Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

mardi 18 novembre 2014

Etes-vous prêt à aimer ? (Le film de la Journée de la Compassion)

à VOIR ABSOLUMENT, SUJET LE COMA



http://www.inrees.com/articles/12-jours-dans-la-tete-d-une-comateuse/

mercredi 20 août 2014

Le livre de Jacynthe





Le livre de Jacynthe est maintenant disponible après 6 ans de travail. Les guides qui m'ont demandé d'écrire sont enfin servis. J'ai ressenti leurs joies une fois ce premier livre achevé et je les remercie de leur guidance et de leur patience. Il me fait plaisir de vous annoncer la sortie du livre de Jacynthe intitulé Ma médiumnité avec Jacynthe S'éveiller à sa réalité intérieure

Il est disponible en ligne chez Bouquinplus format papier ou e-book

Consulter les premières pages en cliquant ICI

MERCI

Namasté
Coeurdialement
Jacynthe







Extrait :
"Je vous présente mon livre, se voulant les récits de mes aventures comme médium. Que ce soit en méditation, en consultation ou lors de transes, je vous décris mes visions et communications avec l’au-delà afin d’aider ceux qui désirent suivre ce chemin et s’intéressent à la spiritualité, à se sentir moins seuls sur le chemin le moins fréquenté."









lundi 18 août 2014

Prière pour l'humanité



 

 
 
Prière pour l'Humanité
 
Mes amis, s'il vous plaît, joignez-vous à moi afin de prononcer à voix haute cette prière super-chargée pour l'humanité:
 
"Cher Univers / Source / Esprit / JE SUIS / Dieu / Om
(utilisez ce qui vous correspond le mieux, car ces mots sont tous la même chose),

 
Combien cela donne de la force que de savoir que Toi et moi sommes Un,
 
Que la vie qui se diffuse à travers chaque cellule et fibre de mon Être est la même vie qui se diffuse à travers l'ensemble de l'humanité, de toutes les plantes, des animaux, de la Terre Mère, des planètes, des étoiles, des galaxies, des Univers et au-delà.
 
A partir de cette Unité, je demande à la vibration d'Amour Divin de s'activer pleinement dans le cœur et dans l'esprit de chaque Être qui a été, est ou sera à jamais une partie de ce monde magnifique dans lequel nous vivons.
Que cet Amour Divin s'ancre rapidement et qu'il génère un Équilibre Divin dans notre corps physique, émotionnel, mental et spirituel, pour que nous puissions assister à un changement rapide de l'état actuel du monde afin qu'il soit saturé d'Amour en tout lieu.
 
Je suis conscient que cela entraînera également le plein épanouissement d'une plus grande paix telle que notre famille mondiale ne l'a jamais expérimentée – celui dans lequel la célébration de l'amour de l'autre fera partie du quotidien de notre vie!
 
Je suis profondément reconnaissant, en sachant que cette prière a déjà commencé à se révéler par les moyens les plus étonnants, à cette seconde même!
 
Avec joie, j'envoie cette prière à l'Univers, en sachant que cela est fait, que cela est fait, que cela est fait.
Qu'il en soit ainsi! Montrez-moi."
 
Et voilà, vous l'avez fait mes amis. Ensemble, nous avons créé quelque chose qui a maintenant un impact sur l'humanité, à la façon d'un changement de paradigme.
 
Si vous ressentez la force de cette prière, s'il vous plaît n'hésitez pas à l'utiliser ou à en utiliser une semblable aussi souvent que vous le souhaitez. Cela contribuera grandement à accélérer le changement du monde afin qu'il puisse aller vers des états supérieurs de conscience.
 
Nous sommes puissants au-delà de toute mesure!
A la prochaine fois,
Miraculeusement vôtre,
Emmanuel Dagher

__,_._,___

samedi 16 août 2014

SE CONNECTER A L'ETAT DE GRACE






 

Se connecter à l'état de Grâce.

Publié le 15 août 2014 par Lilaluz


La Grâce est un état naturel, elle existe constamment autour de nous, il n'y a pas d'effort à faire pour la ressentir sinon lâcher le sentiment de sa propre importance.

Pourquoi ne la ressentons-nous pas ? Parce que notre attention est focalisée sur des tâches à faire, sur notre énergie à projeter vers l'extérieur afin de laisser notre empreinte sur le monde et d'y créer notre place. Lorsque cette préoccupation de notre propre projection sur le monde est posée à côté de nous mais que nous ne l'habitons pas, notre être intérieur se sent léger et fluide. Nous ne sommes pas uniquement une personne incluse à ce monde, une part de nous vient et retournera vers l'Esprit, c'est donc ce sentiment du droit à jouir de notre vie librement qu'il faut suivre à travers l'énergie que nous rayonnons vers l'extérieur ou bien , vers l'Intérieur de notre être.

Nous ne cessons pas d'exister lorsque nous focalisons l'attention sur le non-faire et que nous tournons notre attention vers le « laisser fluctuer » telle l'onde claire, notre énergie court et se mêle au courant du monde alentour, et d'un coup, notre être se sent plus libre et plus heureux. Cet axe du bonheur se ressent plus intensément sur le chakra du nombril, qui normalement se met à vibrer en captant l'énergie consciemment. Le fait de s'extraire psychologiquement du monde de la pensée, du soi communiquant, fait prendre conscience des tensions accumulées, souvent dans le dos, le long de la colonne vertébrale, sur les trapèzes et les jambes, si vous souffrez d'hyper-tension ou de dépression chronique ce sera un moment où vous sentirez l'onde de stress ou l'onde de tristesse se désolidariser de vous : vous serez conscient que cette tension est en vous, comme un bouclier constamment en alerte, mais qu'elle n'est pas vous.

C'est souvent le ventre qui devient serein en premier lieu, bien que cela dépend aussi de notre alimentation. Cette sérénité première entraîne le mouvement du corps d'énergie par les zones qui sont le plus détendues, ensuite le mouvement de décontraction va s'étendre progressivement au bassin, jusqu'aux os, au bas de l'estomac, puis sur le devant du corps, jusqu'entre les épaules, le cheminement est plus difficile lorsque les tensions se sont accumulées depuis longtemps en strates successives de pressions internes. La nuque et la tête ne sont pas prises immédiatement par cette détente de l'énergie si la circulation de l'énergie commence par le bas du corps.

Lorsqu'apparaît la sensation d'être enroulé dans une couverture légère, fluide et invisible, qui progressivement se transforme en un coussin d'énergie produit par notre corps, la circulation de l'énergie permet le réchauffement des membres et un état d'euphorie légère, on se met à sourire aux anges, sans raison, on peut sentir un léger vertige des sens et l'énergie qui traverse la tête, permettant au crâne de s'ouvrir à d'autres sensations, amples ; on respire avec la tête connectée à une conscience plus sage. Cela achève la première étape. Nous nous sentons déjà relaxés, heureux, en phase avec le monde et parfaitement en sécurité.

A ce moment nous sommes entre deux dimensions d'énergie, deux mondes : notre univers personnel - notre bulle d'énergie- et le grand océan d'énergie d'où toutes les possibilités naissent et où les grands courants sont aussi des périodes du Temps.

En se concentrant sur l'énergie de la colonne vertébrale, celle-ci se transforme progressivement en bâton de pèlerin, se renforce et permet de penser avec fermeté car la texture de l'énergie se rigidifie, vient alors la phase de connexion consciente à sa verticalité personnelle. Il se trouve un endroit dans notre corps qui sert de base à notre identité souveraine. Ce lieu est différent pour chacun. C'est le Temple Intérieur. Notre perception provient de ce lien qui n'est pas le même pour toutes les personnes. Se connaître consiste à découvrir le centre principal d'où émane notre énergie. Chacun doit trouver son assise à l'intérieur d'une glande ou d'un organe qui est l'attache de l'énergie du chakra principal, celui avec lequel on est en lien avec le reste du monde. Souvent, cette base est la quadrature du bassin : en visionnant l'os du bassin comme un rectangle d'énergie, on peut assoir sa conscience au centre, et s'y reposer quelles que soient les circonstances. Pour d'autres cette base est située dans le thymus, au centre de la poitrine. C'est à cet endroit que l'on peut ressentir son propre rayonnement vers le monde, ou bien vers Dieu en Soi, donc vers l'Intérieur de soi.

La phase de reconnexion avec l'état de Grâce exige un profond état de bonheur intérieur. Il est nécessaire de créer autour de soi une belle couverture d'énergie ; depuis l'assise du corps jusqu'aux épaules et plus haut, si on le peut. Le coussin d'énergie doit être parfaitement épais, suave, et l'esprit doit s'y promener calmement, ressentir tous les coins de notre corps par « dedans », chaque tension doit être massée de l'intérieur par l'attention afin de fluidifier, assouplir, détendre. On s'approprie la douceur, le calme pour se préparer à étendre l'énergie autour de soi et créer un large espace protecteur et magnétique. Cette bulle (l'aura) est un lieu de rencontre avec l'Esprit. Sans cette bulle, il n'y a pas de rencontre, ni de connexion possible. C'est un espace de transition entre 2 mondes, 2 modes de vies. L'Esprit vient vers celui qui a su crée cette bulle de vie à ensemencer -comme la Terre dont les sillons ont été travaillés- nous sommes calmes et paisibles nous attendons d'être choisis, de recevoir le "doigt de Dieu", un regard de Son énergie vers la nôtre, cela ne manque jamais d'arriver car l'Esprit est un pragmatique opportuniste, Il Aime conquérir de nouveaux territoires, et notre bulle d'énergie lui sert de terrain de Jeu : alors, notre âme s'anime sous l'impulsion de l'Esprit et nous sommes aspirés dans la Grâce.

En général, le bassin est l'endroit où se trouve le plus d'énergie, c'est donc à partir du centre du bassin que l'on doit conscientiser un « vide » ; on creuse avec sa pensée un espace qui va permettre de faire descendre l'énergie de la Couronne afin qu'elle puisse s'y ancrer : Dieu et Soi font UN au centre de notre corps. Cette descente de l'énergie coronale vers le bassin se fait parfois en plusieurs jours, par plusieurs étapes car la colonne vertébrale ou les tensions musculaires peuvent déviées l'énergie. IL ne faut pas confondre la Descente de l'énergie coronale avec une montée de l'énergie de la Kundalini. Les 2 choses sont différentes bien qu'elles se ressemblent, leurs conséquences n'ont rien à voir.

Lorsque la shakti monte successivement dans les chakras, elle produit des éveils, c'est-à-dire des avancées énergétiques, des prises de consciences et des déconnexions avec notre vie humaine pour s'aligner vers des exigences spirituelles : on peut subitement se sentir devenir une autre personne, avec de nouveaux goûts, d'autres aspirations. Chaque étape de cette montée d'énergie entraîne des mises à l'épreuve, des tests, des confrontations avec nos rêves ou nos cauchemars afin de créer un tube de lumière clair le long de la colonne vertébrale. La Kundalini brûle ce qui n'est pas voulu par notre âme. Sachant que ce processus n'est pas bien compris et presque jamais accompagné, cela a des conséquences difficiles à vivre puisque mal expliquées. L'ascension est la compréhension de ce processus à l'échelle globale de l'humanité puisque l'énergie planétaire pousse cette activation, cette remontée d'énergie avec ou sans notre consentement et notre conscientisation. Cela a lieu avec ou sans notre accord.

La Descente ou reconnexion à la Grâce est un processus plus doux, où l'on passe d'une compréhension humaine de la vie à une perception élargie sans ressentir de perte mais en ayant le sentiment de se réapproprier des talents perdus, des énergies qui font partie de nous, nous sont rendues. Ce sont des retrouvailles avec des parties fraîches et pures de soi-même. La conséquence naturelle est de reconnaître pourquoi nous sommes venus sur Terre, pourquoi nous avons un corps, à quoi cela sert, et quels choix s'offrent à nous selon nos vibrations ; notre humeur habituelle et la purification des charges émotionnelles passées nous permettent un plus large éventail de possibilités. Plus on est heureux, plus on vibre élevé donc, meilleures seront les chances de succès. Inversement, les sons graves, les pensées tristes, la culpabilité et les sentiments de tristesse ferment les possibilités et entraînent vers moins de victoires. La pensée défaitiste est un manque de Foi en Soi, donc en l'Esprit qui nous donne la vie. Si nous ne croyons pas en la vie, Elle ne s'accroche pas à nous.

La Grâce est un courant offert à tous…mais tout le monde n'est pas ouvert à l'Esprit de la Grâce ! Ouvrez-vous et redevenez Qui vous êtes.

Je vous salue, infiniment. Lila


 http://www.lilaluz.net/2014/08/se-connecter-a-l-etat-de-grace.html



__,_._,___

mercredi 13 août 2014

FW: tr: [Article] L'être de lumière qui m'a ouvert les yeux.


>
L'être de lumière qui m'a ouvert les yeux.

>
> L'être de lumière qui m'a ouvert les yeux.
>
> Comment cela s'est-il produit? Je croyais avoir les yeux bien ouverts sur ma relation avec ce monde et pourtant ce n'était pas le cas. Un jour j'ai croisé sur mon chemin un être semblable à tous les autres, néanmoins il émanait de lui autre chose, il dégageait une profonde paix, il n'avait pas le même regard. Je me demandais pourquoi j'étais attiré par cet être, mais je savais au plus profond de mon être que je devais suivre ma petite voix intérieure. Ne me demandez pas pourquoi, je me sentais poussé à suivre cette direction.
> Prenant mon courage à deux mains, je me suis présenté à lui pour faire connaissance, je n'aurai jamais pensé que je vivrai une renaissance. Je ne savais pas comment il allait réagir lors de ma présentation, j'avais des appréhensions, j'avais peur de ne pas être à sa hauteur. Combien de fois je me suis fait rejeter lors de nouvelles relations car je n'étais pas à la hauteur, je ne comblais pas les attentes.
> Lorsque son regard s'est posé sur le mien, il m'a souri comme s'il venait de retrouver un cher ami, il en savait plus sur moi que je n'en savais sur lui. Comment vous dire, c'est la première fois de ma vie que je sentais qu'on m'aimait vraiment, je me sentais accepté tel que je suis. À travers son regard, je voyais une autre image de moi-même et cela m'apportait un tel bien-être et un tel lâcher-prise. J'avais beau fixer les yeux de cet être, je sentais et ressentais que de l'amour à son état le plus pur.
> Il m'a raconté qu'un jour, la vie lui avait ouvert les yeux et depuis ce temps, il était libéré. Ce jour là fut pour lui toute une révélation, il a compris qu'il ne pouvait pas changer autrui. Lui seul avait le pouvoir de se changer, renaître pour ne plus être ce qu'il pensait et croyait être, mais être en harmonie, en parfaite résonance avec tout ce qui est, ne faire qu'Un, tout en respectant la vérité de tous et chacun.
> Il me dit, tu sais, tu as le choix de vivre ce que tu penses et crois être et ainsi de continuer à nourrir tes peurs, tes appréhensions, te sentir coupable de ne pas combler les attentes, de ne pas te sentir aimé, d'être jugé et ainsi condamner ce monde car il ne répond pas à tes propres attentes. Il me dit lorsque tu abordes une personne pour la première fois, tu es guidé par tes appréhensions, tu te fies sur le langage corporel, le non dit. Cet être te reflète une image et c'est dans cette perception que tu te prépares à réagir. Sois tu te nourris de tes peurs ou de ses peurs, sois tu te rassures ou le rassures. Il n'en reste pas moins que cette relation est basée sur des appréhensions et des peurs. Ainsi chacun a une image faussée de l'autre.
> Il en est de même pour toutes les relations, celles qui sont les plus dures à vivre sont avec les proches, le conjoint, les enfants, les parents, frères et soeurs, en d'autres mots les proches, les amis, connaissances et autres. Tout est faussé quand l'être se base sur ses propres croyances, avant de comprendre qu'il est lui-même la cause de tous ces soucis.
> Il me dit ceci : lève-toi et prend le temps de regarder autour de toi, dis-moi ce que tu penses en voyant toute cette vie qui se manifeste, avec toute cette nature, avec les êtres humains, avec tous les êtres vivants. Ainsi que ta relation avec ce monde, cette planète, cette galaxie, toutes ces étoiles, cet univers etc...
> Alors je lui raconte mes ressentis avec tout ce qui est, et je prends conscience que mes peurs viennent de mon interprétation de ce que je pense et crois être en relation avec tout ce qui est. Il rajoute : Quelle que soit ta relation, tout a son importance car tout est lié, tu n'es pas séparé du reste, mais unifié, tout ne fait qu'Un. Ce sont tes peurs et appréhensions qui font de toi l'être que tu es en cet instant.
> Tu es le centre de l'univers, de l'infiniment petit et grand, peu importe ta conscience actuelle, il n'en reste pas moins que tout gravite autour de toi, ainsi en est-il pour tous et chacun. Plus tu es conscient, plus grande est ton ouverture à vivre avec cette immensité, à tout ce qui est. L'important n'est pas de vouloir tout contrôler, de tout comprendre, mais de vivre en paix et accepter que les autres véhiculent leurs vérités. Ils suivent la voie de leur âme, leur être accompli, en incarnant une personnalité qui œuvre à faire émerger la lumière. Toi seul sait quelle vérité te convient.
> Il me dit ceci : Depuis qu'il a compris sa relation avec ce monde, il a changé son regard. Il ne se voit plus comme un être séparé de la source, mais bien unifié à celle-ci. Il est relié à tout ce qui est, tout a son importance. Il me dit que l'être humain s'est éloigné de la source, de son soi divin. La source de son mal-être vient de son ignorance à vivre cette relation dans l'amour divin avec tout ce qui est.
> Je lui demande comment peut-on se libérer du karma, de l'héritage ancestral, du mal-être? Bref comment retrouver la paix, l'harmonie, le bien-être en tout pour ne plus être sous l'emprise de tout ce qui engendre le mal-être.
> Il dit ceci en toute simplicité, humilité : Il n'y a qu'une vérité qui permet de vivre cette libération pour être en paix, en parfaite harmonie avec tout. Celle de reprendre son droit divin et être connecté à la source d'amour, juste être le Tout en UN et le Un en TOUT. Plus besoin d'intermédiaire, juste reconnaître que tout prend son origine de la Source.
> Le fait de voir que tout est accompli, que tout est le fruit de l'amour et que tout est perfection, permet cette ouverture de conscience et d'aller au delà de celle-ci pour enfin vivre cet état d'unification. Ne plus être dans la dualité, juste voir avec les yeux du coeur. Le plus beau cadeau et la plus belle guérison que tu puisses offrir en ce monde, c'est de voir que tout, tous et chacun sont accomplis, reflétant la même lumière immaculée.
> Voilà l'importance de voir que tout est accompli, voir autrement engendre des mémoires qui auront besoin d'être libérées par le pouvoir de l'amour. Comment revendiquer le droit d'être amour si dans l'instant présent ta relation n'est pas à l'image de l'amour. L'être humain n'a point idée de ce qu'il est. Imagine un instant que tu vis toutes tes vies en même temps, à vivre tous les rôles possibles, chaque incarnations ont accumulé des mémoires non libérées, engendrées par le manque d'amour. En cet instant tu te dis comment faire pour dénouer toutes ces mémoires.
> Tout simplement en étant Un dans l'amour divin, tout ce que tu vois, sens et ressens, c'est l'expression et la manifestation de la lumière, tout est lumière, ton je suis. Il n'y a pas plus grand que soi, tout est ton propre reflet. Il y a libération des mémoires lorsque l'être se pardonne et arrête d'alimenter le non amour.
> Il n'y a qu'une façon d'aimer pour ne plus vivre ce manque d'amour, reconnaître que tout est amour et que tout ce qui est n'est rien d'autre que la manifestation du soi divin, la concrétisation de la source originelle. Seul l'instant présent est véridique, en d'autres mots, tout est toi, ainsi en est-il pour tous et chacun.
> Alors il n'y a qu'un pas à faire, celui de renaître à ta véritable nature en contemplant de nouveau tout ce qui est, non pas par les yeux aveuglés par le manque d'amour mais avec les yeux du coeur, connectés au soi divin. Comprenant ainsi sa vraie nature, celle de faire UN avec tout ce qui est. L'amour véritable, l'amour divin est cette vibration ultime qui dans l'instant présent te permet de vivre en paix, en harmonie, en parfaite résonance avec tout dans un amour inconditionnel et universel. Car au-delà de toutes ces vibrations, ces émanations, il n'y qu'une vérité qui unifie tout, celle de reconnaître ta propre divinité et laisser la source originelle te faire voir au plus profond de ton être que tout est le fruit de ton amour. C'est ainsi que le tout est accompli.
> Juste avant de partir, cet être ajouta ceci: Maintenant que tes yeux sont ouverts, tu as le choix, soit de continuer à vivre avec tes peurs ou de voir que tout est le fruit de l'amour et que le soi divin de chacun œuvre à faire émerger la lumière. Quoi que tu décides, tout est accompli, le temps n'est qu'un jeu pour faire émerger la lumière, la puissance de l'amour. Un jour ou l'autre, l'être prend conscience de ceci: peu importe l'être qu'il rencontre sur son chemin, il vient de faire une rencontre avec un être de lumière qui n'a qu'un but, lui permette d'émerger de l'ombre et ainsi voir sa propre lumière, lui faire rencontrer son Soi divin.
par Raphaël Juste Être
> Ouvrez votre Coeur et gratitude et merci de votre contribution volontaire, tout Don est apprécié sur justeetre.blogspot.ca, cela fait plaisir de donner comme c'est un plaisir de recevoir. Un geste d'amour c'est se donner de l'amour à soi. violette.regis@hotmail.com
> Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.
Tu peux diffuser et ou partager tous mes textes, sans les couper ni les modifier. Je te demande juste de citer le nom de l'auteur Raphaël Juste Être
Votre texte pour le lien ci...https://www.facebook.com/justeetre
Prendre note que tous les messages de Raphaël Juste Être sont gratuits, un don de soi, un don du cœur...
Vivez l'Unité, l'Éveil, découvrir la lumière qui libère de la dualité. Bonjour à tous et à toutes, pour ceux et celles qui ont besoin d'aide, d'être écoutés, accompagnés et soutenus dans leur cheminement personnel et spirituel. justeetre@hotmail.com
> Voilà un message qui m'a été inspiré de mon propre éveil, en changeant l'histoire pour permettre à tous et à toutes de faire la rencontre d'un être de lumière, juste un reflet de leur propre lumière. C'est ce que nous faisons pour ce monde, Sandra et Moi, juste être amour dans l'Unité et dans l'Amour Absolu, tout en acceptant et en accueillant leur vérité, tout en leur reflétant leur vraie lumière. Ainsi, nous ne sommes pas les seuls à le faire, car maintenant vous savez qui vous êtes, des êtres de lumière. Raphaël Juste Être
> choix-realite.org

Auteur

  • Raphaël Juste Être/régis Violette

__._,_.___


__,_._,___
-->

dimanche 3 août 2014

Vous ne vous sentez pas bien actuellement, c'est parfait !







Message d'un collectif d'êtres de lumière
*1 canalisé le 29/07/2014 par Sylvain Didelot
avec la présence requise de Sylvain du Boullay

« Vous ne vous sentez pas bien actuellement, c'est parfait ! »

Votre monde traverse actuellement des énergies qui sont le résultat de milliers d'années de travail de la part de l'humanité et des guides. Vos énergies sont secouées comme pour purifier et nettoyer les derniers « défauts » empêchant la transition vers la conscience de votre multi-dimensionnalité.

Alors, face à ces changements, certaines personnes meurent en vague et vous percevez des guerres, des combats, des catastrophes. Nous nous permettons de dire « vous percevez », car nous savons votre monde illusoire. Ce monde n'est, à l'extérieur, que l'expression de vos combats intérieurs de co-créateurs agissant dans la matière dense.

D'autres personnes vivent en chair et en esprit la transition nécessaire. Cela se traduit par la maladie, la dépression, de manière plus ou moins prononcée. Cela est la manière de votre corps de vous « aligner » à la Source.

N'ayez crainte. Soyez heureux, car cela signifie que vous avez pris conscience de ce qui se passe. Vous êtes juste en train de vous adapter, au lieu de résister avec l'envie de conserver des personnages et des egos qui ne sont plus adaptés à votre expérience.

En majorité, vous ne vous sentez pas au bon moment, au bon endroit ou dans les bonnes circonstances, par défaut d'alignement à la source unique de la Vie.

Ceux qui sont alignés sont en paix et ne cherchent plus. Ils savent être ce qu'ils sont : des êtres engagés dans la matière et pouvant décider de la manière dont le film de leur vie se déroule, mais aussi de la manière dont l'influence des autres co-créateurs et des événements agissent sur eux.

Vous vivez sur terre ce que certains ont appelé « l'arrivée de la lumière » ou « la conscience supra-mentale », ou bien ils lui ont donné d'autres noms. Vous vivez le moment où les âmes retrouvent les âmes, où les cœurs retrouvent les cœurs, où l'humanité retrouve sa Divinité –  comme à la sortie d'un sort qui a duré le temps qui était nécessaire.

Cela pourrait se faire en un instant si vous étiez capables de lâchez prise des définitions, de toutes définitions de ce que vous appelez les « possibles » ou les « caractères ».

Alors, pour beaucoup, une révolution intérieure sera nécessaire. Ce n'est pas négatif. Cela vous impose de choisir à nouveau la conscience et non pas la matière, pour finalement amener l'expérience à s'unir aux diapasons de vos « consciences conscientes ». La « re-connaissance » de votre unité Divine en la Source va vous permettre d'aller au-delà des définitions de ce qui est possible.

Nous réalisons certains alignements avec vous, en communion avec la planète et les accords Divins. Et cela deviendra contagieux. Les âmes s'éveilleront une à une par bien des voies. Par la méditation en alignement, mais aussi par le contact avec ceux que nous aurons choisis pour diffuser ce message de différentes manières. Que soient remerciés ceux qui diffusent le message et qui seront ceux qui sauront « aligner »  un maximum de personnes.

Nous ne connaissons pas l'urgence mais désirons vous sortir de la torpeur et de la peur que vous vivez pour éveiller l'âme à sa réalité Divine. La terre est un espace d'expérience qui mérite maintenant son retour à la conscience Divine, afin d'éviter les cycles d'incarnation « automatique » devenus inutiles. Vous pouvez, en vivant sur terre TOUT votre chemin, venir à nous ensuite dans une nouvelle réalité, une nouvelle dimension où vous serez à nouveau conscients de QUI vous êtes.

Alors, ne vous en voulez pas de votre mal-être ou de vos maux actuels, qu'ils soient présents en permanence ou que vous les viviez comme des attaques régulières de la psyché. C'est parfait dans un Plan qui ne vise qu'à vous bénir encore plus de la lumière de la Source.

Restez en contact avec vos âmes. Que les conférences physiques et non physiques de nos messagers soient porteuses de notre lumière qui vous sera transmise. Tous les moyens seront utilisés pour votre éveil, pour vous donner les nouveaux outils d'un nouveau monde, d'un nouveau paradigme. Les règles changent et l'incroyable deviendra votre quotidien dans quelques années.

Amour et bénédictions sont les clefs de l'ascension.

*1 Parfois, certains guides et êtres de lumières se rassemblent pour donner un message qui peut être mieux compris par tous et chacun. Ces moments privilégiés nous montrent à quel point l'humanité est aimée et guidée par ces êtres.


__,_._,___
-->

samedi 2 août 2014

Pensée du samedi 2 août 2014 de Omraam Mikhaël Aïvanhov





 

 

www.prosveta.com

 

samedi 2 août 2014


« La culture actuelle ne cesse de proposer des objets ou des activités qui sont autant de sollicitations, de tentations. Et non seulement on ne prévient pas les gens des dangers que cela représente, mais on met tout en œuvre pour les persuader que les satisfactions qu'ils vont en retirer contribueront à leur épanouissement, qu'elles en sont même la condition. Eh bien, non, ce n'est pas la multiplication de tant de désirs à satisfaire qui les enrichira. Au contraire, beaucoup de ces prétendus progrès, de ces améliorations se font au détriment de la vie, car ils ont essentiellement pour but la satisfaction de leurs besoins matériels. Les gens s'imaginent qu'ils vont ainsi vivre plus intensément alors qu'en réalité on leur propose une agitation superficielle où ils éparpillent toutes leurs énergies. Ils appellent « profiter de la vie » une façon de penser et d'agir qui les entraîne le plus sûrement vers la mort.
Même s'ils sont persuadés que la vie est le bien le plus précieux, il est rare que les humains comprennent que, dans cette vie, le plus important c'est la vie elle-même. Si, au lieu de s'éparpiller dans des activités qui les affaiblissent, ils s'efforçaient de développer leurs facultés psychiques et spirituelles, ils découvriraient que c'est dans les actes les plus simples et les plus quotidiens que la vie a enfoui ses vrais trésors. Respirer, se nourrir, marcher, ouvrir les yeux sur la nature, aimer, penser, voilà les véritables dons de la vie. »


Omraam Mikhaël Aïvanhov

 __

vendredi 25 juillet 2014

Le portes du Ciel et le Royaume de Dieu


Nouvelle Parole de Dieu

8 / G.E.J . / 18-22

 

Les portes du Ciel et le Royaume de Dieu

 

   Le Seigneur, Lui-même, révèle un enseignement qu'il avait donné à group de gens de différent pays pendant Son ministère terrestre, rapporté dans l'Evangile seulement quelque fragment, à motif de sa longueur et difficulté d'écrire, car en ce temps –là n'avait pas de presse.

 

 Je (Jésus) dis :  «  À présent, il est temps de passer à autre chose. Si l'un d'entre vous veut encore demander quelque chose, qu'il s'avance et pose sa question ; car aujourd'hui, toutes les portes du ciel vous sont grandes ouvertes ! »

1. À ces mots, l'un des Pharisiens convertis s'avança et dit : « Seigneur et Maître, puisque Tu viens de dire que les portes du ciel nous étaient grandes ouvertes... ne pourrions-nous maintenant voir de nos propres yeux ces portes du ciel, afin d'avoir une petite idée de ce à quoi ressemble le ciel - car, par ces portes ouvertes, il doit bien être possible d'en entrevoir une partie ? »

2. Je dis : « Combien de temps devrai-Je encore être avec vous et supporter votre esprit matériel ?! Qui donc est la porte du vrai royaume céleste ? Je suis la porte, le chemin et le ciel mêmes ! Qui M'entend, croit en Moi et aime par-dessus tout le Père en Moi, entre par la bonne porte de toute vie et suit le chemin lumineux qui mène au royaume du ciel, né spirituellement de Mon seul amour et à qui Ma sagesse a donné sa forme lumineuse et vivante.

3. Si vous voulez découvrir le véritable aspect et la véritable essence du ciel, qui est le royaume de Dieu, ne regardez pas vers le haut ou le bas avec vos yeux charnels, mais tournez votre regard spirituel à l'intérieur de vous-mêmes, au plus profond de votre conscience, et vous verrez partout le ciel en quelque point de Mes créations que vous vous trouviez, sur cette terre ou une autre ; car la forme du ciel dépendra pour vous de la façon dont vous aurez mené votre existence selon Ma parole et de vos bonnes actions, et ce n'est qu'à travers votre propre ciel que vous pourrez entrer dans Mon ciel infini et éternel.

4. Vous tous, écoutez bien cela : le royaume de Dieu n'est pas un étalage de fastes extérieurs et ne vient pas à vous sous une forme extérieure : il est en vous et consiste dans l'esprit du pur amour de Dieu et du prochain, et dans la vérité de la vie spirituelle qui en découle ; car celui qui n'a pas et ne perçoit pas en lui l'amour de Dieu et du prochain n'a pas en lui la vie ni la résurrection, qui est le ciel en l'homme, mais seulement le jugement, donc la mort éternelle assurée au lieu de la vie céleste parfaite, la seule vraie vie.

5. Les âmes des méchants survivent sans doute aussi d'une certaine manière ; mais 

ce n'est là qu'une vie apparente comparable à celle de toute matière et à celle de certains animaux qui passent tout l'hiver à dormir dans quelque grotte ou terrier, sans la moindre activité.

6. Si vous songez bien à cela, J'espère que vous ne Me direz plus : Seigneur, montre-nous les portes du ciel et donc un petit peu du ciel même, et puis, montre-nous peut-être l'enfer, afin que cette vue nous détourne plus aisément de tout péché ! Il Me faudrait traiter de sot celui qui Me demanderait cela : car tout homme a en lui le ciel, ou, au pire, l'enfer tout entier, et c'est là qu'il peut les contempler.

7. Celui qui a en lui l'enfer est intérieurement aveugle et sourd, et il ne prendrait jamais conscience de l'enfer en lui si sa conscience ne le rappelait à l'ordre à de rares moments - car une âme devenue diabolique est déjà pour ainsi dire tout à fait morte, à cause du jugement qui frappe toute sa matière.

8. Mais une âme qui, grâce aux bonnes oeuvres accomplies selon Ma volonté, a en elle le ciel, peut parfaitement le percevoir en elle-même en plein jour, et parfois aussi, la nuit, dans des songes lucides. Car les visions de rêve ont été données à l'homme pour qu'il entretienne pendant sa vie terrestre un commerce avec le monde des esprits, esprits d'une nature plus ou moins élevée selon que l'âme, par ses bonnes actions conformes à la volonté divine, aura bâti et littéralement créé en elle-même une part plus ou moins grande du véritable ciel.

9. Aussi, suivez Mes commandements, et vous ne tarderez pas à percevoir en vous la forme et l'essence du ciel. - Avez-vous bien compris maintenant ? »

10. Les Juifs, les Romains et les Indiens répondirent : « Oui, Seigneur et Maître, et nous Te rendons grâce du fond du coeur pour cet enseignement que Tu nous donnes, à nous qui sommes encore tellement aveugles et sourds malgré toutes ces grandes leçons ! Et c'est pourquoi nous Te supplions aussi d'être indulgent pour nos faiblesses ; à l'avenir, nous nous efforcerons de faire en sorte que la sainte lumière que Tu nous dispenses brille davantage et toujours plus clairement en nous. »

Faiblesse de l'homme

 

1. Je dis : « Quoi que vous fassiez, faites-le toujours en Mon nom, car rien de ce que vous ferez sans Moi ne sera utile au salut de vos âmes ! Et, quand bien même vous aurez fait tout ce qui vous est ordonné ou conseillé pour atteindre la vie éternelle, dites-vous et confessez devant tous que vous avez été des serviteurs paresseux et inutiles ! Car Dieu seul est tout en toute chose et fait tout le bien en l'homme.

2. Lorsqu'un homme fait la volonté reconnue de Dieu, il ne le fait pas de sa propre volonté, mais selon la volonté de Dieu ; et ce que la volonté de Dieu accomplit en l'homme, ou même dans l'ange déjà pur, n'est assurément pas l'oeuvre de l'homme ou de l'ange seul, mais de Celui selon la volonté de qui cette oeuvre a été

accomplie.

3. Pour l'homme, oeuvrer pour son salut consiste seulement à faire librement sienne, par amour et vrai respect de Dieu, la volonté divine qu'il a reconnue, et à s'y conformer pleinement. Mais, dès lors, ce n'est plus la volonté de l'homme, mais celle de Dieu qui, en l'homme, fait tout le bien, et le bien en l'homme n'est donc rien d'autre que l'oeuvre de Dieu, et le juste doit le reconnaître dans sa vraie humilité. Car un homme qui s'attribue tout le mérite d'une bonne action montre par là qu'il ne se connaît pas lui-même, et Dieu encore moins, et il est donc bien loin du royaume de Dieu.

4. Aussi, rendez gloire à Dieu en toute chose et agissez toujours en Son nom, et vous aurez en vous l'amour de Dieu. Et avoir en soi l'amour de Dieu, c'est avoir tout pour l'éternité.

5. En outre, retenez bien ceci : quand l'homme transgresse la volonté reconnue de Dieu en faisant le mal, son acte lui appartient pleinement et n'est pas l'oeuvre de Dieu ; car en cela, il n'a pas subordonné son libre arbitre à la volonté reconnue de Dieu, mais n'a fait que s'opposer à celle-ci, et l'on peut donc dire en toute justice que ses mauvaises actions lui appartiennent pleinement. Et c'est précisément par ce mauvais usage qu'il fait de son libre arbitre que l'homme se juge lui-même et fait son propre malheur par son aveuglement.

6. Dans ces choses spirituelles, il en va un peu comme d'un sage général avec les soldats qu'il commande. Les soldats doivent certes affronter par milliers un combat sanglant, mais aucun n'a le droit de se battre autrement que selon les plans du général. Celui qui obéit est heureux au combat ; mais si l'un des nombreux guerriers se disait "Ah, moi aussi, je suis courageux et fort, et je connais l'art de la guerre ! Je combattrai de mon propre chef et gagnerai une couronne !", et s'il quittait alors les lignes de bataille tracées par le général plein d'expérience, il serait autant dire perdu, car il serait très vite pris par l'ennemi et mis à mal. À qui la faute alors ? À lui seul ! Pourquoi n'a-t-il pas fait sienne une fois pour toutes la volonté de son sage général ? Avec les autres, il lui eût été facile de battre l'ennemi. Mais, en voulant être lui-même à la fois soldat et général, il est devenu une proie facile.

7. Et Je suis Moi-même, et Moi seul, un général pour la vie contre tout ce qui en est ennemi. Qui combat sous Mes ordres et selon Mes plans combattra sans peine les ennemis de la vie et les vaincra tout aussi aisément ; mais qui voudra partir en guerre contre eux sans moi, suivant son propre jugement et de son propre chef, sera pris et mis à mal. Et, lorsqu'il sera dans cette cruelle captivité, qui l'en délivrera, si c'est en lui-même qu'il doit chercher et combattre les pires ennemis de sa vie ?

8. Mais si un homme, à Mes côtés, remporte facilement la victoire sur des ennemis nombreux, cette victoire est Mon oeuvre, car il n'a pu la remporter qu'en suivant exactement Ma volonté, Mon dessein et Mon conseil. Et si la victoire est Mon oeuvre, la gloire et le mérite M'en reviennent aussi !

9. J'espère que vous comprenez assez maintenant comment et pourquoi, sans Moi, vous ne pouvez rien faire de méritoire pour le salut éternel de vos âmes, et pourquoi, même lorsque vous avez suivi tous les sages commandements qui vous

ont été donnés, vous devez confesser devant Moi que vous n'avez été que des serviteurs paresseux et inutiles à Mes côtés.

10. Lorsqu'un paysan travaille son champ, il l'engraisse, puis laboure le sol avec la charrue, sème le grain dans les sillons et l'enfouit avec la herse, après quoi il n'a plus rien à faire jusqu'à la moisson. La moisson sera-t-elle donc l'oeuvre du seul paysan, qui en aura tout le mérite, ou ne sera-t-elle pas plutôt du début à la fin Mon oeuvre méritoire ? Qui a donné au paysan les deux boeufs robustes qui tirent sa charrue ? Qui lui a donné le bois et le fer, le grain de blé et son germe vivant ? Qui a mis dans ce germe tant de germes et de grains nouveaux ? De qui vient la lumière du soleil qui réchauffe et vivifie tout ? Qui a envoyé la rosée et la pluie fécondes ? Qui a permis aux épis de croître et de mûrir, et enfin, qui a donné au paysan lui-même vie, force, sens, raison et jugement ?

11. Si vous méditez un peu cette image, ne vous apparaît-il pas clairement à quel point, en cultivant son champ, le paysan a peu oeuvré et eu peu de mérite ? Tout bien considéré, il n'a presque rien fait - et pourtant, il dira peut-être : "Tout cela, je l'ai obtenu par mon travail !" En disant cela, il ne pense pas à Celui-là seul qui a tout fait dans son champ de blé ! Ne devrait-il pas plutôt confesser dans son coeur : "Seigneur, grand, bon et saint Père céleste, je Te rends grâce pour Ta sollicitude ! Car tout cela est et sera toujours Ton oeuvre, et je n'ai été qu'un serviteur paresseux et parfaitement inutile !" ?

12. Et si c'est déjà là ce qu'il convient de dire d'une tâche matérielle, que devra donc dire l'homme que J'aurai aidé par tous les moyens à cultiver le champ de sa vie spirituelle, et qui, en vérité, n'aura rien eu à faire que croire en Moi et s'approprier Ma volonté divine, dont Je lui fais présent comme si elle lui appartenait tout à fait, quand elle est en vérité tout à fait Mienne ! Si cet homme en pleine possession de Ma volonté peut alors tout faire et accomplir tant de grandes oeuvres, à qui en revient le principal mérite ? »

Des lois du Seigneur

 

1. Ils répondirent tous : « Seigneur et Maître, tout, de toute éternité, est Ton oeuvre, et le mérite en revient à Toi seul ! En tout temps et en toute chose, nous ne sommes rien comparés à Toi ! Ton amour et Ta grâce seuls nous ont fait exister et veulent encore faire de nous Tes enfants semblables à Toi ; nous sommes donc nous-mêmes en tout point Ton oeuvre, et c'est à Toi seul que revient le mérite de notre perfection ! Ô Seigneur et Maître, ne nous abandonne jamais ; car sans Toi, nous ne sommes rien de rien ! Que saurions-nous par nous-mêmes de toutes les choses spirituelles, de Toi et de Ta volonté toute-puissante ? Et nos lointains descendants eux aussi Te devront tout, si, comme il est possible, ils comprennent encore tout cela et conservent la pureté de notre foi. Mais Tu sauras bien, Seigneur et Maître, veiller à ce qu'ils ne s'éloignent pas trop de la clarté qui nous illumine à présent ! »

2. Je dis : « À l'avenir comme jusqu'ici, le soin en sera confié aux ouvriers de Mon champ et de Ma vigne ; et tout dépendra beaucoup de l'usage, bon ou mauvais, que vous ferez de Ma volonté. Aussi, quand J'aurai quitté ce corps, prenez bien garde à ne pas laisser la discorde surgir entre vous ; car, en vérité, elle serait mère de l'Antéchrist sur cette terre ! Je vous dis cela par avance afin que vous vous en préserviez. Et vous le ferez sans doute - mais quant à savoir si vos disciples successifs le feront aussi, c'est une autre question, parce que leur libre arbitre doit être respecté tout autant que le vôtre.

3. Ma doctrine vous donne la plus grande liberté, et c'est pourquoi elle ne peut être proclamée par le glaive et dans les sinistres chaînes de l'esclavage ; car ce qui peut et doit donner aux hommes la liberté suprême doit aussi être reconnu et accepté par lui en toute liberté. Et, de même que Je vous aurai donné tout cela pour rien, vous devrez le donner pour rien à ceux qui voudront le recevoir de vous.

4. Ainsi, Je n'ai jamais usé de contrainte envers un seul d'entre vous, mais vous ai appelés en disant : Que celui qui le veut vienne, entende, voie et Me suive ! Et, étant parfaitement libres, vous l'avez fait de votre plein gré. Continuez d'agir ainsi en Mon nom, et vous ferez bonne route !

5. Mais celui qui voudra en faire une contrainte ne sera pas Mon disciple, et son chemin sera semé d'obstacles et d'épines. Vous tous, prenez exemple sur Moi ! Que Me coûterait-il de contraindre en un instant tous les hommes de la terre, par Ma toute-puissance, à embrasser Ma doctrine et à suivre Ma volonté, de même que Je peux dicter exactement à toutes les autres créatures le chemin que Je veux qu'elles suivent ? Mais quelle liberté morale ont-elles pour connaître le vrai bonheur de se déterminer elles-mêmes ? Je vous le dis absolument aucune !

6. Car une intelligence restreinte, qu'une étincelle de Ma volonté en elle peut contraindre à agir, est assurément bien autre chose qu'une conscience que rien ne limite dans aucun domaine, alliée à une raison lucide, à un jugement éclairé, et en outre à une volonté absolument libre à laquelle Je n'ai jamais dicté Mes commandements et Mes conseils paternels sous la contrainte, mais uniquement sous la forme libre du devoir(*) ! Car les commandements que J'ai donnés aux hommes n'ont jamais été des lois, mais des conseils dictés par Mon amour et Ma sagesse éternels, et ce n'est qu'ensuite que les hommes ont cru M'honorer davantage en faisant de ces conseils des lois difficiles à observer, dont ils ont sanctionné la transgression par des châtiments temporels et éternels.

7. Moïse lui-même, et d'autres après lui, a beaucoup fait pour inspirer aux Juifs un plus grand respect de la volonté révélée de Dieu. Mais les Pharisiens actuels ont atteint en cela le summum non seulement de la bêtise, mais de la méchanceté qui en résulte nécessairement. Si la cause des Juifs est aujourd'hui si compromise, c'est la conséquence inévitable de la transformation en lois contraignantes de Mes conseils donnés en toute liberté. Comment la nécessité pourrait-elle se concilier avec le libre arbitre, et avec un jugement également libre, que rien ne doit borner ?

8. Avec son libre arbitre, l'homme admettra certes volontiers, comme une grâce

d'en haut accueillie avec gratitude, que l'on éclaire son jugement ; mais sa volonté et son coeur maudiront toujours la contrainte. C'est pourquoi tout homme soumis à une loi contraignante est pour ainsi dire sous l'effet d'un jugement permanent qui est une sorte de malédiction.

9. Ainsi, ceux qui donneront aux hommes en Mon nom des lois contraignantes leur infligeront le joug et le fardeau de la malédiction en place de Ma bénédiction, et ils en feront de nouveau les esclaves du péché et du jugement.

10. Aussi, quand vous répandrez au loin Mes commandements, veillez avant tout à ne pas imposer aux hommes un nouveau joug lourd à porter, mais au contraire à les délivrer de l'ancien !

11. Quand les hommes reconnaîtront et comprendront librement la lumineuse vérité de Ma doctrine et de Ma très bonne volonté paternelle, ils s'en feront d'eux-mêmes volontairement une loi de nécessité librement consentie à laquelle ils se conformeront, et cela seul pourra contribuer au vrai salut de leur âme, mais jamais, ou très difficilement, une loi imposée, d'abord parce que soumettre le libre arbitre à une loi est contraire à Mon ordonnance et ne fait que rendre l'homme plus ignorant au lieu de l'éclairer, ensuite parce que ceux qui dictent une telle loi usurpent une autorité supérieure qu'ils accaparent, deviennent rapidement fiers, orgueilleux et tyranniques et, en vertu de l'autorité divine qu'ils se sont arrogée et devant laquelle les fidèles doivent trembler plus que devant Dieu même, ajoutent aux règles déclarées purement divines leurs propres mauvais préceptes, qu'ils prétendent être une volonté divine nouvellement révélée et qu'ils font observer bien plus rigoureusement que les commandement purement divins.

12. Viennent alors la superstition et l'idolâtrie, la haine et la persécution des dissidents, les meurtres et les guerres dévastatrices. Dans leur ignorance, les hommes justifient cela par toutes sortes d'absurdités, au point qu'ils finissent par croire qu'ils rendent à Dieu un service agréable en commettant les pires iniquités contre ceux qui ne partagent pas leurs croyances. Et la faute en revient uniquement à ceux qui ont dicté ces lois contraignantes !

13. Mais cela leur vaudra assurément les premières places, et sous la contrainte la plus inflexible, dans cet enfer dont ils auront été les serviteurs zélés : car dans Mon ciel règne seule une suprême liberté, et de là l'harmonie suprême rendue possible par l'amour pur et par la suprême sagesse.

14. À présent que Je vous ai bien montré et clairement expliqué tout cela, vous savez ce que vous aurez à faire librement, sans la moindre contrainte intérieure, quand vous propagerez Mon évangile. Si l'un de vous ou de vos disciples veut agir autrement, il sera mis en garde, mais pour autant, Je ne le contraindrai pas intérieurement. Mais les hommes de bien reconnaîtront bien vite, à ses mauvais fruits, ce qu'est vraiment un tel disciple.

15. Cependant, vous ne devez pas croire qu'en vous disant cela, J'abolis la loi, donnée à Moïse ; au contraire, c'est la même loi que Je vous restitue dans sa pureté originelle, et Je n'abolis que l'ancienne contrainte, devenue caduque, pour vous rendre la liberté première : c'est précisément en cela que consiste essentiellement l'oeuvre de rédemption de vos âmes que Je délivre du joug cruel du jugement et du vrai Satan, le prince bien connu de la nuit et des ténèbres, afin essentiellement l'oeuvre de rédemption de vos âmes que Je délivre du joug cruel du jugement et du vrai Satan, le prince bien connu de la nuit et des ténèbres, afin que vous n'ayez plus jamais à être soumis en Mon nom à aucune loi contraignante.

16. Et faites en Mon nom à vos frères ce que Je fais à présent en vous rendant de Moi-même toute votre liberté. Baptisez-les au nom de Mon amour éternel, qui est le Père, du Verbe, qui est le Fils incarné du Père, et de Son esprit de toute vérité, et effacez par là en eux le vieux mal originel, qui est l'aspect contraignant de la loi, dont vous savez à présent qu'il faut le condamner. - Et maintenant, dites-Moi tous si vous avez compris cela. »

N. B.  Si les mails de révélations divines ne sont pas de votre gré et vous voulez couper la réception des mails, il suffit le communiquer et votre adresse sera supprimé tout de suite.  Mais pour ceux qui veulent approfondir la connaissance divine consultez  les sites internet : http://fr.groups.yahoo.com/group/SAGESSE-DIVINE    http://fr.groups.yahoo.com/group/Chemin_Interieur

 


--
Joseph Russo

mercredi 23 juillet 2014

Prière d'alignement avec la Présence de Lumière





 
 

Prière d'Alignement avec la Présence de lumière

Publié le 22 juillet 2014 par Lilaluz

Père-Mère créateurs de toutes choses.
Maîtres ascensionnés et éveillés de toutes origines,
Etres de Lumière et de Paix résidents dans les Plans élevés de la Conscience,
Mon coeur s'ouvre à vous maintenant! Que votre Présence accompagne la mienne.
Chaque cellule de mes corps se connecte Maintenant à son meilleur potentiel.
Je suis connectée à l'Océan d'énergie où mes atomes sont imergés et où chaque électron suit sa voie de lumière.
Chacun de mes corps se recharge de lumière immédiatement.
Les informations de lumière codées dans mon adn s'ouvrent et j'accéde à mon plus haut potentiel : je Suis ce que je SUIS au meilleur de ce qui fut prévu par l'être créateur.
Que par le rayonnement chaleureux de mes yeux et la force de mon pouls, j'exale cette lumière pour le plus grand bien de tous.
Puisse la fréquence de ma Présence aider à éveiller la Compassion, la générosité et la curiosité en moi et autour de moi afin que mon être sache comment s'insérer dans le Plan d'évolution global par les moyens adaptés, avec les bonnes personnes.
Que mon vocabulaire s'inspire de la beauté, de la pureté et de la joie des rayons Arc-En-Ciel pour être compris avec clarté et simplicité par des coeurs semblables.
Que la Géométrie sacrée devienne une Source de créativité et d'harmonie pour tous les esprits capables de s'y relier avec facilité afin que les fréquences psychiques s'alignent sur les plus hautes fréquences spirituelles et fasse une onde d'harmonie.
Que l'Unité des Consciences amène l'Ouverture sur les Mondes et ses vies multiples, que l'Unité des Coeurs entraîne le Grand Changement dont l'Humanité a besoin maintenant pour construire son Identité Terrestre et Galactique.
Une fois encore que l'Amour benisse ce monde!
Que la Compassion soit la Nouvelle Voie de ce monde. Ainsi soit-il!

Publié dans Messager de lumière


__._,_.___


__,_._,___

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur