Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

jeudi 31 janvier 2013

Mémorendum de Dieu



 

Tout simplement magnifique !!!


http://www.youtube.com/watch?v=ON1-cZCo_RQ

 

Avec Amour et Lumière

 

_

__,_._,___

INREES | La voie spirituelle peut-elle guérir ?

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

La souffrance incite parfois celui qui la traverse à s'engager dans une recherche spirituelle. En Occident, celui dont on attend qu'il soigne est le plus souvent le psychothérapeute. Jacques Vigne, psychiatre français engagé depuis plus de vingt-cinq ans en Inde, nous fait explorer les liens qui existent entre psychologie et spiritualité.
(RE)VOIR la conférence »


Jacques Vigne nous présente deux cas de personnes remises après une découverte spirituelle.
Remettre en question ce qu'un maître nous dit, un point important selon Jacques Vigne.
Jacques Vigne nous propose des conseils pratiques et fait le pont entre méditation et neurologie.
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



mercredi 30 janvier 2013

Discours en paraboles : son explication

la parabole du semeur et son explication




Méditation quotidienne: Discours en paraboles : la parabole du semeur et son explication
Catholique.org
Une méditation pour aujourd'hui   mercredi  30  janvier  2013  
 

Discours en paraboles : la parabole du semeur et son explication


1ère lecture, He 10, 1-10

L'ancienne Alliance ne présente que l'ébauche du bonheur à venir, et non pas l'image exacte des réalités. Elle est donc absolument incapable de mener à leur perfection ceux qui viennent prendre part à ses sacrifices qui sont toujours les mêmes, offerts indéfiniment chaque année. Autrement, si ce culte avait purifié les gens une fois pour toutes, ils ne se sentiraient plus coupables d'aucun péché, et l'on aurait cessé d'offrir les sacrifices. Mais ceux-ci, au contraire, comportent chaque année un rappel du péché. Il est impossible, en effet, que le péché soit enlevé par le sang des animaux. Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit, d'après le Psaume : Tu n'as pas voulu de sacrifices ni d'offrandes, mais tu m'as fait un corps. Tu n'as pas accepté les holocaustes ni les expiations pour le péché ; alors, je t'ai dit : Me voici, mon Dieu, je suis venu pour faire ta volonté, car c'est bien de moi que parle l'Écriture. Le Christ commence donc par dire : Tu n'as pas voulu ni accepté les sacrifices et les offrandes, les holocaustes et les expiations pour le péché que la Loi prescrit d'offrir. Puis il déclare : Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. Ainsi, il supprime l'ancien culte pour établir le nouveau. Et c'est par cette volonté de Dieu que nous sommes sanctifiés, grâce à l'offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes.

Psaume, Ps 39 (40), 2abc.4ab, 7-8a, 10, 11

D'un grand espoir j'espérais le Seigneur : il s'est penché vers moi. Dans ma bouche il a mis un chant nouveau, une louange à notre Dieu. Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ; tu ne demandais ni holocauste ni victime, alors j'ai dit : « Voici, je viens. » J'annonce la justice dans la grande assemblée ; vois, je ne retiens pas mes lèvres, Seigneur, tu le sais. Je n'ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur, je n'ai pas caché ta fidélité, ton salut ; j'ai dit ton amour et ta vérité à la grande assemblée.

Evangile selon St Marc, chapitre 4, 1-20

Jésus s'est mis une fois de plus à enseigner au bord du lac, et une foule très nombreuse se rassemble auprès de lui, si bien qu'il monte dans une barque où il s'assoit. Il était sur le lac et toute la foule était au bord du lac, sur le rivage.
Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles, et il leur disait, dans son enseignement :
« Écoutez ! Voici que le semeur est sorti pour semer.
Comme il semait, il est arrivé que du grain est tombé au bord du chemin, et les oiseaux sont venus et ils ont tout mangé.
Du grain est tombé aussi sur du sol pierreux, où il n'avait pas beaucoup de terre ; il a levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde ; et lorsque le soleil s'est levé, ce grain a brûlé et, faute de racines, il a séché.
Du grain est tombé aussi dans les ronces, les ronces ont poussé, l'ont étouffé, et il n'a pas donné de fruit.
Mais d'autres grains sont tombés sur la bonne terre ; ils ont donné du fruit en poussant et en se développant, et ils ont produit trente, soixante, cent pour un. »
Et Jésus disait : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! »

Prières

Prière d'introduction
Conscients des timidités de l'âme humaine pour accueillir la Parole de Dieu, adressons à l'Esprit cette ardente prière liturgique : "Viens en nous, Esprit Créateur. Visite les âmes des tiens ; Remplis de la grâce d'en-haut les cœurs de tes créatures !". Par cette prière, nous ouvrons nos cœurs, en suppliant l'Esprit de les remplir de lumière et de vie. Esprit de Dieu, rends-nous disponibles à ta visite, fais grandir en nous la foi en la Parole qui sauve. Sois la source vive de l'espérance qui germe en nos vies. Sois en nous le souffle d'amour qui nous transforme et le feu de charité qui nous pousse à nous donner nous-mêmes à travers le service de nos frères.
Demande
Demandons au Seigneur la grâce de devenir une terre fertile, qui reçoit la semence de l'Évangile et qui porte du fruit.

Points de réflexion

1. Jésus s'adresse à la foule avec la célèbre parabole du semeur. C'est une page en quelque sorte « autobiographique », parce qu'elle reflète l'expérience même de Jésus, de sa prédication : il s'identifie au semeur, qui sème la bonne semence de la Parole de Dieu, et il se rend compte des différents effets obtenus, selon le type d'accueil qui est réservé à cette annonce. Il y a ceux qui écoutent la Parole de façon superficielle mais ne l'accueillent pas ; il y a ceux qui l'accueillent sur le moment, mais qui ne sont pas constants et perdent tout ; il y a ceux qui se laissent dominer par les préoccupations et les séductions du monde ; et il y a ceux qui écoutent de façon réceptive comme la bonne terre : là, la Parole porte du fruit en abondance.
2. Cet Evangile insiste aussi sur la « méthode » de la prédication de Jésus, c'est-à-dire justement sur l'utilisation des paraboles. Pourquoi leur parle-t- Il en paraboles ? Jésus répond en faisant une distinction entre eux et la foule : aux disciples, c'est-à-dire à ceux qui se sont déjà décidés pour Lui, Il peut parler du Royaume de Dieu ouvertement, en revanche, aux autres, Il doit l'annoncer en paraboles, justement pour stimuler leur décision, la conversion de leur cœur. En effet, les paraboles, du fait de leur nature, requièrent un effort d'interprétation, interpellent l'intelligence, mais aussi la liberté. Saint Jean Chrysostome écrit : « Jésus a prononcé ces paroles dans l'intention d'attirer à lui ses auditeurs et de les stimuler en leur assurant que s'ils s'adressent à lui, il les guérira » (Commentaire de l'Evangile de Matthieu, 45, 1-2). Au fond, la vraie « Parabole » de Dieu, c'est Jésus lui-même, sa personne qui, sous le signe de l'humanité, cache et en même temps révèle sa divinité. De cette façon, Dieu ne nous oblige pas à croire en Lui, mais Il nous attire à Lui par la vérité et la bonté de son Fils incarné : l'amour, en effet, respecte toujours la liberté.
3. La Parole de Dieu est vivante et toujours actuelle ; comment est-ce que je la reçois ? Quels sont les fruits qu'elle porte en moi ? Profitons de cette année de la foi pour devenir jour après jour une meilleure terre, pour que la Parole du Seigneur puisse germer en nous et donner de nombreux fruits. Rappelons-nous de ce que nous disait le Saint Père lors de sa catéchèse du 24 octobre 2012, "La foi n'est pas un simple accord intellectuel de l'homme avec des vérités particulières sur Dieu ; c'est un acte à travers lequel on s'en remet librement à un Dieu qui est Père et qui aime ; c'est l'adhésion à un « Toi » qui me donne espérance et confiance." Cette foi ainsi décrite est le premier fruit, en celui qui écoute la Parole de Dieu et la laisse germer dans la bonne terre de son cœur.
Dialogue avec le Christ
Seigneur, pour avoir une bonne terre, il faut un bon agriculteur qui sache la labourer et la préparer. Viens au cœur de ma vie et travaille la terre de mon âme, afin que je sois prêt à Te recevoir dignement en moi.
Résolution
Je prendrai le temps de lire un passage de l'Evangile, d'essayer de le comprendre et de me laisser imprégner par lui afin qu'il illumine ma vie.
 
 

Sponsored by the congregation of the Legion of Christ and the Regnum Christi Movement, copyright 2007, Legion of Christ. All rights reserved.
 

mardi 29 janvier 2013

Entretien avec Jean Jacques Crevecoeur !

Très intéressant



 

7. Comment transmuter la mort…avec Jean-Jacques Crèvecœur


Bonjour,


« Les vrais philosophes s'exercent à mourir, et ils sont, de tous les hommes, ceux qui ont le moins peur de la mort », écrivait Platon. Curieuse idée que celle de s'exercer à mourir. Cela voulait-il dire que ce philosophe grec du cinquième siècle avant notre ère avait des idées suicidaires ? Pas du tout, bien au contraire ! Ce que ce grand penseur voulait dire, c'est que si nous passons notre vie à essayer d'éviter de mourir, nous nous empêchons de vivre pleinement notre vie…
Car la réalité de la mort physique est une des grandes certitudes existentielles dont le caractère inévitable saute aux yeux de tous ! Woody Allen résumait parfaitement cette réalité en rappelant que « la vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible. »
Quoi de plus sombre donc que la mort ? Quoi de plus négatif aux yeux de beaucoup ? Pourtant, une alchimie est possible également dans ce domaine…
Dans ce septième et dernier courriel, j'aimerais vous montrer comment transmuter la mort en une nouvelle vie.
Pour ce faire, je vous invite à vous interroger avec moi sur la nature de la mort, surnommée dans la littérature comme la grande faucheuse… Si nous partons de la symbolique associée à la mort, on retrouve souvent des faux, des épées, des ciseaux. Tous des instruments faits pour faucher, pour trancher, pour couper. À première vue, il n'y a que du négatif dans ce geste, car il manifeste la fin de quelque chose. Lorsque les blés sont fauchés, leur croissance et leur mûrissement sont stoppés net. Lorsque le fil de la vie est coupé, notre vie s'arrête inexorablement, brutalement. Et cette idée nous effraie.
Pourtant, l'alchimie nous invite à changer notre regard sur cette réalité qu'est la mort. Elle nous invite à comprendre que la mort est absolument nécessaire à la vie. À commencer par ce tout premier geste posé par la sage-femme depuis des millénaires : couper le cordon ombilical ! Si ce cordon n'avait pas été tranché pour nous, nous n'aurions jamais pu entrer dans la vie dans toute sa plénitude. Mais cette arrivée dans le monde nous a tellement traumatisé (voir le troisième conseil relatif aux peurs) que nous sommes terrorisé à l'idée de revivre une nouvelle coupure. Pourtant, n'est-ce pas la coupure qui permet une nouvelle vie ?
Prenons quelques exemples parmi beaucoup d'autres. Pour m'engager en couple vis-à-vis d'une personne, il faut que je renonce à tous les autres possibles… Pour choisir de travailler sur un projet, il faut (temporairement du moins) tuer tous les autres projets… Pour évoluer en tant qu'individu, il faut que je me coupe de ce qui me rattache à mon passé pour pouvoir y être infidèle… Pour mûrir et devenir adulte, il faut que je perde mon innocence d'enfant… Pour créer de la nouveauté, je dois transgresser l'ordre établi, le statu quo…
Or, nous avons tellement peur de rompre, de couper, de trancher, de tuer, de renoncer, de nous limiter que nous restons prisonnier du passé, de l'ancien, de notre culture, de notre famille, de notre religion. Avec pour résultat que nous ne vivons pas pleinement la vie que nous aurions voulu vivre. Quand Jésus-Christ enseignait qu'on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres, c'est bien cela qu'il suggérait. Pour vivre une vie pleine et entière, nous devons nous exercer à mourir à tout ce qui nous entrave sur notre chemin de vie… Plus nous nous entraînons à mourir au quotidien, plus notre vie devient synonyme de plénitude, et moins nous avons peur de la Grande Mort.
Dans la tradition amérindienne, il est dit qu'au moment de notre mort, nous aurons le privilège de rencontrer le Grand Aigle qui nous soumettra à trois questions fondamentales :
— Qu'as-tu fait de ta Vie ?
— Comment as-tu aimé ?
— À quel œuvre, plus grand que toi, as-tu contribué ?
Lorsque j'ai eu connaissance de ces trois questions, je me suis dit que je ne voulais pas attendre l'heure de ma mort pour commencer à y répondre. Et chaque fois que je dois faire un choix important pour orienter ma vie, je me projette dans le futur, à la veille de ma mort, et je me pose la question suivante : « Si je prends telle orientation maintenant, serai-je satisfait, le jour de ma mort, d'avoir pris cette décision ? »
Concrètement.
L'exercice que je vous suggère, cette fois, ressemble davantage à une méditation qu'à une réflexion intellectuelle. Je vous invite donc à vous visualiser trois jours après votre mort. Vous rencontrez le Grand Aigle et vous entendez les trois questions dans le fond de votre cœur :
— Qu'as-tu fait de ta Vie ?
—Comment as-tu aimé ?
— À quel œuvre, plus grand que toi, as-tu contribué ?
Ensuite, après avoir répondu à ces trois questions, passez en revue :
— Tous les possibles auxquels vous n'avez pas pu renoncer
— Toutes les choses qui vous attachent au passé et à la matière dont vous n'avez pas réussi à vous défaire
— Toutes les relations que vous auriez dû couper depuis longtemps
— Toutes les croyances qui ont limité votre déploiement
— Toutes les images de vous que vous avez voulu maintenir à tout prix
— Toutes les infidélités que vous auriez dû vivre pour être fidèle à vous-même
Saisissez une épée (ça peut être Excalibur, l'épée de Justice du Roi Arthur), et avec l'aide de l'ange lumineux de la mort, coupez, tranchez, tuez tout ce qui doit l'être.
Enfin, choisissez de revenir dans l'incarnation, et engagez-vous à accepter de mourir à tout ce qui est nécessaire pour enfin VIVRE

Voilà, cet exercice clôture la série que j'avais envie de vous offrir pour vous aider à devenir les alchimistes de votre propre existence. Cette série d'articles que j'ai eu grand plaisir à rédiger pour vous est inspirée d'une formation en ligne que j'ai donnée en 2011 dans le cadre de Conversation Papillon. À l'époque, près de quatre cents personnes avaient suivi en direct ou en différé les enseignements et les exercices que je leur avais proposés. Au fil des rencontres, les séances se sont révélées de plus en plus intenses et profondes, touchantes et émouvantes même (surtout les deux dernières où l'énergie qui circulait entre les participants et moi était palpable).
Depuis quelques jours,
cette formation est disponible en téléchargement pour que vous puissiez approfondir chacun des exercices qui vous a été proposé. Très sincèrement, je peux vous garantir que vous retirerez de cette écoute (plus de 13 heures d'enregistrement que vous pourrez suivre à votre rythme) beaucoup plus que ce que vous recevez d'un séminaire de deux jours qui dure le même nombre d'heures, même quand c'est moi qui l'anime. Pourquoi ? Parce que dans ce format de cours, nous allons à chaque fois à l'essentiel, sans perdre notre temps à des considérations secondaires…
Une dernière chose. Vous êtes très nombreux à m'avoir écrit pour me redemander un des textes que vous aviez effacé ou perdu par erreur. J'ai le plaisir de vous annoncer que vous pourrez retrouver dès le 24 décembre les sept textes d'exercices alchimiques sur mon tout nouveau blog www.creer-une-meilleure-vie.com.Vous y trouverez de nombreux articles que j'ai écrits ces dernières années, au service d'une meilleure vie physique, d'une meilleure vie émotionnelle, d'une meilleure vie relationnelle, d'une meilleure vie spirituelle…
En cette période de solstice,je forme le vœu que vous viviez réellement une vie plus gratifiante, plus pleine, plus proche des aspirations de votre âme. Je forme le vœu que vous deveniez capable d'accueillir avec gratitude les côtés sombres et obscurs de votre existence et de votre personnalité. Car ce sont eux qui constituent la matière première à partir de laquelle votre véritable richesse intérieure pourra s'épanouir. Je forme le vœu que votre bilan de fin d'année, mais aussi de fin de cycle et de fin du monde (pour ceux qui y croient – ce n'est pas mon cas) soit porteur de la promesse d'une meilleure vie.
Très cordialement

Jean-Jacques Crèvecœur
Val-David (Québec)
www.jean-jacques-crevecoeur.com
PS 1 : Je vous encourage à transmettre ces informations à vos amis et connaissances, SI et seulement si vous estimez que ça peut leur faire du bien. Merci de ne pas les importuner inutilement… Et si vous n'avez pas reçu ce courriel directement de moi, inscrivez-vous gratuitement à ma liste d'envoi pour recevoir les prochains conseils.

PS 2 : Vous êtes très très nombreux à nous avoir commandé le programme de formation intitulé « Devenez l'alchimiste de votre vie». Mais vous avez encore plus nombreux à m'avoir posé des questions sur les modalités pratiques de ce programme.

Voici les réponses aux questions les plus courantes :

— ce programme a déjà été enregistré. Donc, il ne s'agit pas d'un cours en direct, mais en différé. Vous pouvez donc le suivre à votre rythme, aux horaires qui vous conviennent, l'interrompre à tout moment, pour le reprendre plus tard ;

— une fois que vous avez acheté ce programme, vous pourrez le visionner autant de fois que vous voudrez, et aussi longtemps que vous le voudrez ;

— les documents papier qui vous seront remis sont téléchargeables sur ordinateur. Vous pourrez, à partir de là, les imprimer pour les relire et les annoter ;

— ce programme n'est PAS disponible en CD ou en DVD, c'est-à-dire sous forme d'un support physique. Il est uniquement accessible par Internet et n'est pas téléchargeable sur votre disque dur ;

— il n'est pas possible d'activer dessous-titres pour les malentendants. Ce n'est pas prévu techniquement ;

— chaque atelier développe sur une période de 1h30 à 1h45 un des thèmes que je vous offre actuellement gratuitement via mes lettres ;

— il est possible, à titre exceptionnel, de payer par chèque bancaire ou par virement, si vous n'avez pas la possibilité de payer par Paypal. Pour cela, merci de contacter mon secrétariat à l'adresse suivante, qui vous donnera toutes les instructions : info.jjc@videotron.ca ;

— le prix de ce programme de 13 heures de formation, incluant deux conférences, sept ateliers et sept manuels pratiques est de $ 179 CAD + taxes (205.81) ou de € 149 EUR -soit $ 13 CAD de l'heure ou € 10 EUR de l'heure.

Si vous voulez, vous aussi, vous embarquer dans cette aventure passionnante de l'alchimie psychologique, cliquez sur l'image ci-dessous et suivez les instructions pour vous inscrire :


Pour nous contacter, adressez vos courriels à info.jjc@videotron.ca

 


__._,_.___

__,_._,___

INREES | Se soigner grâce au Yoga et l'Ayurveda

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Et si des médecines ancestrales pouvaient réparer les dégâts causés par la société industrielle ? A Bhopal, en Inde, le Yoga et l'Ayurveda soignent un peuple meurtri dans son corps et son âme. Une approche inspirante appelée Sambhavna...
Lire l'article »



L'histoire de Jasbir, un enfant d'un petit village indien, dit réincarné d'une autre personnalité...
Une transformation positive de soi non seulement pour mieux vivre, mais pour mieux mourir et renaître...
Rencontre avec Charlotte Valandrey, dont la force vitale lui a permis de transcender toutes les épreuves...
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



jeudi 24 janvier 2013

INREES | Vers une idée plus vaste de la psyché humaine

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Les découvertes de ce médecin tchécoslovaque, qui révolutionnent les concepts de la psychiatrie officielle, sont porteuses d'une vision plus vaste de la psyché humaine. La technique élaborée par Stanislav Grof, pionnier de la psychologie transpersonnelle, permet d'expérimenter des états de conscience non ordinaires... Lire la suite »



Rencontre avec Jing Hong Zhou, maître qi gong, une tradition chinoise millénaire qui féconde aujourd'hui l'Occident.
Portrait d'un prêtre défenseur d'un réenchantement du monde par l'expérience de notre lien intime au divin.
L'un des enseignants principaux du bouddhisme en Amérique, sa présentation laïque de la méditation a ouvert la voie à des milliers d'occidentaux.
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



mercredi 23 janvier 2013

Dieu est de votre côté par John Roos - La Pensée du Jour






 

[TopChretien]

Dieu est de votre côté

"Sans l'Éternel qui était pour nous, quand les hommes s'élevèrent contre nous, alors ils nous auraient engloutis tout vivants, quand leur colère s'enflamma contre nous ; alors les eaux nous auraient submergés, un torrent aurait passé sur notre âme. Alors auraient passé sur notre âme les flots impétueux." Psaumes 124.2-4

David connut bien des difficultés dans sa vie. À certains moments, les problèmes menacèrent de l'engloutir tels des flots impétueux. Il fut confronté à des géants et à des armées hostiles. Il dut fuir pour avoir la vie sauve et chercher refuge auprès de ses anciens ennemis. Il connut le rejet et les doutes des siens. Et le roi qu'il servait fidèlement se retourna contre lui et voulut le tuer.

Dieu ne lui épargna pas ces situations difficiles, mais il resta toujours avec lui. Et David reconnut que Dieu faisait toute la différence dans sa vie. Sans Dieu, il aurait été submergé par les eaux et mis en pièces par ses adversaires. Il aurait été pris au piège tel un oiseau dans le filet de l'oiseleur. Mais, grâce à Dieu, le filet s'est rompu et "nous nous sommes échappés" (Psaumes 124.7).

Parfois, lorsque surviennent des problèmes, nous pouvons être pris de court ou nous sentir découragés, abattus ou submergés. Mais, comme il le fit pour David, Dieu veut nous apprendre que le fait de croire en lui et de le servir ne nous met pas à l'abri des difficultés. Nous pouvons cependant avoir l'assurance qu'il est toujours avec nous et qu'il est notre secours et notre libérateur.

Aujourd'hui, rappelez-vous que Dieu est avec vous dans toutes les situations auxquelles vous êtes confronté. Vous pouvez compter sur lui pour vous aider à traverser les circonstances difficiles, vous protéger, vous guider et pourvoir à vos besoins. Présentez-lui vos besoins et faites-lui confiance. Soyez en paix. Et souvenez-vous qu'il est de votre côté.

Une prière pour aujourd'hui

Père, je te confie les situations suivantes auxquelles je fais face actuellement. Merci parce que tu te tiens près de moi. Je crois en toi pour la victoire. J'ai confiance en toi. Au nom de Jésus. Amen.

 

John Roos

 


__._,_.___

__,_._,___

« La rage et l’incompréhension, le non-pardon mettent le corps dans une situation de stress et dans un milieu ambiant acide ». Apprendre à avoir un esprit aimable et amoureux avec une attitude positive est très bénéfique pour la santé. Apprendre à se re


Un hôpital américain révise sa vision sur le cancer.

L'hôpital John's Hopkins (John's Hopkins Hospital) est un hôpital universitaire situé à Baltimore dans l'État du Maryland aux États-Unis. Fondé grâce à un don de John's Hopkins, il est aujourd'hui un des hôpitaux les plus reconnus au monde et est classé pour la 17e année consécutive en première place du classement des meilleurs hôpitaux des États-Unis.

Après de nombreuses années à dire aux gens que la chimiothérapie et la radiothérapie sont les seules manières de traiter et éliminer le cancer, l'hôpital John Hopkins commence à dire aux gens qu'il y a d'autres alternatives :

01. Toute personne a des cellules cancéreuses dans le corps. Ces cellules ne se voient pas lors les examens réguliers jusqu'à ce qu'elles se multiplient à quelques milliards. Quand les médecins disent aux patients cancéreux qu'il n'y a plus de cellules cancéreuses après le traitement, cela signifie que les examens ne les détectent pas parce qu'elles ne sont pas arrivées à une taille détectable.

02. Le développement anarchique des cellules, que l'on nomme "cancer" intervient fréquemment durant la vie de toutes personnes.

03. Quand le système immunitaire d'une personne est fort, les cellules cancéreuses sont détruites, la formation et la multiplication des tumeurs est prévenue.

04. Quand une personne a le cancer, ceci indique que cette personne a une grande déficience nutritionnelle et/ou psychique. Cela peut arriver pour différents motifs comme la génétique, le milieu ambiant, l'alimentation et le mode de vie, le stress et la manière de chacun d'y faire face.

05. Pour résoudre ces nombreuses déficiences de nutrition, le changement de régime est d'inclure des suppléments qui sont indispensables pour renforcer le système immunitaire.

06. La chimiothérapie en réalité empoisonne les cellules cancéreuses mais aussi détruit les cellules saines de la moelle épinière ainsi que de l'intestin et ceci produit des dommages irréversibles dans les organes tels que le foie, les reins, le cœur et les poumons.

07. La radiation, quand elle détruit les cellules cancéreuses brûle aussi et endommage les cellules saines, et les organes ainsi que les tissus.

08. Le traitement initial de chimio et radiothérapie réduit souvent la taille des tumeurs. Mais le prolongement de l'usage de la chimio et la radiothérapie ne donnent pas comme résultat la destruction totale des tumeurs.

09. Le développement anarchique de cellules, que l'on nomme "cancer" intervient fréquemment durant la vie de toutes personnes.

10. Chimiothérapie et radiation peuvent causer la mutation des cellules cancéreuses, qui résistent et rendent difficile leur destruction totale. La chirurgie peut aussi provoquer l'invasion de ces cellules à d'autres organes.

11. Une manière efficace de combattre le cancer est de ne pas donner à manger aux cellules cancéreuses avec ces aliments dont elles ont besoin pour se multiplier.

12. La première des mesures à prendre pour éviter de connaître les affres d'un cancer, et les effets secondaires des "traitements", est d'apprendre à contrôler son stress, à gérer ses émotions. La faiblesse psychique est souvent à l'origine de l'incapacité du corps à faire face à une agression de type "cancer".

● Nourriture des cellules cancéreuses ●

Le SUCRE est un aliment du cancer.
Ne pas consommer de sucre coupe un des éléments les plus importants nécessaire aux cellules cancéreuses. Il existe des substituts du sucre comme la saccharine, mais ils sont faits avec de l'Aspartame et sont donc très nocifs… Un meilleur substitut du sucre est le miel (de manuka entre autres) ou la mélasse mais en petites quantités. Le SEL contient un additif chimique afin de paraître blanc. Une meilleure alternative pour le sel est le sel de mer ou les sels végétaux.

Le LAIT cause dans le corps la production de mucus, spécialement dans le conduit intestinal. Les cellules cancéreuses s'alimentent de mucus. En éliminant le lait et en lui substituant du lait de soja (cependant il y en a d'autres), les cellules du cancer n'ont rien à manger, par conséquent elles meurent.

Les cellules cancéreuses mûrissent dans un milieu ambiant acide. Un régime à base de VIANDE ROUGE est acide, il vaut mieux manger du poisson et un peu de poulet à la place du bœuf, ou du porc. De plus, la viande contient des antibiotiques, hormones et parasites qui sont très nocifs, spécialement pour les personnes cancéreuses. La protéine de la viande est très difficile à digérer et requiert beaucoup d'enzymes. La viande qui ne se digère pas ou très mal, reste dans les intestins, se putréfie, et facilite la création de plus de toxines.

● Comment contribuer à la solution du problème ●

Un régime de 80 % de végétaux frais et jus, céréales, graines, noix, amandes et seulement un peu de fruits, mettent le corps dans un milieu ambiant alcalin. On doit consommer seulement 20 % de nourriture cuite, incluant les haricots. Les jus de légumes frais provisionnent le corps en co-enzymes qui sont faciles à absorber et arrivent aux cellules 15 minutes après avoir été consommés pour nourrir et aider à former des cellules saines. Pour obtenir des enzymes vivantes qui aident à construire des cellules saines, on doit essayer de boire des jus de légumes (pratiquement tous, incluant l'alfafa) et manger beaucoup de légumes frais 2 ou 3 fois par jour.
• Éviter de prendre du café, thé et chocolat, qui contiennent beaucoup de caféine.
Le THÉ VERT est une meilleure alternative et a des propriétés qui combattent le cancer. Il est préférable de boire L'eau purifiée ou filtrée pour éviter les toxines et métaux lourds de l'eau du robinet. L'eau distillée est acide, ne pas la boire. Les parois des cellules cancéreuses sont couvertes par une protéine très dure. En évitant de manger de la viande, ces parois libèrent plus d'enzymes qui attaquent les protéines des cellules cancéreuses et permettent au système immunitaire de détruire les cellules cancéreuses.
• Quelques suppléments aident à reconstruire le système immunitaire (Floressence, Essiac, antioxydants, vitamines, minéraux, EPA – huile de poisson) pour aider les cellules à lutter et détruire les cellules cancéreuses. D'autres suppléments, comme la vitamine E, sont très connues parce qu'elles causent l'apoptose, la méthode normale du corps pour éliminer les cellules inutiles ou défectueuses.
• Mais aussi, privilégier les fruits et légumes de saison, et de la région où nous vivons. Tout le monde est déjà informé de l'importance de consommer des produits exempts de produits chimiques (conservateurs, pesticides, engrais chimiques…), autant que faire se peut. Aussi, il est bien évident qu'un produit cueilli avant maturité, devant évoluer en chambres froides et être transporté sur de très longues distances, ne peut répondre à des critères de qualité indispensables à une alimentation saine, car contenant forcément tout ce que nous ne voudrions pas qu'il contienne en matière notamment de produits chimiques….
• Le cancer est aussi une maladie du mental, du corps et de l'esprit.
Une attitude plus active et positive aidera le malade du cancer à combattre et à se convertir en survivant.
« La rage et l'incompréhension, le non-pardon mettent le corps dans une situation de stress et dans un milieu ambiant acide ». Apprendre à avoir un esprit aimable et amoureux avec une attitude positive est très bénéfique pour la santé.
Apprendre à se relaxer et jouir de la vie et primordial.

• Les cellules du cancer ne peuvent vivre dans une ambiance oxygénée. L'exercice journalier, la respiration profonde aide à recevoir plus d'oxygène jusqu'aux niveaux cellulaires. La thérapie d'oxygène est un autre élément qui aide à détruire les cellules du cancer.
• Les substances chimiques comme les dioxines causent le cancer, spécialement du sein. La dioxine est très destructrice, spécialement pour les cellules du corps.
Ne pas mettre au réfrigérateur ses bouteilles d'eau en plastique car le plastique « transpire » les dioxines et empoisonne l'eau.
Récemment, le Docteur Edward Fujimoto, directeur du programme Bien-Etre à l'hôpital Castle, parut dans une émission télévisée et expliquait le danger de la dioxine.
Il a dit que nous ne devons pas mettre les contenants en plastique au micro-ondes. Spécialement les nourritures qui contiennent du gras. Il dit que la combinaison de gras et la forte chaleur avec le plastique transportent la dioxine à l'intérieur de la nourriture et par conséquent ensuite à notre corps. A la place, on peut utiliser du verre comme Pyrex ou de la céramique pour chauffer la nourriture.
« Pas de contenants en plastique dans le micro-ondes »
« Pas de bouteille d'eau au réfrigérateur et/ou dans le congélateur »
« Pas de film plastique dans le micro-ondes »
« Quand à l'usage du micro-ondes… »


Cet article a généré beaucoup de polémique…

Hoax, canular? Il n'y a là aucun hoax ou canular.
Néanmoins, il a l'avantage de soulever certains aspects importants, généralement occultés, quand à l'origine de toute maladie, bénigne ou pas :
- la nutrition
- la gestion du stress et des émotions, des mécompréhensions de la vie, à l'origine des dysfonctionnements des corps subtils, et par voie de conséquence du corps physique.

Nombreux sont les cas de maladies graves où certains médecins et chirurgiens commencent à admettre l'importance du psychisme dans le fonctionnement de l'humain… Ils reconnaissent qu'un trauma psychique important et difficilement géré, – tel la perte d'un proche – peut engendrer des dysfonctionnements physiques très importants, dans lesquels nous retrouvons toutes les maladies graves en vogue… voir la destruction totale du corps physique, ce que nous appelons "la mort".


Il est grand temps que l'on prenne conscience que les prétendus "traitements" devant régler définitivement les dysfonctionnements du corps physique, ne sont qu'un leurre car ne considérant pas les autres corps dont l'être humain est constitué, ni son état psychique et émotionnel. Tous ces traitements hautement agressifs, font généralement beaucoup plus de dégâts collatéraux qu'il n'apporter une réelle solution.

— Jean-Paul Thouny —


(Image: A scanning electron micrograph of a breast cancer cell prostatic)

mardi 22 janvier 2013

INREES | Le Hors-Série No.1 disponible sur INREES.com

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Le monde est en train de changer. Nous assistons à une mutation profonde de notre société : la science perd ses certitudes, la médecine observe ses limites, la société est en crise profonde, économique, sociale, humaine... Pour ce hors-série exceptionnel, Inexploré a demandé à 17 personnalités ce qu'ils pensaient de ces changements, et de notre rapport à la réalité que la science nous invite à modifier. Que disent-ils ? En quelques mots : ce que nous prenions pour la réalité la plus solide ne sont sans doute que les reflets d'une réalité plus grande, réalité sur laquelle ni le temps ni l'espace ne semblent avoir de prise.
Ou feuilletez-le avant de l'acheter »




Repenser la réalité
Avec Lynne McTaggart, Trinh Xuan Thuan, Jean-François Clervoy, Morvan Salez

Elargir la conscience
Avec Jean Becchio, Stephan A. Schwartz, Roger Nelson et Pim van Lommel

S'ouvrir à l'intelligence
Avec Jan Kounen, Olivier Chambon, Frédéric Lenoir et Fabrice Midal

Agir pour un nouveau monde
Avec Pierre Rabhi, Antonella Verdiani, Thierry Janssen, Jon Kabat-Zinn et Thich Nhat Hanh




L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



vendredi 18 janvier 2013

INREES | Les surdoués sont-ils vraiment ceux que l'on croit ?

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Les surdoués sont-ils vraiment ceux qui réussissent brillamment les tests de QI ? De plus en plus de spécialistes contestent le QI comme référence absolue de détermination des surdoués, et soulignent d'autres aspects de l'intelligence et des potentiels humains, tels que l'intelligence émotionnelle et perceptive.
Lire l'article »



Les surdoués sont dotés d'une lucidité extraordinaire qui leur permet une perception inhabituelle du monde, mais qui peut aussi les fragiliser...
La voyance est-elle un don ou serions-nous tous capables d'obtenir intuitivement des informations que nous ignorons ? Entretien avec Alexis Tournier.
Serait-il possible que nos croyances soient à l'origine des évènements de notre vie ? Pourrions-nous alors réorienter le cours de notre existence ?
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



mercredi 16 janvier 2013

INREES | Réenvisager notre relation avec la nature

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Icône depuis 25 ans de la sauvegarde de la forêt amazonienne et de la vie qu'elle abrite, le chef indien Raoni, à plus de 80 ans, poursuit la lutte. Mais qui est-il vraiment ? Et que devons-nous réellement réapprendre à son contact pour changer ? En filigrane, c'est toute une intelligence de la nature qui demande à ne pas disparaître.
Lire l'article »





L'océan est un monde que nous connaissons encore très peu, mais si nous savons les écouter, les dauphins et les requins ont tellement à nous apprendre...
Les plantes ont-elles une forme de perception ? D'après l'expérience de Cleve Backster , il semblerait que ce soit bien le cas...
Dans le cadre de son prochain colloque, Oasis Voyages nous invite à voir ce que le voyage peut apporter à notre vie intérieure...
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur