucune personne possédant quelque connaissance scientifique ne peut s'attendre à ce que « Dieu » détourne les lois de l'électromagnétisme, qui sont les lois de l'« Activité-Attachement-Rejet ».
L'« Activité d'Attachement-Rejet » ou de « Mouvement-d'Attraction-Répulsion » est l'IMPULSION fondamentale de l'EXISTENCE et de la CONSCIENCE HUMAINE qui a amené votre forme visible à la vie et c'est le seul « instrument » ou « outil » de la création.
Elle est responsable de la formation de la substance, ou « matière », ainsi que du développement des formes individualisées et, finalement, de la personnalité même de toutes les entités vivantes.
Puisque cette Loi est le fondement même de votre existence individualisée, il est impossible de l'éviter. Vous ne pouvez donc pas ignorer les problèmes inhérents à votre existence individualisée et croire que « Dieu » vous sauvera d'eux. Votre seul espoir d'être définitivement sauvé, de sortir du cycle de l'incarnation humaine, est de la reconnaître et de l'accepter, puis de travailler heure après heure à la dépasser pour finalement vous unir, dans la pureté d'esprit, de cœur et de corps, et devenir « Un » avec la Conscience Universelle d'Amour, le « Père », qui accomplit l'ŒUVRE D'AMOUR.
En même temps que vous grandirez dans la conscience de la vraie NATURE du « Père » « en vous, tout autour de vous et vous transcendant », vous en viendrez à avoir une foi ferme en votre pouvoir de puiser, en chaque circonstance, l'inspiration, la puissance et l'élévation directement du « Père » en vous et autour de vous.
Vous en viendrez à SAVOIR que c'est vraiment le « Père » qui vous soutient et vous guide dans le Royaume de « la Conscience d'Amour Père ». Il vous deviendra parfaitement clair que le « Père », tout en étant universel, est aussi individuel pour vous. Il vous connaît[1], est conscient de votre pensée et de vos problèmes. Dans « la Conscience d'Amour Père » se trouvent les solutions parfaites, attendant que vous les reconnaissiez. Quand vous les reconnaîtrez, vous vous libérerez de la douleur à condition que vous deveniez flexible et soyez disposé à écouter.
Tant que vous ne serez pas disposé à écouter, vous ne serez jamais rempli de la « Conscience d'Amour Père ».

[1] « it knows you »
- Christ Revient, Lettre 3

Tout d'abord, il faut noter que la Loi de cause à effet, c'est le fonctionnement de l'électromagnétisme, qui est l'outil avec lequel nous avons été créés. Comment cela se peut-il ?
C'est parce que l'électricité est l'impulsion de mouvement. La pensée l'utilise pour créer un schéma d'événements ou de désirs futurs.
Le magnétisme, soit par attraction, soit par répulsion, selon la nature de la pensée, réalise le schéma et apporte à manifestation la pensée ou le désir original.
Il est important de se rappeler que le "Père" ne rejette jamais la loi scientifique de l'électromagnétisme. Cette loi est permanente et éternelle. Par conséquent, il faut comprendre et accepter que la Loi de cause à effet soit également permanente et éternelle. Si l'on crée une cause, il faut en accepter l'effet inévitable - on l'appelle aussi 'récolter ce que l'on a semé'.
 
C'est ainsi que nous créons nos expériences et la réalisation de nos désirs - la cause - et que nous faisons l'expérience du retour de manivelle - l'effet.
Deuxièmement, il faut constamment se souvenir que nous ne sommes pas seuls. Le 'Père', la Conscience divine, vous est instantanément accessible si vous faites appel à Elle pour être guidés et recevoir force et puissance spirituelle.
Troisièmement, il faut que vous reconnaissiez les problèmes de l'existence, les problèmes de votre personnalité instinctive et que vous travailliez à les maîtriser, comme le Christ le dit ci-dessus, pour "finalement vous unir, dans la pureté d'esprit, de coeur et d'action, et devenir un avec la conscience d'Amour Universel - le 'Père' qui accomplit l'OEUVRE D'AMOUR."
 
Avec amour et joie en Christ,
La Porte-parole

     http://www.voiechristique.co.za/dletters.php







jeudi 25 octobre 2012

Suivez l'actualité de l'extraordinaire sur INREES.com

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

En 1971, lors de la mission Apollo 14, l'astronaute Edgar Mitchell, sixième homme à avoir marché sur la lune, a vécu une expérience extraordinaire qui a profondément bouleversé sa vision de l'existence. Retour sur une épiphanie spatiale. Lire l'article »


Quelles sont les nouvelles perspectives en matière de santé ? Zoom sur l'évènement Quantique Planète
Faut-il croire les statistiques pour envisager la finalité de notre destin ? Daniel Tammet, considéré comme un « génie » des nombres...
Comment mener une vie heureuse et harmonieuse avec soi-même et avec les autres ?
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



mercredi 24 octobre 2012

La Révélation



 

Transition
La Révélation

20/10/2012

"Vous vous posez beaucoup de questions concernant la transition. Vaste mot ! Vaste mot qui veut dire beaucoup de choses pour les humains ! Nous aimerions dire qu'il veut dire encore beaucoup plus de choses pour nous qui sommes sur les plans de Lumière.

Il faut que vous compreniez que vous vivez, en cette fin de cycle, non seulement des expériences vibratoires dont vous n'avez absolument pas conscience, mais que vous vivez également l'immense montée vibratoire de votre Mère la Terre et de toute vie sur elle et en elle. Vous vivez également l'immense transformation que subit actuellement votre Père le Soleil.

Il ne faut pas oublier qu'il émane de votre Père le Soleil énormément d'énergies différentes. Toutes ces énergies ont pour but d'aider non seulement votre Mère la Terre mais aussi tout ce qui vit sur elle et en elle à passer le grand moment tellement précieux de l'ouverture de conscience, de la Révélation !

Que représente la Révélation pour vous ? La Révélation est celle de la conscience qui vous sera ouverte pour que vous puissiez enfin comprendre qui vous êtes ! Si cette conscience était libérée plus tôt, vous n'en feriez pas bon usage car vous êtes encore un tout petit peu dans l'enfance de l'humanité.

Nous allons expliquer davantage ce que veut dire pour nous « enfance de l'humanité ». Cela veut dire que vous n'êtes pas encore libérés de toutes les chaînes de vos incarnations successives ; vous traînez derrière vous beaucoup de reliquats d'expériences dont vous devez vous libérer totalement dans les petits mois qui viennent.

Vous direz : « mais comment pouvons-nous nous libérer de l'enchaînement de toutes nos vies, de toutes nos expériences ? Nous répondrons :" ne vous posez pas trop de questions ! Avancez, tout simplement ! Essayez de bien comprendre ce qu'est votre quotidien et de bien le vivre !"

Nous revenons sur la Révélation, sur la transition. A l'époque actuelle, et de cela vous ne pouvez pas avoir conscience, il y a sur votre monde tous les grands cristaux qui se réveillent. Le mot « réveil » n'est d'ailleurs pas totalement adapté ! Ils se reconnectent à l'énergie qui sera totalement différente de ce qu'elle est, à cette nouvelle énergie que vivront les êtres humains et toute vie sur ce monde dans très peu de temps (le temps n'existe d'ailleurs pas et il n'a pas tellement d'importance !)

Les grands cristaux aident également la conscience de la Terre à s'élever et à grandir. Il y a réactivation non seulement de ces grands cristaux mais aussi - et nous vous l'avons déjà dit mais nous irons plus loin dans nos explications - de certaines pyramides qui auront un rôle très important dans cette transition.

La pyramide de Khéops est la plus importante sur Terre. Considérez qu'elle est une horloge galactique ! C'est une horloge qui a été placée, lors de sa construction, par la civilisation des pyramides (nous vous l'avons déjà dit). Nous allons vous parler un peu plus de la civilisation des pyramides, car maintenant vous êtes concernés.

Il fut un temps très éloigné où une vie extraordinaire existait sur cette Terre. Elle était composée d'êtres venant essentiellement des Pléiades, d'Orion et de Sirius. Cette civilisation est en quelque sorte venue pour implanter des balises qui serviront à l'époque actuelle.

Comment ces grands civilisateurs, ces grands êtres, ont ils pu préparer des balises pour l'époque actuelle ? Tout simplement parce que certains d'entre eux sont venus plusieurs fois sur ce monde pour surveiller leur bon fonctionnement, notamment celui des pyramides. Maintenant, ces balises vont être activées non seulement pour aider l'humanité, mais aussi pour aider à l'élévation du taux vibratoire de la matière. Ce sera comme si, d'un seul coup, tout devenait différent dans la vibration et dans tout ce qui est matière sur ce monde.

Pour que cela puisse avoir lieu, il faut attendre que les planètes retrouvent la position qu'elles avaient il y a vingt six mille ans, lorsque les premières balises ont été installées. Certaines ont d'ailleurs été installées bien avant ces vingt six mille ans qui correspondent à la « grande année ».

Le peuple Maya a également une grande importance ! Il est composé d'anciens Atlantes et essentiellement de Pléiadiens. Contrairement à ce que vous pensez, les grands civilisateurs n'ont jamais abandonné la Terre ! Ils l'ont surveillée comme des grands frères surveilleraient leurs petits frères, afin qu'ils ne fassent pas trop de bêtises. Certes les hommes ont fait des bêtises, mais elles ne sont pas irréparables.

Lorsqu'un certain signal sera donné par un immense faisceau de Lumière venant du centre de la galaxie et touchera des endroits bien précis des pyramides, le départ sera donné. Tout cela a été prévu il y a vingt six mille ans et bien avant pour aider à ce changement de dimension.

Pouvez-vous comprendre ce que peut réellement signifier un changement de dimension ? Tout ce qui vit sur cette Terre changera de fréquence vibratoire, que ce soit votre Mère la Terre jusqu'au plus petit insecte et aux plantes ; tout ce qui est vie changera de plan vibratoire !

Les grands civilisateurs des pyramides sont de plus en plus présents sur votre monde. Comme nous vous l'avons dit, ils ont pour mission de réactiver les lieux sacrés, mais aussi de réactiver certains crânes de cristal qui ont aussi une grande mission à accomplir. (D'ailleurs le mot « mission est plus adapté aux hommes). Ces réceptacles d'une perfection que vous ne pouvez pas imaginer ont une mission.

Pouvez-vous imaginer que certains d'entre eux (ils ne sont pas nombreux) ont une conscience ? Lorsque le signal sera donné par le rayon lumineux qui touchera certains points bien particuliers des pyramides, même certains crânes révéleront ce qu'ils ont à révéler à la nouvelle humanité. Tout est en place pour le grand jour, pour le grand moment !

Vous allez dire : « tout ce que vous dites est beau, mais vous ne nous donnez pas beaucoup d'explications ! Nous voudrions plus de détails ! »

Quels détails pourrions-nous vous donner concernant les pyramides ? Ce serait trop abstrait et compliqué pour vous ! Vous êtes en éveil, certains de vous ont d'immenses capacités, mais vous avez tous été volontaires pour que ces capacités vous soient occultées lors de votre venue sur Terre. Que vous soyez de grands êtres réincarnés ou des êtres normaux, vous êtes logés à la même enseigne, et vous avez l'impression de vivre ce que vous pouriez appeler une infirmité spirituelle.

Alors réjouissez-vous, parce ce que cette infirmité spirituelle vous sera totalement enlevée. Donc vous réaliserez ce que vous êtes, qui vous êtes, et vous saurez réellement la mission que vous devez accomplir.

De quelle manière ? Nous ne pouvons pas vous révéler ou vous donner ce que vous ne pouvez pas encore comprendre et intégrer ! Ce que nous vous demandons avec force et Amour, c'est de travailler essentiellement l'Amour et la Fraternité, et de travailler aussi la sérénité ! Ce ne sont pas que des mots, ce sont des clés ! Ces clés serviront de révélateurs, de tremplins pour vous éveiller à une autre conscience.

Nous revenons un instant sur ces grands civilisateurs. Ils ont laissé beaucoup plus de traces de leur passage sur cette planète que vous ne le supposez ! Beaucoup de choses restent encore à découvrir, et ces découvertes se feront avec une grande rapidité. Des êtres comme certains Mayas ou certains Tibétains ainsi que d'autres êtres qui n'ont pas de nom particulier et que nous pourrions appeler "Etres de la Grande Fraternité Blanche Universelle », dont vous faites partie sans vous en rendre compte, travaillent consciemment ou non, mais beaucoup consciemment, pour le devenir de ce monde, pour cette immense Révélation, pour cette immense évolution.

Il ne reste plus beaucoup de temps, que ce soit pour vous ou pour ces balises, avant qu'elles ne soient définitivement réactivées. Alors utilisez ce temps pour bien réfléchir sur ce que vous devez éliminer de votre vie ! Utilisez ce temps pour aimer encore et encore, pour appliquer la générosité de cœur, pour essayer d'acquérir le plus possible la sérénité. Allez à l'essentiel !

Nous savons que les êtres humains sont toujours très curieux, qu'ils veulent toujours en savoir davantage, mais encore une fois nous ne donnons que ce que les êtres humains peuvent utiliser à leur avantage pour leur évolution. Il ne sert à rien de vouloir donner plus ou apprendre plus qu'ils ne peuvent comprendre ! Nous préférons le dire et le répéter, car nous les connaissons tellement bien ! Nous connaissons leur manière de penser et aussi leur grande impatience ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

__._,_.___

__,_._,___

mardi 23 octobre 2012

INREES | Nos pensées influencent-elles la réalité ?

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Nos pensées et nos intentions auraient-elles la capacité d'influencer la réalité ? De changer notre vie et celle des autres ? D'après de nombreuses expériences scientifiques en physique quantique, cette idée ne semble plus irrationnelle... Lire la suite »



Gagnez 20 exemplaires du livre Pratique la méditation grâce au Livre de poche...
Après vingt ans d'expérience et plus de huit mille consultations individuelles, Michel Odoul propose de mettre en perspective le lien corps/esprit...
L'engouement pour les médecines dites « non conventionnelles » telles que l'ostéopathie, l'acupuncture, l'homéopathie, l'hypnothérapie a engendré...
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



vendredi 19 octobre 2012

INREES | Les indiens Kogis nous parlent de la Terre

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

L'INREES a rencontré deux représentants de la communauté des Indiens Kogis, peuple autochtone de Colombie, venus en France à l'occasion d'une tournée de conférences intitulée « Regards Croisés sur ce monde qui vient »...


Il nous arrive parfois de prendre certaines paroles pour nous alors qu'il n'en est rien?
Les personnes dépressives ont du mal à identifier et à distinguer les émotions négatives telles que...
Que peut-on entendre dans l'espace ? Deux satellites envoyés initialement par la NASA en août dernier pour étudier...
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



mardi 16 octobre 2012

Paroles du Père céleste également pour toi


Paroles du Père,

également pour toi

Je Suis avec toi

 Viens à Moi à chaque instant.

Parle de tout avec ton Père, dont l'Esprit habite en toi. Moi, la vie, Je voudrais te guider et t'accompagner.

Car là où tu es, Je Me trouve, puisque J'habite en toi et en toute existence.

Laisse ton coeur rayonner sans cesse de l'amour, ainsi tu es uni à Moi, à celui qui est le Je Suis dans toutes les formes de vie, l'Esprit de ton Père.

Ne crains rien

 Moi, ton Père, Je Suis l'amour.

Tu es issu de Mon éternelle conscience. La conscience de la vie éternelle est également ta vie.

Car tu ne meurs pas. Ce qui doit mourir, c'est ton moi humain, tes passions et tes tendances basses. Plus ces dernières meurent, plus Je ressuscite en toi.

Si Je Suis consciemment ressuscité en toi, et si Je Me manifeste consciemment en toi, tu vis véritablement.

Je ressusciterai chez celui qui ressuscite en Moi, et il sera consciemment avec Moi, et Moi avec lui.

Voilà la véritable vie, Mon enfant, loin de la crainte angoissante du péché et de la mort.

Ne pèche pas

 Mon enfant, le péché est contre ton Père céleste.

Tout ce qui n'est pas conforme à Ma sainte Loi est un péché. Celui qui M'aime garde Mes commandements et accomplit la Loi de la vie.

Si tu M'aimes vraiment, tu veilleras à ce que tes sensations, pensées et paroles soient pures, à ce que tes actions soient bonnes et ta vie, désintéressée.

Ton être sera alors rempli de lumière. La beauté de l'être intérieur s'exprimera alors à l'extérieur. Tu y gagneras en charme et en spiritualité.

Alors tu deviendras un être pénétré par Ma lumière noble et sublime, par une force lumineuse qui ensuite émanera de toi et illuminera ton prochain.

Voilà l'amour pur, Mon enfant, qui te rend libre. Le péché enchaîne l'âme et l'asservit dans la captivité de la pensée et du vouloir humain.

L'amour divin rend libre et beau. Il marque l'homme de la noblesse de l'âme pure.

Deviens pur, tu deviendras libre

 Mon enfant, la pureté de l'âme rend l'homme vertueux et bon.

Celui qui aime donne, et celui qui donne est libre. Le donateur est vraiment libre de tout ce qui est cher et précieux à celui qui prend. Le donateur ne regarde que le visage de celui qui prend et il connaît les besoins de ce dernier. En donnant à celui qui est dans le besoin tu t'offres en même temps à Moi, l'éternel donateur.

Le donateur est proche de Celui qui offre l'amour, qui libère l'âme des liens de la rapacité, de l'envie et de l'égoïsme.

Mon enfant, seul celui qui donne possède la véritable liberté. Donne et tu recevras de Moi amour et liberté. Dans le don désintéressé, le chercheur désintéressé trouve la justice du Père qui sait comment protéger et préserver Son enfant.

Vois les moineaux, ils n'entassent ni ne récoltent quoi que ce soit, ils n'engrangent rien et malgré tout, ils sont préservés et libres grâce à l'Esprit donateur, infiniment juste.

Vois les lis dans les champs, ils croissent sans demander pourquoi il pleut et d'où s'écoule l'eau qui les fait vivre.

Oh! vois comme ils ressentent la justice immanente, la vie donatrice, le Je Suis dans toute existence.

Sois juste envers toi-même

 Je Suis l'amour, l'Esprit de la justice universelle. Sois juste envers toi-même, alors tu Me trouveras Moi, l'amour.

Je te mène au-delà de tes sensations et pensées basses, au-delà de tes mots, qui ne correspondent souvent pas à tes sensations et à tes pensées. Combien de fois l'homme pense différemment qu'il parle! C'est là une attitude hypocrite, malhonnête. Mon enfant, dans cette action se trouve le conflit qui empêche l'homme de devenir libre et aimant. L'hypocrite n'est pas intelligent; il veut cacher ce qui est pour Moi évident, même si, pour un moment, il s'est placé dans une lumière avantageuse face à son prochain. Celui qui connaît toutes choses laissera tout se manifester au grand jour, conformément à la loi des semailles et des récoltes.

Sois intègre envers toi-même. Ne dis que ce que tu ressens et penses.

Si tu as fait tienne cette attitude, Mon enfant, tu t'observeras chaque jour davantage et tu remettras tout ce qui est impur à la lumière de ton Père qui efface tout, afin que ta mentalité devienne noble et tes sensations et pensées bonnes.

Si ta mentalité est noble, tu ne tiendras qu'un langage noble et bon. Parce que ta mentalité imprégnera tes sentiments et tes pensées, tes sentiments et paroles leur seront conformes. C'est cela la justice envers toi-même.

Une bonne mentalité engendre de bonnes actions

et des affaires honnêtes

Celui qui ne cultive que des pensées nobles et bonnes se livrera également à des affaires honnêtes. Vois, Mon enfant, les affaires existent dans le monde temporel, mais pas dans la vie éternelle.

L'homme ressent la nécessité de bien des choses que l'âme possède depuis longtemps déjà, comme cadeau offert par le donateur de la vie éternelle.

L'homme a besoin de nourriture et d'habillement, d'un logement et de bien d'autres choses encore. L'âme, qui renferme en elle la richesse des cieux, doit souvent endurer patiemment ce dont son enveloppe, l'homme, a besoin, ce vers quoi tendent toutes ses pensées et aspirations.

Un commerce désintéressé renferme en même temps un changement de vie positif. Celui qui s'adonne aux affaires dans le sens de l'amour désintéressé cheminera également en Moi, la justice universelle.

Vois, seul celui qui est noble et pur et qui me ressemble, à Moi l'Eternel, possède une bonne conscience. Une bonne mentalité au cours du temps rend l'homme et l'âme libres.

La liberté

 Mon enfant, être libre signifie être libre de soi-même. Que signifie être libre?

Quand l'homme n'a pour but que de plaire à Dieu, il ne fait pas siennes les opinions de son prochain. Il ne fait pas siennes les aspirations et les nostalgies de son prochain. Sa nostalgie est de plaire à Dieu, pour se rapprocher toujours plus de Moi, l'Eternel.

Vois, dans le désir de se plaire à soi-même résident la surestimation, la surévaluation de sa propre personne. Il en résulte une satisfaction humaine. L'autosatisfaction entraîne cependant une stagnation dans la vie spirituelle et ainsi la limitation et la servitude.

Que celui qui veut devenir libre ne regarde que vers Moi, qu'il soit conscient du but, dans l'Esprit. Qu'il ne soit pas tiède. La tiédeur est un rejet de Moi et ouvre toutes grandes les portes à la pensée personnelle.

Etre libre signifie être un avec Moi, en paroles et en actes. Mon enfant, c'est là vraiment la semence qui apporte une bonne récolte à l'homme-Dieu et à son prochain.

La bonne semence

 Mon enfant, la vie véritable, c'est le don.
C'est pourquoi il vaut mieux donner que recevoir. Donner libère l'âme et l'homme.

Dans le don se trouvent le renoncement, le sacrifice de soi-même, l'abandon de tout ce qui est cher et précieux à l'homme.

Le don désintéressé, en paroles et en actes, est la bonne semence, qui portera ses fruits. Les fruits ne seront pas redonnés à la terre, car un fruit mûr trouve toujours preneur. C'est l'Esprit de la vie qui les reprend et qui les apporte dans le pays de la maturité, dans le pays de l'éternité, où seule une vie pleinement mûre trouve sa place.

Deviens un fruit mûr

 Celui qui voudrait mûrir à l'arbre de la connaissance doit faire des sacrifices, non seulement pour fortifier sa volonté, mais pour le bien public. Car l'un doit porter le fardeau de l'autre.

C'est dans la reconnaissance de soi-même que l'âme mûrit, Mon enfant.

La reconnaissance de toi-même et le sacrifice de toi-même ne suffisent pas pour pouvoir entrer dans la maison du Père. Ce n'est que le libre sacrifice d'amour pour le prochain, le libre acte d'amour désintéressé, le service, qui ouvre à l'âme les portes vers l'éternelle conscience, vers Moi, le Je Suis, la vie.

Le sacrifice d'amour pour le prochain

 Le sacrifice d'amour désintéressé dans l'action correcte est la véritable vie. Il libère l'âme des liens du moi. De cette manière, l'âme et l'homme trouvent l'accès à tous les coeurs qui Me cherchent véritablement.

Se sacrifier par amour, c'est renoncer à soi-même, ne plus penser à soi, ne plus réclamer et revendiquer, se vouer uniquement à Dieu et à son prochain. C'est là le véritable sacrifice, c'est là la grandeur de la conscience.

Celui qui s'abandonne d'une manière désintéressée gagne plus qu'il ne pressent. Je serai avec lui, et Je lui offrirai ce dont il a besoin et qui est bon pour le salut de son âme.

La véritable grandeur

Mon enfant, seul celui qui s'oublie lui-même montre de la véritable grandeur. Seul celui-là est grand.

Combien petit et mesquin est le moi humain, l'homme dont les pensées et les actes ne gravitent qu'autour de ses propres besoins, qui ne se préoccupe que de son bien-être.

Vois, ce que tu penses et fais aujourd'hui, ce sont les semences pour demain. C'est pourquoi le riche, qui ne se préoccupe que de son bien-être et de ses possessions, perdra tout, petit à petit, selon les circonstances de sa vie, jusqu'à ce qu'il soit devenu si pauvre dans le corps et dans l'âme qu'il doive mendier son pain ou le gagner péniblement.

Chacun reçoit, Mon enfant, en proportion de ce qu'il pense de ce qu'il donne.

Reçois la valeur suprême

 Celui qui voudrait recevoir la valeur suprême, Moi, la force universelle et la plénitude, doit se perdre lui-même, s'offrir lui-même.

Seul celui qui sacrifie son moi personnel pour le bien de l'humanité est riche. Il ne sera pas obligé de vivre dans la rue parce qu'il recevra le nécessaire à partir de Ma plénitude et obtiendra ce qui lui revient en tant qu'enfant de son Père.

Il recevra tout ce dont il a besoin et même au-delà, selon les lois naturelles de cette terre.

La véritable richesse

 La véritable richesse, c'est l'éclat de ton âme, qui entend en elle l'éternel Saint-Esprit, qui est uni à Moi, le grand Esprit primordial. Cet enfant-là ne végétera pas, il recevra à partir de Mes mains, et participera au grand festin de la vie. Non seulement au ciel, mais déjà sur terre.

Qu'est-ce qui te manque, Mon enfant? Tu n'es pas riche à l'extérieur comme les riches de ce monde, mais tu possèdes la richesse intérieure. Ce dont tu as besoin dans la vie extérieure, Je te l'ai donné et davantage même.

Les enfants dans le royaume de la vie spirituelle vivent dans la plénitude. Les hommes reçoivent ce dont ils ont besoin, et davantage même, selon l'éclat intérieur de l'âme. La plénitude entière de l'éternelle patrie ne peut pas être offerte à l'homme, car la terre porte la densification et ainsi le rétrécissement par le temps et l'espace. Beaucoup d'hommes vivent dans cet espace et dans le temps; de la sorte, la planète Terre est surpeuplée. Mais celui qui éveille l'éclat intérieur par la vie en Moi ne manquera de rien sur Terre et ne végétera pas.

Moi, le donateur

 Mon enfant, deviens Mon image consciente!

Vois, Mon amour s'écoule éternellement! Je donne inlassablement les forces de l'amour au grand Tout. Selon la conscience des attributs, ils reçoivent Ma force. Chacun peut puiser dans le courant de l'amour, mais chacun ne peut prendre qu'en fonction de sa conscience.

La conscience des attributs peut être comparée au calice d'une fleur. Plus le calice s'ouvre et se tourne vers la lumière du soleil, plus il y a de rayons de soleil qui entrent dans le calice. Vois, Mon enfant, plus l'homme s'ouvre à Mon amour, c'est-à-dire plus il devient désintéressé, plus il reçoit de forces à partir de Ma force, qui dispense salut et vie.

L'amour se donne toujours d'une manière égale. Il se répand dans toute existence: les êtres spirituels, les hommes, les âmes, les animaux, les plantes et les pierres. Toute existence reçoit.

Plus ton être devient désintéressé et rayonnant, plus tu peux recevoir et donner à partir de Ma source.

Fais-en l'expérience, Mon enfant: donner vaut mieux que prendre! Celui qui donne d'une manière désintéressée reçoit abondamment à partir de la source de l'éternel amour.

Je Suis l'amour

 Je Suis l'amour absolu.

Je ne te vois que comme enfant absolu de Mon amour. Ce qui est imparfait s'éclaircira et disparaîtra par la force de la loi de cause à effet, mais pas l'amour absolu.

Mon enfant, deviens Mon image. Ne vois tes semblables qu'à partir de Ma conscience d'amour absolu. Contemple-les comme des êtres parfaits. Ne regarde pas leurs fautes et leurs faiblesses. Pardonne.

Celui qui ne voit en toutes choses que le parfait, le beau et le noble, vraiment, celui-là contemple tout cela avec les yeux de l'amour. Et celui qui contemple tout à partir de Mon amour, celui-là deviendra vraiment noble et aimant.

Dans un tel homme pénètrent bonté, bienveillance et amour. C'est lui qui pourrait transformer le monde en bien, si le monde voulait l'écouter et approfondir et vivre ses expériences propres.

Deviens Mon image

 Mon enfant, la vie en Moi et avec Moi est belle.

Sois consolé: espère, aime et supporte. Vois, les anges des cieux sont avec toi, et avec tous Mes enfants qui élèvent leur coeur jusqu'à Moi et qui ôtent, chaque jour davantage de leur âme toutes les impuretés, toutes les futilités de ce monde.

Celui qui aspire aux valeurs suprêmes recevra aussi à partir des valeurs suprêmes.

Mon enfant, sois noble et bon. Regarde constamment vers l'intérieur et interroge-Moi, le Seigneur et Dieu en toutes choses. Vois, Je veux te donner la réponse, en fonction de ta conscien-ce, car Je suis tout en tout. Reconnais cela!

Mon enfant, suis Mes instructions, alors tu grandiras et mûriras chaque jour davantage.

Vois, Mon amour et Ma grâce ne t'abandonnent jamais. Moi, ton Sei-gneur, Je te conduis jusqu'au sommet de la paix, où l'éternel soleil ne t'offre que salut et amour.

Chaque particule de l'âme a besoin de Ma lumière parfaite. Si les nombreuses particules de l'âme et les cellules de ton corps sont claires, c'est que tout est accompli en toi.

C'est ainsi que toi aussi tu es une cellule de Mon corps. Vois, elle est lumineuse et claire; comme la rougeur de l'aube, ton être s'épanouit à l'horizon de Ma vie. Tes sens vivent en Moi, et j'agis à travers eux; c'est ainsi que je Suis consciemment en toi, tout en tout.

Puisse la connaissance de ces choses t'accorder la force et la consolation dans toutes les journées laborieuses et aussi riches en sacrifices!

Le soleil de la justice, c'est la volupté de ton âme. C'est ainsi que tu peux mêler ta voix au chant de louange de ton âme, qui dit : "Je suis consciemment en Dieu, Mon Père, et mon Père est consciemment en moi. J'ai trouvé et je ressens l'achèvement de mon âme, le corps spirituel, qui est redevenu l'image de mon Père. Grâce te soient rendues, ô Seigneur, ainsi qu'à ton fils."

Remercie dans la joie et la peine

 Mon enfant, apprends le remerciement correct.

Vois, dans le véritable remerciement, il y a une joie et un désintéressement infinis. Un véritable héroïsme se trouve dans le remerciement authentique, qui surgit du plus profond de l'âme, et qui s'adresse à Moi, l'Eternel. Celui qui remercie pour tout, même dans la maladie et la détresse, s'éveille en Moi, l'Esprit de la vie.

Un profond remerciement apporte réconfort à l'âme et au corps. L'homme qui remercie s'oublie lui-même. C'est par l'oubli de soi, Mon enfant, que s'éveille en chacun Ma force, qui ordonne et purifie tout, qui supprime et efface beaucoup d'impuretés.

Vois, Je Suis aussi la miséricorde. Deviens miséricordieux, et tu deviendras un véritable serviteur de l'humanité.

Le véritable service

Dans l'oubli de soi réside le véritable héroïsme, le véritable service.

Celui qui est un véritable serviteur de l'humanité ne pense pas à l'argent et aux biens. Il se sacrifie pour son prochain.

Vois, cela aussi, c'est un véritable héroïsme, c'est la vraie grandeur.

Le véritable héroïsme

Un véritable héros, c'est celui qui donne tout, qui, comme le bon berger, donne même sa vie pour ses brebis. C'est ainsi, Mon enfant, que j'ai vécu, aimé et donné, Moi, ton Seigneur et Rédempteur.

A présent, sois courageux et suis-Moi. Porte courageusement ta croix, et sache que je la porterai avec toi, si tu te confies à Moi, et si tu me remets toutes tes fautes et faiblesses, en les laissant en Moi, l'Esprit du Christ. Viens, suis-Moi !

Suis-moi

 Celui qui Me suit peut supporter beaucoup, même les accusations et les insultes de ses semblables. Celui qui Me suit consciemment ne parle pas des faiblesses et des fautes de ses semblables et n'entretient pas ses propres imperfections et tendances basses encore existantes par des ruminations et de la crainte.

Celui qui marche à Ma suite donne toujours et toujours. Il est la lumière en Moi et Je brille à travers lui. Ma lumière est en lui et brille à travers lui. C'est ainsi qu'il deviendra un support solide pour beaucoup de choses et beaucoup d'hommes.

Je Suis le bon berger. Toi, sois Ma brebis, douce et fidèle.

Fais preuve de résistance

Les souffrances que tu dois supporter momentanément sont la conséquence des fautes que tu as infligées à ton âme, dans cette vie ou dans des vies antérieures. Maintenant tu peux avoir à en souffrir.

Accepte-les et rends grâce; car dans l'acceptation et dans le remerciement tu reçois la force de supporter ce que Je ne peux pas ôter de toi, du fait que cela contribue au salut de ton âme. Mon enfant, ce qui subsiste, ce que tu dois supporter, cela te donne de nouvelles connaissances sur le chemin.

Supporte, reconnais et mûris, c'est ainsi que tu croîtras vers Moi, que tu t'épanouiras et atteindras la pleine maturité. Vois, Je ne cueille que des fruits parfaitement mûrs, et Je les ramène dans la gloire et la paix que le monde ne connaît pas.

Le monde ne Me connaît pas

Le monde n'est pas la terre. Le monde est tout ce qui vit sur terre et qui ne s'élève pas jusqu'à Dieu, jusqu'à l'Eternel. Le monde, ce sont les rejetons du monde, qui considèrent que la planète Terre est la vérité et la réalité, qui ne peuvent élever leur horizon que jusqu'aux nuages. Au-delà, tout est sourd et muet pour eux.

Celui qui n'a pas d'yeux pour Moi ne Me voit pas. Celui qui n'a pas d'oreilles pour Moi ne m'entend pas. Celui qui n'a pas un sens de l'odorat raffiné ne hume pas le parfum que la vie répand, le Je Suis.

Celui qui ne convoite que les jouissances de ce monde ne sent pas la nourriture que la vie lui offre chaque jour. Il met la main sur les produits animaux, parce que son sens du toucher n'est pas non plus raffiné, noble, et ne touche pas le beau et le tendre dans la lumière et dans l'éclat de la Divinité.

Mon enfant, je t'aime. Mon enfant, l'amour que je porbe à Mes enfants est grand.

Aucun homme ne peut pressentir Mon amour, s'il ne contemple pas avec ses yeux spirituels l'univers dans son éclat et dans la multiple diversité de Ma vie.

Tout ce qui est constitue l'expression de Mon amour. Toute existence rend témoignage d'un Esprit créateur impersonnel, du Je Suis.

Vois, Mon enfant, chaque mouvement de ton corps, chaque souffle, tout ce que tu ressens et dis rend témoignage d'une puissante force éternelle, omniprésente.

Même à l'enfant qui Me calomnie, qui abuse de Mon nom, qui use de violence envers la vie, car en tous et en tout se trouve Ma force. Je donne Ma force à tous Mes enfants de la même manière. Voilà l'amour impersonnel, la vie impersonnelle.

Vois, c'est à cela que tu devines la grandeur de Mon amour. Je ne rends pas les coups, Je ne châtie pas, Je M'offre en chaque homme, en chaque âme, en toute existence.

De même que le soleil ne demande pas: Etes-vous satisfaits de la manière dont je brille? Ou encore: Cela vous est-il agréable que je brille?

Vois, Mon enfant, le soleil donne et donne, il parcourt inlassablement son orbite. Il donne et donne à la lune et aux étoiles, qui donnent à leur tour à la terre et aux hommes. Tout le système solaire, y compris la terre, donne. La terre donne. Vois, à cela tu reconnais dans le petit, le grand donateur universel, l'Esprit de l'amour.

Et les coeurs de Mes enfants qui palpitent pour Moi reçoivent Mon amour d'une manière accrue, du fait qu'ils se tournent vers Moi, tout comme le calice d'une fleur s'expose à la lumière du soleil, pour absorber profondément les rayons du soleil en lui.

Oh! reconnais Mon amour impersonnel! Plus Mon enfant se donne à Moi, l'amour impersonnel, et devient lui-même impersonnel, plus il reçoit à partir de cette force impersonnelle, à partir de Mon amour, jusqu'à ce qu'il devienne lui-même amour, qu'il devienne Mon image, et luise spontanément pour tous les hommes et tous les êtres, pour toute existence. Mon enfant, c'est cela l'amour: Je Suis, et tu peux être.

Deviens impersonnel

La pensée personnelle, la pensée qui gravite autour de ta propre personnalité est humaine. Plus l'homme pense à lui-même, à son bien-être, plus sa conscience est limitée. Celui qui ne pense qu'à lui est très loin de Moi, de l'impersonnel.

Je Suis la vie impersonnelle, la plénitude. Je Suis le Je Suis dans toutes choses, également en toi, Mon enfant.

Je Suis la plénitude, Je Suis tout, sois bien conscient de cela! La plénitude, tout ce qui est, Je le Suis, et Je Suis en toi. Es-tu bien conscient de cela? Si oui, pourquoi crains-tu les hommes et les choses qui se trouvent en dehors de ton soi élevé? Par la crainte, tu confères aux hommes et aux choses la force de te dominer.

Celui qui s'est élevé jusqu'à la vie impersonnelle se tient au-dessus de toutes les tendances et impulsions humaines, il est impersonnel. Il ne pense plus à lui, ne se demande plus si ceci ou cela est bon pour lui. Il sait qu'il possède tout, car Moi, l'Imper-sonnel, la plénitude, J'habite au centre de son âme et dans chaque cellule de son corps.

Beaucoup de Mes enfants sont soucieux pour les temps à venir. C'est pourquoi ils ne possèdent, à l'époque actuelle, que ce vers quoi ils s'orientent, ou beaucoup moins, selon le nombre des doutes et des peurs qu'ils incluent dans leurs plans pour les temps à venir. C'est ainsi, Mon enfant, que se limite celui qui reste accroché à la pensée personnelle, celui qui aspire à posséder tout ce qui est possible, à prévoir tout ce qui pourrait bien advenir durant les prochaines années.

Affranchis-toi de cela. Agis sans cesse dans le sens de l'Esprit. Si tu sais que demain tu quittes le monde temporel, alors plante aujourd'hui encore un arbuste pour ceux qui resteront ici, mais uniquement si tu te sens poussé à cela par ton être intérieur. C´est cela la pensée impersonnelle, l'action dans l'Esprit de l'amour impersonnel qui rend libre.

Celui qui ne pense pas à lui, qui ne donne qu'à partir de la plénitude intérieure: lumière, force, amour et bienveillance, en vérité, celui-là possédera la plénitude, de tout temps et de toute éternité.

L'éternité est ton but

 Tu es un enfant de l'éternité. Sois bien conscient de cela!

Il n'y a pas d'interruption de la vie, car tout est vie. Dans l'infini, il n'y a pas de stagnation, il n'y en a pas non plus en toi, dans ta vie.

Seul l'homme qui oriente toutes ses pensées et préoccupations sur le monde extérieur, sur la matière, est mort. Le coeur de son âme sera un jour à nouveau là où se trouve son trésor, auprès de la matière, qu'il vénérait en tant qu'homme et dont il considérait les jouissances et les vices comme le véritable soi.

L'âme vivra aussi rétrécie que l'était la conscience de l'homme. Bien qu'elle soit un enfant de l'éternité, de l'infini, elle se liera au temps et à l'espace et cultivera la pensée obscure qu'elle est un enfant de ce monde, un enfant de la matière.

Laisse ta conscience prendre son envol vers tous les univers spirituels, de l'ordre jusqu'à la miséricorde, et unis-toi à l'Esprit universel, qui est tout en tout. Cela éveille en toi la pensée d'éternité, la conscience qui n'éprouve plus que la beauté et la pureté infinies, qui font partie de toute vie.

La beauté de l'âme

 La beauté de l'âme, c'est sa pureté. Tu y parviens par un coeur noble, par des pensées altruistes, élevées. Plus tu deviens altruiste, plus tes pensées et ta mentalité sont nobles, plus ton âme deviendra belle.

Seules, la beauté et la noblesse peuvent s'écouler d'une âme belle, pure. D'une âme remplie d'amour désintéressé ne peut s'écouler que de l'amour. D'un coeur et d'une âme qui sont remplis de Ma paix ne peut s'écouler que de la paix. Et d'un homme harmonieux ne peut s'écouler que de l'harmonie.

Ce qui est en toi s'exprime dans ton être, cela imprègne ta nature et ton comportement.

Comment accèdes-tu à la beauté, à la pureté,
à l'amour et à l'harmonie intérieurs ?

 Sois conscient que Moi, l'Esprit de la vie, J'habite en toi.

Je Suis tout en tout. Je Suis le Je Suis, la vie. Contemple tout ce que tu regardes avec les yeux intérieurs, avec les yeux de l'âme.

Lorsque tu es conscient que Je Suis l'amour, l'harmonie et la paix en toutes choses, et que tu vas au-devant de tout ce qui existe dans l'amour, alors rien de négatif ne peut t'arriver. La vie pure, noble, s'unit à tes pensées nobles et désintéressées et t'offre plus que tu ne pressens.

Mon enfant, une myriade de vies jaillit vers toi, à travers toute existence. C'est Moi, Moi qui t'aime.

Reste sans cesse en contact avec Moi, jour et nuit. Alors, je Suis consciemment en toi, et toi, tu es consciemment en Moi.

Laisse l'amour jaillir de ton être, alors tu es vraiment une bénédiction pour ce monde et pour toute existence; et tu pénétreras un jour, rayonnant, dans Ma vie, dans l'éternité.

L'éternité

 L'éternité, la vie, se trouve enfouie dans toute existence.

Que ta conscience s'élance jusqu'aux règnes de la nature, jusqu'aux corps célestes, jusqu'aux hommes, aux âmes, aux êtres et aux animaux. Que ta conscience se déverse, s'écoule jusqu'au noyau central, qui se trouve dans toute existence.

De même que l'abeille pénètre profondément dans le calice d'une fleur, de même ta conscience doit pénétrer profondément dans toute existence. Ne te contente pas de la coquille, de la matière. Si tu te contentes uniquement de l'enveloppe, tu éprouveras toujours la limitation du temps et de l'espace, du fait que tu regardes le

monde physique avec les yeux physiques.

Que ton être intérieur, ta sensation éveillée, ta conscience, se déverse au-dehors et pénètre profondément dans les règnes de la nature, dans les corps célestes, dans toute existence.

Alors, le noyau central de la vie, le Je Suis, s'ouvre. Tu contemples l'éternité, la vie intemporelle et illimitée et tu te sens un avec Moi. Craintes et soucis disparaissent, la mort n'a plus d'ombres, car tu es passé au-delà de la matière.

La mort

La mort est une pensée limitée. La mort est une conscience terrestre, rétrécie.

Celui qui vit en présence de la mort est déjà spirituellement mort. Il croit vivre mais il ne vit pas. Sa vie consiste à végéter, dans un état de langueur qui ne prend pas fin avec la mort, mais qui prend un nouveau début dans la mort: végéter en tant qu'âme, se réincarner, végéter, languir et mourir. C'est là le destin de l'âme et de l'homme, jusqu'à ce qu'ils s'éveil-lent et suivent le sentier de la recon-naissance de soi-même.

La reconnaissance de toi-même te rend libre

Reconnais-toi comme Mon enfant, deviens indépendant de toi-même et de tous les hommes, et tu deviendras libre.

L'homme ne peut rien de lui-même. Ce qu'il possède, ce qu'il acquiert, cela Je le Suis.

Je m'offre, Je Suis tout en tout, Je Suis dans ton prochain. Je M'offre également à toi par des hommes qui t'aiment, et qui font preuve de sollicitude envers toi, dans cette vie.

Aussi, ne demande ni biens ni argent à aucun homme. Ce que tu reçois, accepte-le avec reconnaissance, et vois Ma présence, dans cela, comme donateur.

Ce que tu reçois, ne le gaspille pas. Tiens la juste mesure en tout et avec tous, car ce qui t'est donné par d'autres personnes vient de Moi.

Je Suis à ton service par ton prochain, Je Suis à ton service par le Soleil, la Lune et les étoiles, Je Suis à ton service par les règnes de la nature. Ce que tu reçois, accepte-le avec reconnaissance, car tout ce qui est bon et aimant vient de Moi.

Je veille sur toi jour et nuit. Je prends soin de toi, Mon enfant, car Moi, ton Père, Je t'aime.

Vois, Mon enfant, celui qui se confie à Moi reçoit. Ne prends rien de ce que tu reçois comme évidence. Et ce que tu possèdes, gère-le bien. Ne te considère que comme un enfant gratifié. N'accumule pas Mes dons.

Je prends soin, J'offre, J'aide, Je guéris. Reconnais-Moi en toutes choses, et accepte tout avec reconnaissance, même si cela te semble doulou-reux sur le moment. Sache que plus d'une âme mûrit par la souffrance.

Réalise Ma Loi, qui est tout, alors tu recevras vraiment à partir de la plénitude. Celui qui convoite Mes dons, qui tire Mes cadeaux à lui et les considère comme sa propriété, les garde et dit : "Moi, moi, moi, uniquement moi, tout pour moi!", cet enfant-là perdra tout, et se tiendra un jour comme mendiant devant Moi.

Tu vois, cela, c'est l'esclavage, l'asser-vissement et l'enchaînement de l'âme. Par la loi de cause à effet, ceux qui vivent dans l'égocentrisme, qui ne pensent qu'à eux-mêmes, qui défendent ce qui leur a été offert par Moi et qui veulent en posséder davantage encore, ceux-là s'appauvriront. Ils perdront tout, tout leur sera pris par la loi des semailles et des récoltes.

Chaque âme devra un jour se reconnaître elle-même, sa nudité et son dépouillement, son petit moi illusoire, qui doit être sacrifié, pour devenir vraiment libre en Moi, le Dieu libre, l'éternel donateur qui est tout en tout.

Le sacrifice désintéressé

Ne te défends pas, et ne défends pas ce qui ne t'est donné que pour la possession et la gestion.

Celui qui se défend et qui défend Mes dons est lié. Celui qui est lié ne peut pas se libérer lui-même, à moins qu'il ne se sacrifie à Moi, l'Eternel.

Mon enfant, sacrifie-toi par Mon amour. L'amour est la force la plus puissante dans l'univers, elle donne sans cesse, elle se sacrifie sans cesse.

Ce que tu fais devrait être pénétré par l'amour désintéressé. Cela n'est possible que si tu ne regardes pas la chair, mais le noyau central de chaque âme.

Regarde à travers la matière, et unis-toi au noyau central, à Moi, la Divinité. Alors tu ne contemples que la pureté, alors tu ne vois que l'amour, tu ne peux donner que de l'amour, parce que la pureté et l'amour communiquent avec ton coeur désintéressé, et tu vis impersonnellement selon la Loi.

Deviens impersonnel.

La pensée égocentrique

La pensée personnelle est une pensée humaine, égocentrique. Elle est rétrécissante et centrée sur elle-même. C'est une pensée spatiale et temporelle, une pensée esclave.

Cette pensée rend l'homme mesquin et sec de coeur. Elle conduit à la haine et à l'hostilité, et celles-ci, à leur tour, conduisent au vol et aux liens, parce que le penseur égocentrique voudrait garder tout pour lui-même, tout ce à quoi on peut aspirer.

Ce coeur égocentrique est loin de Moi, car il veut recevoir et ne veut pas donner. Cet homme n'est pas un enfant libre de la véritable vie, mais un homme de ce monde, centré sur la matière qui n'est rien d'autre que Mon Esprit, de la conscience dégradée et, en fin de compte, Ma propriété.

Mais Je ne pense pas à Ma propriété. Ce qui est à Moi est également à toi, ce qui M'appartient t'appartient également.

Celui qui gère correctement sa propriété, qui est également Ma propriété, dans la conscience que tout est Esprit et doit à nouveau être élevé jusqu'au principe suprême, celui-là Me recon-naîtra Moi, le donateur, en toutes choses et deviendra impersonnel en agissant d'une manière impersonnelle. Il ne pense plus à lui, mais à Moi, qui suis tout, en toutes choses.

Mon enfant, alors seulement, l'homme peut vraiment recevoir et devenir libre de lui-même, de sa pensée égocentrique.

Deviens libre de toi-même

Construis sur Dieu, aie confiance en Moi, dans toutes les circonstances de la vie, sois impersonnel! Chaque homme doit renoncer un jour à tout, pour devenir libre pour le véritable voyage de l'âme vers la lumière de la Divinité.

C'est pourquoi tu dois devenir libre. Ne te lie à aucun homme, mais sens-toi uni à chaque homme, en tant qu'unité dans la filiation de Dieu.

Deviens libre du vouloir propre, et exerce-toi à reconnaître Ma volonté. Tu reconnaîtras bien vite Ma volonté, si tu t'analyses toi-même: ta pensée est-elle encore nourrie de volonté propre? Est-ce toi qui veux, ou t'en remets-tu à Moi, le guide de toutes choses?

Eprouve tes paroles. Combien de fois parles-tu encore de toi-même? A cela aussi tu reconnais ta volonté propre, ton égocentrisme. Eprouve-toi, pour voir combien de fois, quand et pourquoi tu te défends, à cela aussi, tu reconnais ton moi et ta volonté propre.

Deviens impersonnel, deviens rayon-nant. Donne amour et lumière, et tu te tiendras dans la lumière de ton Père.

Tiens-toi en Moi, dans Ma lumière

Tu dois être le reflet de Ma vie.

Réfléchis à tes actes. Demande-toi si Jésus de Nazareth aurait agi comme tu aimerais agir. Considère tes pensées, tes paroles et tes actions dans la lumière du Nazaréen, et en cela reconnais-toi comme étant Mon enfant.

Dispense de la lumière par le désintéressement, et la lumière se fera en toi et autour de toi.

Je Suis la lumière. Rien ne reste caché dans Ma lumière. Tout sera manifesté, tout reflétera Ma lumière, tes pensées, paroles et actions bonnes, comme celles qui sont basses. La lumière est la force de la semence, car sans lumière, rien ne peut croître. C'est pourquoi Ma lumière arrose, fait germer et croître ta semence, jusqu'à ce que tu te reconnaisses à tes propres fruits et que tu arraches les mauvaises graines, y compris la racine, par la victoire sur toi-même.

Alors, la lumière et la clarté grandiront en toi, tu sèmeras de bonnes graines et tu récolteras de bons fruits. Il ne peut y avoir que de bons fruits dans la lumière, dans Ma lumière. Je ne mets pas la lumière de Mon enfant sous le boisseau, Je la mets sur le boisseau, afin qu'elle luise pour beaucoup d'hommes.

Ainsi, Mon enfant, brille, rayonne, deviens désintéressé, oublieux de toi-même, alors l'univers te servira et tous ceux qui y habitent dans le pur habit de lumière.

Que tes pensées soient comme tes paroles

Mon enfant, s'il t'est possible d'exprimer tout ce que tu penses, et si tes paroles sont comme tes pensées, la musique des sphères célestes, la mélodie de l'amour, qui n'égare pas les coeurs, mais qui les amène à l'éveil et à l'écoute, alors tu mènes une vie libre.

Si tes pensées et paroles sont légitimes, tu accompliras vraiment des actes héroïques dans Mon Esprit.

Vois, petites et mesquines sont souvent les actions de ceux qui Me portent sur leurs lèvres, mais pas dans leur coeur.

Ces actions factices, qui ne reposent que sur l'amour de soi-même et qui veulent faire étalage, ne représentent que bruit et fumée devant Moi, l'Absolu.

Vois, J'ai créé des enfants parfaits. Je ne peux pas agir en celui qui n'aspire pas à la perfection en pensées, paroles et actions.

Sois héroïque, prêt à tous les sacrifices! Sacrifie-toi, sacrifie ton moi humain, ta pensée personnelle, tes opinions, tes désirs, tes tendances et nostalgies basses, ton aspiration à développer ta personnalité!

Deviens impersonnel. Une vie cons-ciente, désintéressée, est une vie en Dieu.

Vis consciemment 

Ce que tu fais, fais-le entièrement, et analyse tes actes, s'ils peuvent être portés par Moi, le Christ.

Détourne-toi des excitations sensorielles et des appétits sensoriels, aspire à l'amour supérieur, alors tu t'élèveras jusqu'à l'amour de Dieu et tu te relieras à l'amour absolu, à Moi.

L'amour élevé est l'amour mystique. C'est le don mystique, en vue de croître et de mûrir dans la prise de conscience que l'amour possède également ses degrés, de l'ordre jusqu'à la miséricorde.

Si tu es parvenu jusqu'à la septième étape, alors tu as parcouru tous les degrés de l'amour et tu t'es élevé jusqu'à l'amour absolu, jusqu'à l'union avec Moi, l'amour absolu. Alors, tu es vraiment un avec Moi, et tu vis la haute période de joie et de bonheur à laquelle tu n'as goûté que partiel-lement sur les niveaux vers l'amour absolu.

Tu reposes maintenant vraiment dans les bras de ton époux, qui t'attire comme épouse et en même temps comme enfant sur sa poitrine et qui t'offre le baiser béni, qui te marie à Lui, le grand Universel, auquel tu appartiens désormais en toute éternité.

Deviens Mon épouse

Je Suis ton époux, viens, Mon épouse, pare-toi avec la couronne de la vertu, avec le sceptre de la paix, avec l'aspiration héroïque de Me plaire entièrement.

Revêts la ceinture de l'amour désintéressé et ennoblis-toi en toutes choses. Détache-toi de tout ce qui est instinctif. Puissent tes efforts ne connaître qu'un seul but: pureté, pureté à tout prix.

Echange ta volonté propre contre la volonté de Dieu, échange l'amour de toi-même contre l'amour d'un enfant pour son Père. Renonce à tes sensations basses et développe des sentiments nobles et élevés. Sacrifie tes tendances sensuelles, et rapproche-toi de Moi, par tes sens.

Toutes Mes pensées et préoccupations visent à M'unir à toi, Moi, la pureté et l'amour mêmes. Si telles sont également tes aspirations, alors tu t'élan-ceras chaque jour plus haut et tu te rapprocheras de Moi, du Je Suis d'éternité en éternité.

Chemine sur le sentier de la vertu et de la douceur. Sacrifie tes passions, tes pensées égoïstes, alors tu entendras ton sublime époux, et tu ressentiras, penseras, parleras et agiras comme Il le désire. Oui, ton langage et ton action seront pareils au Je Suis, ton époux.

"Viens, Mon épouse!"

Tu es vraiment Ma bien-aimée

Enfant bien-aimé, écoute-Moi, ton Père et Seigneur, et accomplis ce que Je te conseille.

Vois, plus tu vis dans l'Esprit de ton Père, plus tu te rapproches de Moi.

Beaucoup de Mes enfants humains croient que J'ai des préférences pour certains d'entre eux. C'est là une conception humaine et non spirituelle. L'Esprit de la vie n'a aucune préférence, il aime tous Ses enfants. La différence se trouve dans le fait qu'un enfant s'est plus rapproché de Mon coeur rayonnant d'amour qu'un autre.

Vois, les hommes qui habitent dans les pays du Sud, où il fait plus chaud que dans le Nord, ne diront jamais qu'ils sont plus aimés par le soleil que les hommes du Nord. C'est la loi universelle, qui, en fonction de son intensité, agit différemment dans les pays du Sud et dans ceux du Nord. Le soleil, pourtant, brille à chaque instant de la même manière.

Si tu es plus près du coeur de ton Père par ta nostalgie et par ton aspiration spirituelle vers Moi, alors tu ressentiras davantage les rayons réchauffants et enveloppants de Mon coeur d'amour que l'enfant qui se trouve encore dans l'ombre de ses sentiments et de ses passions.

Malgré tout, l'Esprit de l'amour parle également à Son enfant encore prisonnier de son égoïsme. Mon enfant bien-aimé, sors de ta limitation, fais éclater la cuirasse de ton moi humain, afin que la lumière éternelle puisse t'éclairer et te libérer de tout ce qui est humain, afin que tu vives vraiment à travers Moi, le Je Suis d'éternité en éternité.

Je Suis

Eveille-toi chaque jour davantage en Moi, Je Suis en toute existence. Contemple la nature en Moi, le Je Suis. Elle vit parce que Je suis.

Contemple la pierre, les minéraux, avec les yeux spirituels. Laisse jaillir la sensation primordiale de ton être intérieur. Alors résonneront consciem-ment à ton oreille intérieure ces mots: Je Suis la force dans la pierre, Je Suis la vie.

Contemple les fleurs et les buissons, les arbres et les fruits avec les yeux intérieurs. Communique avec les forces intérieures, qui sont actives en toutes choses, et tu M'entendras à nouveau, Moi le souffle de ton Père céleste, murmurer ces mots: Mon enfant, Je Suis.

Je Suis le soleil, Je Suis chaque corps céleste, Je Suis le firmament et chaque existence. Je Suis la nature, la pierre, le minéral, la fleur, le buisson, le fruit.

Je Suis.

Je Suis dans chaque petit animal, Je Suis sa vie. Ne le tue pas délibérément, mais considère-le comme ton petit "prochain". Offre-lui ton amour désintéressé, car dans l'animal aussi Je Suis la force, l'amour et la radiance solaire.

Aime, aime, Mon enfant! Inonde d'amour ce qui est bas et mauvais. Aime, surtout ton prochain, ta soeur, ton frère. Vois, Je Suis également en chacun de vous la force, l'Esprit Père-Mère, l'amour, qui aimerait conduire et accompagner l'enfant.

Vis consciemment, Mon enfant, dans l'accomplissement des saintes Lois, alors ton âme entamera bien vite à nouveau le jubilate intérieur, et le courant de la sainte sensation primordiale t'animera entièrement.

Alors tu ressentiras et diras consciem-ment, avec une profonde reconnaissance: «Le Père et moi, nous sommes un.»

Ce n'est que de cette manière que tu pourras M'aimer et que tu M'aimeras davantage que ce monde.

Sois libre de toi-même

Etre libre de soi-même signifie penser toujours moins à soi et à ses propres besoins.

Etre libre signifie ne pas aspirer aux possessions et aux biens, mais se confier à Celui qui connaît toutes choses, qui est tout.

Celui qui est vraiment libre est riche. Et celui qui est riche à l'intérieur n'aspire pas aux possessions. Il possède tout et tout est à son service.

Cette liberté ne peut pas être acquise avec de l'argent et des biens, mais uniquement avec un coeur en or, qui ne pense pas à lui-même mais qui bat pour son prochain.

Des hommes au coeur d'or sont vraiment heureux. Ce sont ceux qui animent le monde, qui apportent la paix dans le monde par le désintéressement et l'oubli de soi.

Deviens libre, Mon enfant, de la pensée égocentrique, des sentiments et désirs personnels, alors tu recevras ce dont tu as besoin pour ta vie et au-delà.

Marche dans les vertes prairies odorantes, elles sont à toi. Marche dans les prés en fleurs, dans les forêts qui murmurent, elles sont à toi. Tout ce que tu contemples renferme l'éternel Esprit, ton héritage. C'est donc à toi, parce que la substance de toute vie est présente en toi.

Apprends à utiliser ton héritage d'une manière correcte, alors l'infini se mettra à ton service.

L'infini, l'Esprit en toute existence, est à ton service

 Tout ce qui existe voudrait te servir toi, l'enfant universel, la vie la plus haute qui ait pris forme.

Vois, Mon enfant, ce que tu vois est conscience. La conscience de la vie universelle individuelle est élaborée de telle manière par Moi qu'elle est au service de la conscience située sur un plan supérieur.

Toi, en tant que conscience située immédiatement après la conscience suprême, en tant qu'enfant de Dieu, tu possèdes la faculté de t'assujettir toute la vie universelle.

Assujettis-toi la terre, c'est ce que J'ai dit aux Miens. Je voulais dire par là: quand l'homme apprend à reconnaître et à interpréter d'une manière correcte les aspects de la conscience de la terre, il commence à pressentir ce qu'est la conscience universelle, le Saint-Esprit en toute existence.

Mon enfant, raffine tes sens, crée un espace au fond de toi-même pour toutes les sphères de conscience, alors tu éprouveras que tu es vraiment, après Moi, ton Père, la plus haute créature, car l'infini est à ton service, la conscience universelle, Mon Esprit.

L'Esprit est conscience, l'Esprit est force. Je Suis tout en tout, l'Esprit de ton Père, le serviteur de tous Ses enfants.

Accède à cette conscience élevée par le don. Donne, ainsi que Moi Je M'offre éternellement, Moi, l'Esprit, la force de ton Père.

Je Suis l'Eternel, l'éternel donateur.

Donner rend libre

Mon enfant, tu possèdes tout ce que Je possède. Reconnais et comprends cette affirmation dans sa profondeur.

Celui qui possède tout ce que renferme l'infini, que voudrait-il encore avoir? Revendique ton héritage à travers la foi et la confiance en Moi, alors ton amour pour Moi grandira et se développera aussi.

Reconnais-le: dans tout l'infini, il n'y a pas de hasard. Tout est bien ordonné et intégré dans Ma grande Loi. Efforce-toi de sortir du rayon d'action des causes et des effets, des semailles et des récoltes, alors tu éprouveras vraiment ton héritage et tu pourras l'utiliser d'une manière correcte.

Combien petits et mesquins sont donc ceux qui sont pauvres en spiritualité! Ils accumulent et ergotent, ils contestent et se plaignent et sont malgré tout pauvres et restent pauvres, jusqu'à ce qu'ils reconnaissent leur véritable héritage, qui ne peut être acquis que dans l'humilité et le désintéressement véritables.

Mon enfant, accepte tout, tel que c'est, et ne te plains pas ! car tout ce qui te touche, joie et peine, tu l'es toi-même. Tu es le bâtisseur de ton destin, mais également le conquérant du véritable héritage éternel.

Tel que tu te donnes, tel tu es. Comme tu fais ton lit, tu te coucheras ce soir. Reconnais cela, Mon enfant.

Contemple tout cela dans la lumière de la miséricorde et de l'amour. Ces qualités de ton Père montrent tes tendances et impulsions humaines encore existantes, afin que tu les sacrifies à Moi, l'Eternel, sur l'autel de la miséricorde et de l'amour.

Le véritable sacrifice libère, il conduit à l'action correcte. Sacrifie ton moi et revendique ton héritage véritable, éternel, la vie universelle, le Je Suis, alors l'infini se met à ton service, la vie.

Je Suis la vie.

Le sacrifice

 Se sacrifier sur Mon autel de l'amour, c'est ce qu'il y a de plus pénible pour Mes enfants humains. Pour renoncer à tout ce qui est de ce monde, pour gagner le grand Tout, il est nécessaire de faire preuve de grandeur intérieure et d'avoir confiance en Dieu.

Celui qui se sacrifie ne contemple tout d'abord rien que de la fumée, la fumée de ses passions et instincts, de ses pensées et aspirations vaines.

Quand la fumée a disparu, celui qui aspire à l'union avec Dieu ne voit tout d'abord que de la cendre, la cendre de son moi inférieur.

A présent, il importe de chercher dans la cendre la petite étincelle, la lumière du Christ. Cela signifie à nouveau travailler sur toi-même, Mon enfant.

Celui qui veut se sacrifier à Moi doit maintenant éloigner les cendres de son moi inférieur encore présent et attiser avec foi la lumière du Christ qui brûle, l'étincelle de son âme; il se rapprochera de Moi, Dieu, l'Eternel, par la lumière du Christ.

Cela implique à nouveau un sacrifice. Chaque jour, chaque heure et chaque minute il doit faire attention à lui-même, à ses pensées basses renaissantes toujours, qui se lèvent sans cesse dans l'humeur de l'homme et veulent recouvrir la lumière du Christ.

Avec une volonté de sacrifice héroïque, il doit lutter contre les enveloppes de l'âme, contre les voiles de l'âme qui subsistent encore, contre son subconscient et son conscient, jusqu'à ce que toutes les racines du moi humain soient éloignées du champ de l'âme et que les cellules cérébrales n'enregistrent plus que noblesse, pureté et que les sens ne ressentent et ne désirent plus que la noblesse.

Reconnais-le, Mon enfant: alors tu agrandis vraiment la lumière du Christ en toi, qui s'unit alors à la lumière primordiale de ton Père.

Mets-toi à l'oeuvre, accomplis de grandes actions! Commence, sacrifie-toi, et purifie tout ce qui est encore humain et qui s'attache à toi; alors, par la confiance et la foi, tu accéderas au véritable amour et à l'union avec Moi, ton Dieu et Père.

Purifie-toi de tout ce qui t'agite

Mon enfant, la volonté de l'homme a plusieurs aspects: le conscient, le subconscient et les enveloppes de l'âme. Ces aspects constituent la volonté humaine, les sentiments, pensées et désirs égocentriques.

Vois, Mon enfant, si tu veux devenir libre de toi-même, libre de ton moi inférieur, alors n'évacue pas les problèmes qui t'agitent. Surmonte-les par un effort de volonté spirituelle, en Me remettant tout ce qui n'est pas maîtrisé.

Dépose cela sur Mon autel de l'amour, jusqu'à ce que tu sois libre de ton problème torturant. Même si cela semble t'abattre de nombreuses fois, dépose-le à temps sur Mon autel de l'amour. Moi, ton Père, Je transformerai la partie que tu laisses sur Mon autel.

Les éléments de ton problème qui t'agitent et t'oppressent toujours mal-gré ton sacrifice, apporte-les-Moi, jus-qu'à ce que tout soit transformé, par Moi, ton Seigneur et Dieu, ton Père.

Vois, Mon enfant, la lutte est engagée contre l'homme jusqu'à ce que tout soit surmonté par la force de Mon fils, la force du Christ rédempteur, jusqu'à ce que l'homme se soit libéré de ses sensations, pensées et désirs égocentriques, jusqu'à ce que le conscient et le subconscient soient spiritualisés et que les enveloppes de l'âme soient illuminées.

Vois, Mon enfant, cela, l'homme et l'âme doivent le vaincre eux-mêmes, mais avec la flamme rédemptrice de soutien et d'assistance, avec le Christ, Mon fils. Viens, et mets-toi en route. Commence!

Chemine avec Moi, Je Suis ton accompagnateur

Où que tu ailles et où que tu te tiennes, tu te trouves dans le jardin de l'amour, lorsque Moi, l'Esprit de la vie, Je Suis ton accompagnateur.

Chemine dans la conscience de Dieu, sachant que Je Suis tout en toutes choses, alors les règnes de la nature s'inclinent devant toi, Mon enfant, et à partir des broussailles épineuses qui bordent éventuellement ton chemin, poussent des roses spirituelles en l'honneur de celui qui t'accompagne consciemment, et en ton honneur, car tu es Mon image.

Considère tout dans Ma conscience, laisse ta conscience affluer dans les minéraux, dans les plantes et les animaux, et ressens l'unité avec toutes les formes de vie, alors tu verras clairement que l'essence de ton existence se trouve dans toutes les formes de vie et que l'essence de toutes les formes de vie se trouve en toi.

Mon enfant, si tu mutiles un animal, ta conscience souffre et, ultérieurement, toi également, parce que tu te charges en raison du mauvais traitement infligé à l'animal et que tu te nuis ainsi à toi-même.

Reconnais-le: celui qui mutile la nature, celui qui occasionne consciemment des torts aux animaux, celui-là aura à en souffrir lui-même un jour, car il se mutile lui-même et s'occasionne lui-même des souffrances, du fait qu'une partie de sa conscience se trouve dans toutes les formes de vie, que l'essence de toutes les formes de vie se trouve en lui, dans l'âme de l'homme.

Reconnais cela et agis en conséquence!

Alors, Je serai ton accompagnateur conscient, et nous marcherons la main dans la main à travers le jardin de l'Infini, dans la conscience, Mon enfant, que ce qui est à Moi est également à toi, et que ce qui est à toi, cela, c'est Moi, ton accompagnateur. Je t'offre une rose issue des cieux, toi-même, Mon enfant pur. Je Suis le noyau central et tu es la parure de l'être intérieur, l'habit de l'amour.

Je Suis l'amour

Mon amour est illimité. Il ne connaît ni temps ni espace. Tout ce qui existe est l'expression de Mon amour.

Même le mal qui s'exprime dans ce monde renferme aussi Mon amour. Le mal ne pourrait jamais pardonner s'il n'était que mauvais. Dans le mal se trouvent les dispositions au bien, en lui se trouve le principe de transformation et de pardon, l'amour. Ce n'est que par l'amour que l'homme trouve le pardon, et ce n'est que par l'amour qu'il lui est pardonné.

Reconnais la grandeur dans l'action universelle toute-puissante de Dieu, ton Père. Le mal, le mauvais, le satanique n'est jamais uniquement mal, mauvais et satanique, quelle que soit la mesure avec laquelle ce qui est bas s'exprime et se déchaîne.

En tout, dans le noble et le bien, comme dans le mal, dans le bestial, se trouve l'amour, le principe préservateur et transformateur. C'est ainsi que Je Suis l'Esprit universel, qui se trouve en toutes choses, et qui, en fin de compte, conduit tout au bien, au pur et au noble, à Moi, l'amour dont Je Suis l'expression.

Deviens un contemplatif

Je Suis en toutes choses, Moi, l'Esprit universel de la vie. Reconnais-Moi tout d'abord en toi, et aspire à la perfection, afin que tu redeviennes divin, comme Je t'ai créé. Si tu élèves tes pensées et tes nostalgies vers Moi, l'Eternel, alors tu Me reconnaîtras et Me contempleras également Moi, la vie, en toutes choses.

La vision de l'éternité est fermée à l'homme de ce monde; beaucoup est révélé à l'homme de l'Esprit, il Me contemple Moi, l'essence de la vie, en toute existence.

Si tu reconnais l'essence de toute existence en toi, alors tu te contempleras comme partie de l'univers et tu te reconnaîtras en toutes choses.

Reconnais et éprouve en toi que Je Suis tout ce qui est noble, bon et pur, car Je Suis la vie. Il n'y a pas de vie en dehors de Moi. Je Suis tout en toutes choses. C'est ainsi que ta vie aussi est la vie en toutes choses, parce que Je Suis en toi et que toi, tu es en Moi.

Reconnais-toi comme une partie du grand tout, qui renferme à son tour toutes les parties de la vie en lui. C'est ainsi que tu es vie universelle issue de Moi. Comme tout est renfermé en tout, tu te trouves également en tout, en tant qu'essence vitale.

Contemple-Moi en toi, et tu Me contemples dans toutes les formes de vie.

Si tu nuis à ton prochain, tu te nuis à toi-même, parce que toi aussi tu te trouves en tant qu'essence vitale dans ton prochain, si tu le calomnies et si tu le bafoues, tu te calomnies et tu te bafoues toi-même et en même temps Moi, car Je Suis en toutes choses et aussi ton essence vitale. Si tu voles et si tu rejettes ton prochain, tu te voles à toi-même la force de vie, tu rejettes ton véritable Soi et en même temps Moi, qui suis en toutes choses.

Si tu mutiles le règne végétal et animal, tu te mutiles toi-même, tu te rabaisses au niveau de l'homme bestial et tu réduis ainsi ta force vitale, le Je Suis. Reconnais cela et contemple la vie en toutes choses, alors tu Me contemples Moi.

Le véritable sage voit les hommes et les êtres, toute existence dans la lumière de la Divinité. C'est pourquoi il est illuminé et sage, du fait qu'il ressent immédiatement ce qu'est la vie, la Loi. Je Suis la Loi en toi, Moi, ton Seigneur et Dieu, d'éternité en éternité.

Sois conscient du grand tout, car tu es vie universelle, du fait que Je Suis en toi et toi en Moi, la vie.

Ce que tu penses, tu l'es

L'expression de ton être extérieur, tes gestes et ta mimique, ton habillement et ton comportement caractérisent tes pensées. Celui qui te regarde sait qui tu es, celui qui ne fait que te voir ne te reconnaît pas.

C'est pourquoi il te faut apprendre à te connaître toi-même, alors tu apprends également à contempler. Tu regardes les hommes et les choses avec les yeux de l'Esprit, auxquels tout est manifesté. Tant que tu ne fais que voir, tu n'aperçois que l'extérieur. Tu juges l'extérieur, parce que tu ne te connais pas toi-même.

Celui qui juge peut être sûr que des éléments semblables se trouvent en lui. Celui qui déprécie son prochain renferme ce qu'il conteste chez son prochain, ou ce qu'il lui adresse en paroles méchantes.

Reconnais-toi dans ton prochain. Ce que tu penses de lui, cela tu l'es toi-même. Mais celui qui regarde, qui contemple, s'est analysé lui-même et regarde les hommes et les choses avec les yeux intérieurs de la miséricorde, avec l'expression de la compréhension, de la bienveillance, de l'amour compréhensif.

Deviens un contemplatif!

Le  Père et Moi, nous sommes un

Ces paroles de Jésus sont des paroles du Christ.

«Le Père et Moi, nous sommes un» signifie: nous sommes un même Esprit, une même vie, une même vérité et un même amour.

Mon enfant, chaque âme trouvera un jour cette unité avec Moi, par Ma grâce éternelle. Exerce-toi, afin que tes pensées, sensations, désirs et actions soient les Miens, alors tu parviendras au courant unique, qui connaît toutes choses, qui contemple toutes choses, qui est toute existence, Dieu.

Deviens divin, deviens impersonnel. Oublie-toi, c'est ainsi que tu Me gagnes Moi, l'Impersonnel.

Pense toujours moins à ton petit moi, mais laisse-toi conduire par Moi, alors tu Me gagnes, Moi. N'interromps pas les autres, quand ils parlent; sois calme, sois impersonnel. Reste uni à Moi, alors Moi, la force éternelle, Je serai actif en toi, et tes paroles seront denses et puissantes pour tous ceux qui parlent beaucoup et qui disent des futilités. Sois libre de toi-même, alors ta parole sera Ma Parole.



--
Joseph Russo

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur